Podcasts sur l'histoire

ÉCONOMIE - Histoire

ÉCONOMIE - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Algérie

L'économie algérienne reste dominée par l'État, héritage du modèle de développement socialiste post-indépendance du pays. Ces dernières années, le gouvernement algérien a stoppé la privatisation des industries d'État et imposé des restrictions sur les importations et la participation étrangère dans son économie, poursuivant une politique explicite de substitution des importations.
Les hydrocarbures ont longtemps été l'épine dorsale de l'économie, représentant environ 30 % du PIB, 60 % des recettes budgétaires et près de 95 % des recettes d'exportation. L'Algérie possède les 10èmes réserves mondiales de gaz naturel - dont les 3èmes réserves de gaz de schiste - et est le 6ème exportateur de gaz. Il se classe au 16e rang des réserves prouvées de pétrole. Les exportations d'hydrocarbures ont permis à l'Algérie de maintenir la stabilité macroéconomique, d'amasser d'importantes réserves de devises et de maintenir une dette extérieure faible alors que les prix mondiaux du pétrole étaient élevés. Avec la baisse des prix du pétrole depuis 2014, les réserves de change de l'Algérie ont diminué de plus de la moitié et son fonds de stabilisation du pétrole est passé d'environ 20 milliards de dollars fin 2013 à environ 7 milliards de dollars en 2017, ce qui est le minimum légal.
La baisse des prix du pétrole a également réduit la capacité du gouvernement à utiliser la croissance induite par l'État pour répartir les loyers et financer de généreuses subventions publiques, et le gouvernement a subi des pressions pour réduire ses dépenses. Au cours des trois dernières années, le gouvernement a promulgué des augmentations progressives de certaines taxes, entraînant des augmentations modestes des prix de l'essence, des cigarettes, de l'alcool et de certains produits importés, mais il s'est abstenu de réduire les subventions, en particulier pour l'éducation, les soins de santé et le logement. programmes.
Alger a multiplié les mesures protectionnistes depuis 2015 pour limiter sa facture d'importation et encourager la production nationale des industries non pétrolières et gazières. Depuis 2015, le gouvernement a imposé des restrictions supplémentaires sur l'accès aux devises étrangères pour les importations et des quotas d'importation pour des produits spécifiques, tels que les voitures. En janvier 2018, le gouvernement a imposé une suspension indéfinie de l'importation d'environ 850 produits, soumis à un examen périodique.
Le président BOUTEFLIKA a annoncé à l'automne 2017 que l'Algérie entendait développer ses ressources énergétiques non conventionnelles. L'Algérie a eu du mal à développer des industries non liées aux hydrocarbures en raison d'une réglementation lourde et de l'accent mis sur la croissance impulsée par l'État. L'Algérie n'a pas augmenté ses exportations hors hydrocarbures, et les exportations d'hydrocarbures ont diminué en raison de l'épuisement des champs et de l'augmentation de la demande intérieure.
Les défis économiques à long terme comprennent la diversification de l'économie et la suppression de sa dépendance aux exportations d'hydrocarbures, le renforcement du secteur privé, l'attraction d'investissements étrangers et la création d'emplois adéquats pour les jeunes Algériens.

1990200020102016
PIB ($ US courants) (milliards)62.0554.79161.21159.05
Croissance du PIB (% annuel)0.83.83.63.3
Inflation, déflateur du PIB (% annuel)30.322.716.10.9
Agriculture, sylviculture et pêche, valeur ajoutée (% du PIB)108812
Industrie (y compris construction), valeur ajoutée (% du PIB)44545035
Exportations de biens et services (% du PIB)23423821
Importations de biens et services (% du PIB)25213135
Formation brute de capital (% du PIB)29244151
Recettes, hors dons (% du PIB)..38.337.1..
Prêts nets (+) / emprunts nets (-) (% du PIB)..9.70.4..
États et marchés
Temps requis pour démarrer une entreprise (jours)..252420
Crédit intérieur fourni par le secteur financier (% du PIB)78.428.3-6.654.8
Recettes fiscales (% du PIB)..36.934.4..
Dépenses militaires (% du PIB)1.53.43.56.4
Abonnements cellulaires mobiles (pour 100 personnes)00.390.8115.8
Individus utilisant Internet (% de la population)00.512.542.9
Exportations de haute technologie (% des exportations de produits manufacturés)1410
Score de capacité statistique (moyenne globale)....5956
Liens mondiaux
Commerce de marchandises (% du PIB)37576048
Indice des termes de l'échange nets (2000 = 100)7410012384
Encours de la dette extérieure, total (DOD, $ US courants) (millions)28,15425,4777,2605,466
Service total de la dette (% des exportations de biens, services et revenus primaires)65.1..11
Migration nette (en milliers)-129-205-143..
Envois de fonds personnels reçus (USD courants) (millions)352790197277
Investissement direct étranger, entrées nettes (BoP, $ US courants) (millions)02802,3001,637
Aide publique au développement nette reçue (USD courants) (millions)331.7200201.3157.4


Voir la vidéo: Histoire des faits économiques - séance 2 du 5 février (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Zukinos

    Ce n'est pas clair

  2. Cass

    Pour ma part, tu n'as pas raison. Je suis assuré. Je peux le prouver. Écrivez-moi dans PM, nous communiquerons.

  3. Nathan

    Le charmant message



Écrire un message