Podcasts sur l'histoire

Message du président Khrouchtchev au président Kennedy Moscou, 29 décembre 1962. - Histoire

Message du président Khrouchtchev au président Kennedy Moscou, 29 décembre 1962. - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Message du président Khrouchtchev au président KennedyMoscou, 29 décembre 1962.

CHER MONSIEUR. M. LE PRÉSIDENT, Je vous suis reconnaissant d'avoir souhaité clarifier les considérations sur lesquelles, comme vous nous le dites, le gouvernement américain s'est inspiré pour prendre la décision de mettre les missiles Polaris à la disposition de la Grande-Bretagne. Vous constatez que les missiles Polaris seront confiés à de petites forces sous-marines britanniques qui seront affectées à l'OTAN et que ces missiles ne devraient pas être opérationnels avant 1969-70.

J'ai pris note de vos propos selon lesquels la préoccupation principale du Président en prenant la décision de la disponibilité pour le transfert des missiles Polaris était d'empêcher ou du moins de retarder le développement des capacités nucléaires nationales et que vous cherchiez à gagner du temps pour de nouveaux efforts dans le domaine de la désarmement. Je voudrais considérer ce que vous avez dit avec compréhension. Mais à votre tour, veuillez considérer avec compréhension les pensées qui ne peuvent que nous venir à l'esprit en rapport avec le pas que vous faites.
Si l'on doit évaluer objectivement cette démarche, c'est-à-dire non seulement du point de vue de son effet sur les relations entre les États-Unis et la Grande-Bretagne, entre les États-Unis et leurs autres alliés de l'OTAN, non seulement du point de vue de quel type de les armes destructrices sont plus adaptées ou leur coûtent moins cher à fabriquer, alors la conclusion ne peut être qu'une - c'est toujours une question d'expansion des armements des États. Oui, l'accord sur les missiles Polaris conclu sur les Bahamas est un effort de plus dans la mise en œuvre des plans d'armement nucléaire, c'est-à-dire d'armement, alors que les peuples attendent des hommes d'État et des gouvernements des efforts dans une direction complètement différente - pour abolir le machine de guerre des États, pour détruire tous les moyens d'anéantissement des peuples.
Nous sommes désolés que l'essence de la question sur laquelle vous m'avez informé soit toujours l'armement. Les mesures dont vous nous informez ne conduisent pas à créer les conditions facilitant un désarmement général et complet, non pas à ouvrir la voie à un accord mais à une nouvelle intensification de la course aux armements. Cela ne peut que chagriner tous ceux qui voient dans le désarmement général et complet une garantie de paix vraiment fiable.
Dans les messages que nous avons échangés, nous avons exprimé plus d'une fois notre désir de rechercher des solutions mutuellement acceptables aux questions de désarmement. Malheureusement, cependant, dans les comités et sous-comités des Nations Unies où sont menées les négociations sur le désarmement, en particulier au sein du Comité des 18 nations à Genève, ils ne vont pas encore au-delà des déclarations de préparation au désarmement.
Je ne pense pas que dans ce message je devrais aborder plus en détail les négociations sur le désarmement. J'ai abordé ce sujet car je ne peux qu'exprimer ma préoccupation que chaque réunion d'hommes d'Etat des puissances occidentales quel que soit le niveau de ces réunions soit consacrée en premier lieu à l'élaboration de nouveaux programmes d'armement.
J'ai été informé que vous considériez comme intéressante la proposition concernant l'interdiction des essais nucléaires qui figurait dans le récent message que je vous ai adressé. Cela me donne espoir.
Je t'envoie, ainsi qu'à ta femme et à toute ta famille, mes meilleurs vœux et mes vœux de nouvel an de ma part et de celle de ma famille.



Commentaires:

  1. Zulucage

    Je considère que vous commettez une erreur. Je suggère d'en discuter.

  2. Feich

    Je m'excuse, mais, à mon avis, vous commettez une erreur. Je peux le prouver. Écrivez-moi dans PM, nous en discuterons.

  3. Mazugore

    Est-elle sérieuse ?

  4. Pascual

    Sujet charmant



Écrire un message