Podcasts sur l'histoire

Les programmes New Deal ont-ils aidé à mettre fin à la Grande Dépression ?

Les programmes New Deal ont-ils aidé à mettre fin à la Grande Dépression ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Depuis la fin des années 1930, la sagesse conventionnelle a soutenu que le « New Deal » du président Franklin D. Roosevelt a contribué à mettre fin à la Grande Dépression. La série de programmes de dépenses sociales et gouvernementales a permis à des millions d'Américains de se remettre au travail sur des centaines de projets publics à travers le pays.

Mais au cours des 80 années écoulées depuis que la Grande Dépression a été officiellement déclarée terminée en juin 1938, les historiens et les économistes ont continué à débattre des véritables mérites du New Deal et de savoir si, en fait, les programmes radicaux de dépenses du gouvernement ont entraîné la fin du plus grand ralentissement économique dans l'histoire.

De nombreux programmes du New Deal ont établi des sauvegardes économiques essentielles.

« Les réformes mises en place par le New Deal, notamment en encourageant le début du mouvement ouvrier, qui a favorisé la croissance des salaires et soutenu le pouvoir d'achat de millions d'Américains, la mise en place de la Sécurité sociale et la réglementation fédérale imposée à l'industrie financière, comme imparfaites. car ils étaient essentiellement assurés qu'il n'y aurait pas une autre Grande Dépression après les années 1930 », explique Nelson Lichtenstein, professeur d'histoire et directeur du Center for the Study of Work, Labour and Democracy à l'Université de Californie à Santa Barbara.

"Et il n'y en a pas eu. Nous avons eu quelques appels rapprochés, mais rien de tel que la Grande Dépression », dit-il.

Mais, ce n'est pas parce que les États-Unis n'ont pas répété la catastrophe économique de la Grande Dépression que les programmes du New Deal peuvent s'attribuer tout le mérite. D'autres facteurs étaient également en jeu, notamment le déclenchement d'une grande guerre mondiale. "On pourrait vraiment soutenir que la Seconde Guerre mondiale, qui a finalement réduit le chômage et augmenté le PNB grâce à la production d'armes, a vraiment joué un rôle beaucoup plus important", a déclaré Lichtenstein.

Pourtant, comme le note le Dr Lichtenstein, plusieurs programmes créés dans le cadre du New Deal ont eu un impact positif durable sur l'économie américaine qui s'est affaiblie tout au long des années 1930, parmi lesquels la loi sur la sécurité sociale, qui a fourni un revenu aux personnes âgées, handicapées et aux enfants de familles pauvres. Le Glass-Steagall Act de 1933 a créé la Federal Deposit Insurance Corporation, qui assurait efficacement l'épargne des Américains en cas de faillite bancaire, ce qui n'était que trop courant à l'époque.

Le mouvement syndical moderne est né des initiatives du New Deal.

En outre, note Lichtenstein, la National Industrial Recovery Act de 1933 a été promulguée pour favoriser une « concurrence loyale » à travers la fixation des prix et des salaires et l'établissement de quotas de production, entre autres mesures.

Le National Labor Relations Act de 1935 a permis la négociation collective et a essentiellement conduit au développement du mouvement ouvrier aux États-Unis, qui protégeait les droits et les salaires des travailleurs.

Mais les programmes du New Deal à eux seuls n'ont pas suffi à mettre fin à la Grande Dépression.

Selon Linda Gordon, professeur d'histoire à l'Université de New York, la Works Progress Administration, créée en 1935, a également eu un impact positif en employant plus de 8 millions d'Américains dans des projets de construction allant des ponts et aéroports aux parcs et écoles.

De tels programmes ont certainement aidé à mettre fin à la Grande Dépression, « mais étaient insuffisants [parce que] le montant des fonds publics pour la relance n'était pas assez important », note-t-elle. "Seule la Seconde Guerre mondiale, avec ses demandes de production de guerre massive, qui a créé beaucoup d'emplois, a mis fin à la Dépression."


L'échange d'argent est vital dans la société. Il a été prouvé que l'argent génère de l'activité économique. Les programmes New Deal ont été essentiels pour permettre la poursuite de l'échange d'argent. L'aide sociale donne de l'argent aux personnes en difficulté, afin qu'elles puissent continuer à travailler jusqu'à des temps meilleurs, tout en leur permettant de faire tourner l'économie. Actuellement, des programmes comme les bons d'alimentation génèrent 1,70 $ d'activité économique pour chaque dollar dépensé.

Le nouvel accord a aidé l'Amérique à soutenir économiquement et à soutenir les banques. Les banques ont été supprimées pour la bonne raison d'aider ceux qui n'en étaient que capables. Ce n'était que des petits pas pour rendre l'Amérique à nouveau géniale. Non seulement cela a commencé à aider l'économie, mais cela a rendu le système encore meilleur. . . . .


Les programmes New Deal ont-ils aidé à mettre fin à la Grande Dépression ? - L'HISTOIRE

Une exagération ou une exagération (par exemple, j'ai dû attendre une éternité).

C'est un exemple de quel type de figure de style ?

Reportez-vous aux passages « Les programmes du New Deal ont-ils aidé à mettre fin à la Grande Dépression ? » et « Qu'est-ce qui a mis fin à la Grande Dépression ? »

Cochez la case dans chaque ligne du tableau pour indiquer si chaque phrase énonce une affirmation faite uniquement dans « Les programmes du New Deal ont-ils aidé à mettre fin à la Grande Dépression ? », uniquement dans « Qu'est-ce qui a mis fin à la Grande Dépression ? » ou dans Les deux.

La Seconde Guerre mondiale a ajouté au fardeau financier de la Grande Dépression.

A. « Les programmes du New Deal ont-ils aidé à mettre fin à la Grande Dépression ? »

B. « Qu'est-ce qui a mis fin à la Grande Dépression ? »

B. « Qu'est-ce qui a mis fin à la Grande Dépression ? »

« Qu'est-ce qui a mis fin à la Grande Dépression ? » est le seul passage qui inclut des faits sur les charges financières ajoutées par la Seconde Guerre mondiale (« La Seconde Guerre mondiale a fait passer la dette nationale de 49 milliards de dollars en 1941 à près de 260 milliards de dollars en 1945 », paragraphe 3).

Un jugement basé sur un raisonnement plutôt que sur une déclaration directe ou explicite. Une conclusion basée sur la compréhension des faits ou des circonstances acquise en « lire entre les lignes ». C'est ___________

La pensée centrale de l'auteur le sujet principal d'un texte exprimé ou sous-entendu dans un mot ou une phrase la phrase sujet d'un paragraphe. (Peut être interverti avec le terme idée centrale).

Le passage « Les programmes du New Deal ont-ils aidé à mettre fin à la Grande Dépression ? » comprend le titre suivant :

Le mouvement syndical moderne est né des initiatives du New Deal.

Que signifie le terme initiatives dans le contexte du passage ?

Le paragraphe qui suit le titre cite deux lois ou stratégies nationales, mises en œuvre pour résoudre les problèmes du travail et de l'industrie, de sorte que le mot « stratégies » est le plus proche du sens des initiatives telles qu'utilisées dans le titre.

Comment l'auteur établit-il des liens entre les idées de « Did New Deal Programs Help End the Great Depression ? »

A. en comparant les différents programmes du New Deal pour montrer lesquels n'ont pas fonctionné

B. en comparant les événements historiques avec les événements économiques pour montrer pourquoi le New Deal a échoué

C. en comparant les effets de certains programmes du New Deal à d'autres facteurs qui ont contribué à mettre fin à la Grande Dépression

D. en comparant les points de vue de différents experts sur les raisons pour lesquelles les programmes du New Deal étaient à eux seuls responsables de la fin de la Grande Dépression

C. en comparant les effets de certains programmes du New Deal à d'autres facteurs qui ont contribué à mettre fin à la Grande Dépression

. L'auteur compare directement les effets des programmes du New Deal aux effets de la Seconde Guerre mondiale pour mettre fin à la Grande Dépression.

Quelle technique l'auteur utilise principalement pour présenter les deux côtés d'un argument dans « Did New Deal Programs Help End the Great Depression ? »

B. y compris les commentaires d'experts

C. faire des références politiques

D. référencement des décisions de justice

B. y compris les commentaires d'experts

Les commentaires des experts sont inclus dans le passage. Ils comprennent des commentaires de Nelson Lichtenstein et Linda Gordon, qui représentent les deux côtés de l'argument dans le passage.

La Grande Dépression a eu des effets négatifs sur les citoyens américains.

A. « Les programmes du New Deal ont-ils aidé à mettre fin à la Grande Dépression ? »

B. « Qu'est-ce qui a mis fin à la Grande Dépression ? »

La Grande Dépression a eu des effets négatifs sur les citoyens américains.

Les deux passages traitent de diverses difficultés rencontrées par les Américains pendant la Grande Dépression, en particulier le chômage.

Dans « Qu'est-ce qui a mis fin à la Grande Dépression ? », quelle affirmation est étayée par des preuves pertinentes ?

A. La Seconde Guerre mondiale a créé de nouveaux problèmes pour les États-Unis.

B. Les statistiques de périodes spécifiques aident à prévoir les problèmes aux États-Unis.

C. Les Américains étaient optimistes sur le fait que les soucis financiers du pays seraient brefs.

D. Les politiciens américains craignaient que de nouveaux ennemis n'apparaissent après la Seconde Guerre mondiale.

A. La Seconde Guerre mondiale a créé de nouveaux problèmes pour les États-Unis.

Le paragraphe 3 du passage étaye cette affirmation par des preuves pertinentes qui soulignent le « fardeau financier écrasant » qui a retardé la reprise après la Grande Dépression.

Quelle déclaration véhicule l'idée centrale de « Qu'est-ce qui a mis fin à la Grande Dépression ? »

A. Le financement des forces armées d'un pays en temps de guerre présente des défis.

B. L'impact de la Seconde Guerre mondiale sur le chômage était insignifiant.

C. Le succès de certaines actions pour sortir les États-Unis de la Grande Dépression est discutable.

D. La Grande Dépression et la Seconde Guerre mondiale ont enseigné aux Américains d'importantes leçons sur leurs principes.

C. Le succès de certaines actions pour sortir les États-Unis de la Grande Dépression est discutable.

Cette déclaration représente l'idée centrale du passage, qui est la présentation de l'opinion de l'auteur sur l'impact de la Seconde Guerre mondiale sur la Grande Dépression.

Quel mot du paragraphe 6 du passage a le sens le plus proche du terme initiatives ?

Le mot « mesures », utilisé comme nom, désigne un plan ou un plan d'action dont le sens est le plus proche de la réponse correcte de la partie A.

Quel paragraphe du passage appuie le mieux la réponse à la partie A ?

Ce paragraphe comprend une comparaison directe entre les effets des programmes du New Deal et l'impact de la Seconde Guerre mondiale sur l'économie américaine, ce qui soutient la bonne réponse dans la partie A.

Il y a cinq éléments de preuve ci-dessous. Quels DEUX soutiennent la technique que l'auteur a utilisée dans la partie A ? (y compris les commentaires des experts)

A - 1. "Depuis la fin des années 1930, la sagesse conventionnelle soutient que le "New Deal" du président Franklin D. Roosevelt a contribué à mettre fin à la Grande Dépression. " (paragraphe 1)

B - 2. "La série de programmes de dépenses sociales et gouvernementales a permis à des millions d'Américains de se remettre au travail sur des centaines de projets publics à travers le pays." (paragraphe 1)

C - 3. « ‘Les réformes mises en place par le New Deal . . . essentiellement assuré qu'il n'y aurait pas une autre Grande Dépression après les années 1930 », déclare Nelson Lichtenstein, professeur d'histoire et directeur du Center for the Study of Work, Labour and Democracy à l'Université de Californie, Santa Barbara. (paragraphe 3)

D - 4. « Le Glass-Steagall Act de 1933 a créé la Federal Deposit Insurance Corporation, qui assurait efficacement l'épargne des Américains en cas de faillite bancaire, ce qui n'était que trop courant à l'époque. (paragraphe 5)

E - 5. « Seule la Seconde Guerre mondiale, avec ses demandes de production de guerre massive, qui a créé beaucoup d'emplois, a mis fin à la Dépression. » (paragraphe 9)

C - 3. « ‘Les réformes mises en place par le New Deal . . . essentiellement assuré qu'il n'y aurait pas une autre Grande Dépression après les années 1930 », déclare Nelson Lichtenstein, professeur d'histoire et directeur du Center for the Study of Work, Labour and Democracy à l'Université de Californie, Santa Barbara. (paragraphe 3)

E - 5. « Seule la Seconde Guerre mondiale, avec ses demandes de production de guerre massive, qui a créé beaucoup d'emplois, a mis fin à la Dépression. » (paragraphe 9)

Le New Deal a créé des politiques qui ont été bénéfiques pendant la Grande Dépression.

« Les programmes du New Deal ont-ils aidé à mettre fin à la Grande Dépression ? »

« Qu'est-ce qui a mis fin à la Grande Dépression ? »

« Les programmes du New Deal ont-ils aidé à mettre fin à la Grande Dépression ? »

Le New Deal a créé des politiques qui ont été bénéfiques pendant la Grande Dépression.

« Les programmes du New Deal ont-ils aidé à mettre fin à la Grande Dépression ? » est le seul passage qui inclut des faits qui montrent que les politiques du New Deal ont été bénéfiques pendant la Grande Dépression (« La série de programmes de dépenses sociales et gouvernementales a permis à des millions d'Américains de se remettre au travail sur des centaines de projets publics à travers le pays », paragraphe 1) .

Quelle phrase du passage appuie le mieux la réponse de la partie A ?

R. « De 1931 à 1940, le chômage a toujours été à deux chiffres. (paragraphe 1)

B. « À première vue, la Seconde Guerre mondiale semble marquer la fin de la Grande Dépression. (paragraphe 2)

C. "Les dépenses de financement de la Seconde Guerre mondiale ont fait passer la dette nationale de 49 milliards de dollars en 1941 à près de 260 milliards de dollars en 1945." (paragraphe 3)

RÉ. ". . . ils craignaient que la Grande Dépression - avec plus de chômage que jamais - ne reprenne après la capitulation d'Hitler et Hirohito. (paragraphe 4)

C. "Les dépenses de financement de la Seconde Guerre mondiale ont fait passer la dette nationale de 49 milliards de dollars en 1941 à près de 260 milliards de dollars en 1945." (paragraphe 3)

Cette preuve illustre un nouveau problème créé par la Seconde Guerre mondiale, qui soutient la bonne réponse dans la partie A.

Quelle phrase du passage soutient le mieux la réponse à la partie A ?

UNE. ". . . plus de 12 millions d'Américains ont été envoyés dans l'armée et un nombre similaire a travaillé dur dans des emplois liés à la défense. » (paragraphe 2)

B. "Certains économistes ont sagement contesté cette conclusion." (paragraphe 3)

C. ". . . en leur faisant fabriquer ou larguer des bombes sur nos ennemis à l'étranger, la valeur de la paix mondiale est remise en question. (paragraphe 3)

D. « En vérité, construire des chars et nourrir les soldats, si nécessaire pour gagner la guerre, est devenu un fardeau financier écrasant. » (paragraphe 3)

« Certains économistes ont sagement contesté cette conclusion. » (paragraphe 3)

Cette preuve établit qu'il existe des opinions divergentes sur les mesures prises pour mettre fin à la Grande Dépression, ce qui soutient la bonne réponse dans la partie A.


L'histoire

Mots clés
cycle économique - croissance et contraction périodiques de l'économie.
Herbert Hoover a été élu président en 1928. Environ six mois après le début de sa présidence, le krach boursier a inauguré la Grande Dépression. Hoover est devenu le bouc émissaire de la Dépression et a été sévèrement battu aux élections de 1932.
spéculation - pratique consistant à faire des investissements à haut risque dans l'espoir d'obtenir des profits importants.
Mardi noir - 29 octobre 1929, lorsque les cours boursiers ont fortement chuté lors du grand krach.
Grande Dépression - période qui a duré de 1929 à 1941 au cours de laquelle l'économie américaine a faibli et le chômage a grimpé en flèche.
Hawley-Smoot - tarif de protection tarifaire sur les importations adopté par le Congrès en 1930 dans le but de contrer le glissement de la nation dans la Grande Dépression.
Vocabulaire académique
contraction : faire quelque chose de plus petit
converger : se déplacer ou être dirigé vers le même but ou le même résultat
exsuder : montrer une émotion clairement et fortement
proverbial : communément parlé ou largement connu

Déterminer l'idée centrale : Quelle est l'idée centrale de l'article « Un poulet pour chaque pot » ?

Essentiellement, le thème central est que Hoover promet de faire de son mieux pour prendre soin de chaque famille aux États-Unis en améliorant l'économie. Il prétend qu'il mettra un "poulet dans chaque casserole" si vous votez pour lui à la présidence.

Analyser les interactions entre les personnes et les événements : comment de nombreux agriculteurs se sont-ils endettés dans les années 1920 ? Expliquez comment la Première Guerre mondiale et les prix des récoltes ont affecté les agriculteurs au cours de cette période.

La Première Guerre mondiale a mis les cultures en forte demande, de sorte que les agriculteurs ont augmenté les rendements des récoltes et ont dû acheter des équipements et des terres plus coûteux. Après la guerre, la demande a fortement chuté, mais la production est restée élevée en raison des nouveaux équipements et méthodes agricoles. En effet, les agriculteurs étaient incapables de vendre leurs excédents massifs et incapables de payer leur dette.

Identifier les détails à l'appui : À quels problèmes les travailleurs de l'industrie étaient-ils confrontés dans les années 1920 ? Donnez deux exemples.

Alors que leurs salaires augmentaient progressivement, la production par personne et par heure a bondi de 32%, mais les salaires des travailleurs n'ont augmenté que de 8%. En outre, les bénéfices des entreprises provenant de la production de travailleurs ont grimpé en flèche à 65%. Les riches sont devenus de plus en plus riches tandis que les pauvres sont devenus moins pauvres. Leur salaire n'augmente pas au rythme de leur productivité.

Résumez : Expliquez pourquoi le grand écart entre les riches et les pauvres a conduit à l'instabilité économique.
Plus de 60 pour cent de tous les ménages américains avaient des revenus annuels de moins de 2000 $ par an tandis que 24 000 des familles les plus riches du pays avaient des revenus de plus de 100 000 $. Le problème était que ces quelques riches ne pouvaient pas acheter assez pour maintenir l'économie en plein essor. Une bonne économie a besoin de plus de gens pour acheter plus de produits, ce qui crée alors plus de richesse. De cette façon, il évite une sous-consommation qui pourrait limiter la croissance économique. La répartition inégale des richesses laissait présager un avenir incertain pour l'économie américaine.

Le marché boursier touche le fond
Identifier la cause et l'effet : quel rôle le crédit et la spéculation ont-ils joué dans le krach boursier ?

Les investisseurs ont parié (argent qu'ils n'avaient pas / crédit) sur des actions à haut risque dans l'espoir de réaliser un profit rapide. Ensuite, le marché a commencé à trembler et à chuter, puis s'est complètement effondré, menant au Black Tuesday.

Utiliser des informations visuelles : Comment les photographies de cette section vous aident-elles à comprendre l'effet du krach boursier de 1929 ?

Les photos de cette section montrent le chagrin et le désespoir auxquels de nombreux Américains ont été confrontés. Ils montrent également à quel point l'effet de l'accident était généralisé.

La Grande Dépression commence
Identifiez les causes et les effets : utilisez le tableau ci-dessous pour expliquer certains des effets du krach boursier. Incluez au moins trois effets dans votre graphique.

Résumez : Quel était l'objectif du tarif Hawley-Smoot ? Le tarif a-t-il été un succès ?

L'objectif du tarif était d'inverser le glissement de la nation vers la dépression. Le tarif n'a absolument pas réussi car il a augmenté les taxes sur les importations étrangères à un niveau tel que les produits étrangers ne pouvaient pas rivaliser sur le marché américain et le tarif a incité les pays européens à riposter et à adopter leurs propres tarifs.

Analysez les interactions : expliquez comment la dépression aux États-Unis a affecté l'économie de l'Europe.

Le tarif Hawley-Smoot comme l'une des causes de la propagation de la dépression. L'économie internationale avait été largement financée par des prêts américains à l'Europe, mais la crise aux États-Unis a considérablement réduit ces prêts. En effet, les pays européens ont connu le même cycle de faillites d'entreprises, de faillites bancaires et de chômage élevé que les États-Unis.

Les causes de la Grande Dépression
Tirer des conclusions : quelles actions gouvernementales Keynes aurait-il recommandées pour prévenir la dépression ?

Keynes aurait recommandé que le gouvernement dépense plus d'argent pour garder les gens au travail lorsque l'économie ralentit. Il a fait valoir que l'absence d'ingérence du gouvernement dans l'économie a conduit à la dépression et à des problèmes critiques de masse monétaire, de répartition des richesses, de spéculation boursière, de dépenses de consommation, de productivité et d'emploi qui auraient pu être contrôlés par des politiques gouvernementales proactives. Unité 9

Section 2 - Les Américains souffrent

Mots clés
file d'attente de personnes en attente de distribution de nourriture de la part d'organismes de bienfaisance ou d'organismes publics.
Hoovervilles - terme utilisé pour décrire les bidonvilles de fortune mis en place par les sans-abri pendant la Grande Dépression.
métayers - agriculteur qui paie un loyer à un propriétaire foncier pour l'utilisation de la terre.
Dust Bowl - terme utilisé pour les grandes plaines centrales et méridionales dans les années 1930, lorsque la région souffrait de sécheresse et de tempêtes de poussière.
Okies - terme général utilisé pour décrire les réfugiés de Dust Bowl.
rapatriement - processus par lequel les représentants du gouvernement renvoient les personnes dans leur pays d'origine.
Vocabulaire académique
coercition : faire faire quelque chose à quelqu'un en utilisant la force ou des menaces
découragé : très triste et sans espoir
drastique : dur ou sévère
expulser : forcer quelqu'un à quitter un logement, souvent parce qu'il ne peut pas payer le loyer
pulvériser : écraser ou broyer en poudre ou en poussière
reprise de possession : reprendre quelque chose à un acheteur parce que les paiements ne sont pas effectués

Déterminer les idées centrales : comment la Grande Dépression a-t-elle affecté les habitants des villes ?

De nombreux travailleurs ont vu leurs salaires et leurs heures réduits, le chômage était courant et beaucoup ont été licenciés. Les gens étaient incapables de trouver du travail et des familles entières sont tombées dans l'itinérance et la faim. Beaucoup de gens ont dû vendre leurs affaires pour survivre. Les gens sont passés de "chômeurs à inemployables".

Tirer des conclusions : comment cela a-t-il pu affecter le moral des gens d'attendre dans les files d'attente pour le chômage et les files d'attente pour que leurs familles soient nourries et en vie ? Utilisez les photographies et le texte pour vous aider à tirer des conclusions.

Beaucoup de gens étaient déprimés et gênés d'attendre dans des files d'attente pour le chômage et le pain. Comme le dit le texte, ils "disaient moins, regardaient plus et se déplaçaient plus lentement".

Comparez et contrastez : comment la dépression a-t-elle eu un impact sur les travailleurs qui ont pu conserver leur emploi ? En quoi cela était-il similaire et différent de l'impact sur les travailleurs qui ont perdu leur emploi ?

La dépression a fait vivre dans la peur les travailleurs et beaucoup ont vu leurs heures ou leur salaire réduits. Ils rapportaient à la maison des chèques de paie inférieurs de 10, 20, parfois 30 % à leurs chèques d'avant la dépression.
Les travailleurs qui avaient perdu leur emploi sont passés de « chômeurs à inaptes au travail » et vivaient également dans la peur et la honte de perdre leur maison. La plupart des Américains ont connu ou connu quelqu'un qui a vécu les épreuves et la perte de la Dépression, et leur vie n'a plus jamais été la même.

Tirer des conclusions : pendant la Grande Dépression, les Américains appelaient les bidonvilles « Hoovervilles », les journaux « les couvertures Hoover » et leurs poches de pantalon vides « les drapeaux Hoover ». Qu'est-ce qu'ils ressentaient pour Herbert Hoover ?

Il est évident qu'ils pensaient qu'il était responsable de la Dépression et qu'il ne l'aimait pas beaucoup pour leur avoir causé leur douleur et leur souffrance. Ils l'ont blâmé et lui en ont voulu.

L'Amérique rurale lutte contre la pauvreté

Résumez : Comment les bas prix du blé et du coton ont-ils affecté les agriculteurs ?

À mesure que les prix des récoltes baissaient, de nouvelles dettes se sont ajoutées aux anciennes dettes. Les revenus générés par les agriculteurs n'étaient pas suffisants pour leur permettre de continuer à cultiver. Ils ne pouvaient pas payer leurs dettes, acheter plus de semences, réparer l'équipement et acheter ce dont ils avaient besoin pour survivre. Pour aggraver les choses, les Grandes Plaines ont souffert d'une sécheresse de sept ans et de nombreux agriculteurs ont perdu leurs fermes et ont déménagé. Ils ont dû parcourir le pays à la recherche de travail et se battre pour survivre.

Identifier la cause et l'effet : Quelle chaîne d'événements a causé les tempêtes de poussière sur les Grandes Plaines ?

Les agriculteurs ont labouré une grande partie des herbes naturelles, le Homestead Act a augmenté le nombre d'acres par colon, ce qui a entraîné un afflux de greffes essayant de cultiver sur des terres souvent marginales, de nouvelles charrues à disques tirées par un tracteur ont pulvérisé le sol, le rendant plus vulnérable au vent l'érosion, la couche arable meuble causée par le surarmement et le pâturage et les facteurs de sécheresse et de vents violents ont entraîné les tempêtes de poussière sur les Grandes Plaines.

Identifiez les détails à l'appui : Donnez trois détails ou exemples qui appuient l'idée principale suivante : Les tempêtes de Dust Bowl ont été dévastatrices pour les agriculteurs.

Les gens étaient étouffés et aveuglés par la poussière tourbillonnante, ce qui entraînait des problèmes de santé sur la route, la saleté s'infiltrait dans les maisons, recouvrant tout d'une épaisse couche de crasse et enterrant souvent les voitures et les maisons, personne ne pouvait planter sous la couverture de la poussière et des tempêtes tué du bétail et des oiseaux, couvert des rivières et étouffé des poissons.

Utilisez des informations visuelles : analysez la photo de la famille du Missouri faisant ses valises pour se diriger vers l'ouest dans « L'Amérique rurale lutte contre la pauvreté ».

Ils peuvent être confrontés à la faim, à la maladie, à l'itinérance, à l'exposition ou à se perdre. Ils peuvent être confrontés à la pauvreté et ne pas être en mesure de trouver un logement ou un emploi.

Les temps difficiles frappent la plupart des Américains

Analyse du style et de la rhétorique : quel est le ton de l'écriture de Clifford Burke dans l'extrait de Hard Times ? Que pense-t-il des Afro-Américains et des Blancs ?

Son ton est extrêmement désinvolte, froid et négligent. Il pense que les Noirs sont nés dans la dépression et peu affectés par celle-ci, qu'ils l'ont acceptée et que cela ne les a pas dérangés. Il croit le contraire pour les Blancs. Son point de vue est tordu.

Tirer des inférences : qui ou qu'est-ce que les Américains ont blâmé pour leurs malheurs pendant la Grande Dépression ? Donnez trois exemples.

Les Américains ont blâmé Hoover, les banques, la sécheresse et le Dust Bowl.

Section 3 - Deux présidents répondent

Mots clés
localisme - politique sur laquelle s'appuyait Herbert Hoover dans les premières années de la Grande Dépression, selon laquelle les gouvernements locaux et étatiques agissent comme principaux agents de secours économique.
Reconstruction Finance Corporation (RFC) - agence fédérale créée par le Congrès en 1932 pour fournir des crédits gouvernementaux d'urgence aux banques, aux chemins de fer et à d'autres grandes entreprises.
économie du ruissellement - théorie économique selon laquelle les avantages financiers accordés aux banques et aux grandes entreprises se répercuteront sur les petites entreprises et les consommateurs.
Barrage Hoover sur le fleuve Colorado qui a été construit pendant la Grande Dépression.
Bonus Army - groupe d'anciens combattants de la Première Guerre mondiale qui ont marché sur Washington D.C., en 1932 pour exiger le paiement par l'armée d'une prime promise par le Congrès.
Douglas MacArthur a commandé les troupes américaines pendant la Première Guerre mondiale, où il s'est forgé une réputation de bravoure. En tant que commandant suprême des forces alliées dans le Pacifique, il a accepté la capitulation du Japon pour mettre fin à la Seconde Guerre mondiale. En 1950, il devient commandant des forces de l'ONU pendant la guerre de Corée. Il a pris sa retraite après sa révocation controversée du commandement en 1951, à la suite d'un différend avec le président Harry Truman.
Franklin D. Roosevelt- a servi comme secrétaire adjoint de la Marine avant de se présenter sans succès pour le vice-président sur le ticket démocrate en 1920. Frappé de polio l'année suivante, Roosevelt a récupéré pour reprendre sa carrière politique en tant que gouverneur de New York. Élu président en 1932, il a dirigé la nation pendant la Grande Dépression et la Seconde Guerre mondiale avant de mourir au pouvoir en 1945.
Eleanor Roosevelt- était l'épouse du président Franklin D. Roosevelt. Avec l'élection de FDR à la présidence en 1932, Eleanor Roosevelt est devenue une personnalité publique à part entière, parcourant le pays pour promouvoir les causes de l'aide aux enfants et aux pauvres. Après la mort de son mari, elle a été déléguée des États-Unis à l'ONU, se concentrant sur les droits de l'homme et les problèmes des femmes.
New Deal - programmes et législation poussés par FDR pendant la Grande Dépression pour promouvoir la reprise économique et la réforme sociale.
conversations au coin du feu - émissions de radio d'information dans lesquelles FDR a expliqué son point de vue sur les problèmes en cours (y compris la Grande Dépression, les programmes du New Deal et la Seconde Guerre mondiale) aux Américains moyens
Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC) - agence gouvernementale créée pendant le New Deal qui assure les dépôts bancaires, garantissant que l'argent des déposants sera en sécurité.
Tennessee Valley Authority (TVA) - agence gouvernementale créée pendant le New Deal pour construire des barrages dans la vallée de la rivière Tennessee pour contrôler les inondations et produire de l'électricité
Civilian Conservation Corps (CCC) - Programme New Deal qui a fourni aux jeunes hommes des emplois de secours sur des projets de conservation de l'environnement, y compris le reboisement et la lutte contre les inondations
National Recovery Administration (NRA) - Agence du New Deal qui a favorisé la reprise économique en régulant la production, les prix et les salaires
Public Works Administration (PWA) - Agence New Deal qui a fourni des millions d'emplois en construisant des bâtiments publics ainsi que des aéroports, des barrages et des ponts
Charles Coughlin a été pasteur de l'église catholique du Michigan de 1926 à 1966. Il a gagné une large audience dans les années 1930 pour ses émissions de radio, soutenant d'abord le New Deal du président Roosevelt, puis s'y opposant en adoptant des vues ultraconservatrices. Coughlin s'est verbalement opposé à l'entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale après avoir commencé à faire des remarques antisémites, les autorités catholiques lui ont ordonné d'arrêter de diffuser en 1942.
Huey Long- a été élu gouverneur de la Louisiane en 1928, où il a gagné un large public en proposant des réformes pour aider les pauvres pendant la dépression. Alors qu'il siégeait au Sénat américain (1932-1935), il est devenu un critique virulent du New Deal de Roosevelt et a appelé à une redistribution de la richesse du pays. En 1935, il annonce son intention de se présenter aux élections présidentielles mais est assassiné la même année.
Vocabulaire académique
persistant : continuer à faire quelque chose malgré des difficultés ou d'autres obstacles
simultanément : fait en même temps
subvention : une somme d'argent donnée par le gouvernement qui est utilisée pour s'assurer que le prix de quelque chose reste à un certain niveau

Tirer des conclusions : quelles hypothèses Hoover avait-il sur les personnes touchées par la dépression et les forces qui ont causé la dépression ?

Hoover a observé les hausses et les baisses des phénomènes naturels des cycles économiques et a laissé le gouvernement ne pas interférer avec eux, et ils s'amélioreront d'eux-mêmes. Il croyait également pouvoir persuader les Américains d'agir dans le meilleur intérêt du pays dans son ensemble, plutôt que dans leur propre intérêt. Il pensait que le localisme fonctionnerait, mais les tonnes et les États n'avaient pas assez de ressources pour lutter contre la crise.

Résumez : Pourquoi Hoover a-t-il préféré donner de l'argent aux chemins de fer, aux banques et aux grandes entreprises plutôt qu'aux particuliers ?

Il a résisté à l'utilisation des ressources fédérales pour fournir un soulagement direct aux personnes estimant que c'était inconstitutionnel. Hoover s'est également opposé à l'aide publique et a plutôt favorisé un « individualisme farouche » qui a permis aux gens de s'améliorer par leurs propres efforts.

Des temps économiques difficiles mènent à la protestation
Citez des preuves : Hoover a-t-il bien géré la marche de l'armée bonus ? Utilisez des sources primaires et secondaires pour expliquer pourquoi ou pourquoi pas.

Je pense qu'il s'en est très bien sorti. Il a appelé le général MacArthur et les troupes fédérales à "cerner la zone touchée et la nettoyer sans délai". MacArthur a dépassé sa commande en utilisant des gaz lacrymogènes et en fixant des baïonnettes. Ils utilisaient l'armée contre LEURS PROPRES ANCIENS COMBATTANTS.

Les Américains se tournent vers Roosevelt
Comparez et contrastez : en quoi l'approche de Franklin D. Roosevelt pour lutter contre la dépression était-elle différente de celle d'Herbert Hoover ?

C'était différent de l'approche d'Herbert Hoover parce qu'il croyait que le gouvernement fédéral devait jouer un rôle actif dans la promotion du rétablissement et de l'aide aux Américains plutôt qu'une implication nulle, dans le cas d'Herbert Hoover.

Résumez : quel rôle Eleanor Roosevelt a-t-elle joué en tant que Première Dame ? Donnez des exemples pour appuyer votre réponse.

Tout au long de sa présidence, FDR a souffert de la polio et s'est fortement appuyé sur sa femme Eleanor. Elle a beaucoup voyagé, interagissant avec le peuple américain et lui servant d'"yeux et d'oreilles".

Utilisez des informations visuelles : Étudiez la photo de Franklin Roosevelt serrant la main d'un fermier et la photo d'Eleanor Roosevelt parlant à une petite fille dans cette section. Comment des photos comme celle-ci ont-elles affecté la perception qu'ont les Américains de Franklin et d'Eleanor Roosevelt ?

Cela leur a montré qu'ils étaient humbles, accessibles et amicaux. Cela a donné au peuple américain un sentiment d'amitié ou de camaraderie contrairement au sentiment froid et retiré de l'interaction minimale d'Herbert Hoover.

La nouvelle donne commence
Identifiez les détails à l'appui : expliquez l'idée qui sous-tend l'Agricultural Adjustment Act (AAA). Quels étaient les objectifs, les avantages et les inconvénients de cet acte ?

L'Agricultural Adjustment Act (AAA) visait à mettre fin à la surproduction et à augmenter les prix des récoltes. Pour ce faire, l'AAA a fourni une aide financière, en versant des subventions aux agriculteurs pour réduire la production et renoncer à la plantation sur certaines de leurs terres. Cependant, certains agriculteurs n'étaient pas admissibles à ce programme et l'augmentation des prix agricoles a également fait augmenter le prix des aliments. The AAA left many tenant farmers unemployed while large landowners took the land they were farming out of production.

Draw Conclusions: FDR's New Deal established many important, far-reaching programs. List and explain two programs that still impact the U.S. government today.

One New Deal program that still impacts U.S. government today is the National Recovery Administration (NRA) which promoted economic recovery by regulating production, prices and wages. Another New Deal program is the Public Works Administration which provided millions of jobs constructing public buildings as well as airports dams and bridges.

Critics of the New Deal
Summarize: Explain two criticisms of FDR's New Deal, from different sides of the political spectrum.

Conservatives complained that it made the federal government too powerful by contending that the government was telling business hoe to operate, spending large sums of money and piling up a huge national debt. They also argued that it destroyed free enterprise and undermined individualism. Some leading socialists charged that the New Deal did not do enough to end the depression and claimed that FDR's only concern was saving the banking system and ensuring profits for big business.

Draw Inferences: Why did Roosevelt consider Huey Long a serious political threat? Use evidence from primary and secondary sources to make an inference.

Huey Long was considered a serious political threat because he was a very popular critic of the New Deal who was an expert performer whose folksy speeches delighted audiences. He approached solving the depression with his "Share Our Wealth" program that proposed high taxes on the wealthy and are corporations and the redistribution of the income to poor Americans. In addition, a poll taken in1935 estimated that Long could have attracted up to 4 million votes in the 1936 presidential election. His candidacy could have drawn votes away from Roosevelt, damaging his chances.

Section 4 - The Second New Deal

Key Terms
Works Progress Administration (WPA)- key New Deal agency that provided work relief through various public works projects
John Maynard Keynes- was A British economist best known for his advocacy of government intervention to protect the economy from the negative effects of recessions, depressions, and booms. He outlined his ideas in The General Theory of Employment, Interest, and Money published in 1936.
pump priming- economic theory that favored public works projects because they put money not the hands of consumers who would buy more goods, stimulating the economy
Social Security Act- 1935 law that et up a pension system for retirees, established unemployment insurance, created insurance for victims of work-related accidents, and provided aid for poverty stricken mothers and children, the blind and disabled.
Wagner Act- New Deal law that abolished unfair labor practices, recognized the right of employees to organize labor unions and gave workers the right to collective bargaining.
collective bargaining- process in which employees negotiate with labor unions about wages, hours and other working conditions.
Fair Labor Standards Act- 1938 law that set a minimum wage, a maximum work week of 44 hours and outlawed child labor
Congress of Industrial Organizations (CIO)- labor organization founded in the 1930s that was composed of industrial unions which represented all workers in an industry regardless of their job or skill
sit-down strike- organized labor action in which workers stop working and occupy the workplace until their demands are met
court packing- FDR's plan to add six justices to the nine-member Supreme Court after the Court had ruled some New Deal laws to be unconstitutional
Academic Vocabulary
audacity: a confident, daring quality that is often seen as shocking or rude
displaced: removed from a job or position
eject: to force or push someone out
productive: able to produce something in large amounts
upsurge: a sudden, rapid increase

Identify Cause and Effect: Why did electricity become more available at the end of the Great Depression?

Utility companies did not find it profitable to run electric lines to communities with small populations. To bring these people into the light, Congress established the Rural Electrification Administration which loaned money to electric utilities to build power lines, bringing electricity to isolated rural areas.

Analyze Interactions Among Event: Identify three of the most significant impacts of the second New Deal.

One significant impact was from the Social Security Act, which established a pension system for retirees and unemployment insurance for workers who had lost their jobs. In addition, it created insurance for victims of work-related accidents and provided aid for poverty-stricken mothers and children, the blind and disabled. Social Security continues today provided to millions of Americans. Another significant impact was from the Rural Electrification Administration which provided electricity to thousands of people. A third significant impact was from the Works Progress Administration which provided millions of jobs through various public work projects.

Cite Evidence: What was the most significant advantage and the most significant disadvantage of the Social Security program? Cite evidence for your views.

The most significant advantage of the Social Security program was that it established a pension system for retirees and unemployment insurance for workers who had lost their jobs. In addition, it created insurance for victims of work-related accidents and provided aid for poverty-stricken mothers and children, the blind and disabled. It is still in wide use today. However, it at first did not apply to domestic workers or farm workers and since African Americans were disproportionately employed in these fields, they were not eligible for many of its benefits. Also, widows received esc benefits than widowers because people thought they could manage on less money then men.

Determining Meaning: Explain the meaning of pump priming in your own words.

Pump priming is the theory that favored public works projects because they put money into the hands of consumers which then stimulated the economy.

Labor Unions Thrive
Identify Supporting Details: How did FDR's New Deal programs help workers? Give two examples.

The Wagner Act helped workers by recognizing their right to join labor unions gave them the right to collective bargaining. The Fair Labor Standards Act of 1938 helped workers by providing them with additional rights, establishing a minimum wage of 25 cents per hour and a maximum work week of 44 hours.. It outlawed child labor.

Draw Inferences: Why did American labor unions make greater progress in the 1930s than in the 1920s?

They made greater progress in the 1930s because they had the help of new programs like the Congress of Industrial Organizations and the Fair Labor Standards Act.

Draw Conclusions: Why did sit-down strikes, such as the UAW strike in 1936 improve worker rights? Use evidence from primary and secondary sources.

In 1936, members of the CIO's newly formed United Automobile Workers union staged a sit-down strike where they refused to leave the workplace until a settlement is reached. The strike lasted for 44 days until General Motors, the then arrest company in the world, agreed to recognize the UAW. This union success lead to others and by 1940, 9 million workers belonged to unions and union members gained better wages and working conditions.

Opposition to the New Deal
Assess an Argument: Discuss FDR's plan to add more Justices to the Supreme Court. Would adding Justices to the Supreme Court increase the power of the executive branch? Explain why or why not.

FDR unveiled his plan that would dilute the power of the sitting Justices of the Supreme Court that did not agree with his National Industrial Recovery Act. He called for adding up to 6 new Justices to the nine member Court and justified his proposal by noting that the Constitution did not specify the number of judges on the Court. This indeed would increase the power of the executive branch by increasing its size and members.

Analyze Interactions Among Events: How did the condition of the economy affect the 1936 election?

With the economy doing better, Roosevelt decided to cut back on federal spending in order to reduce the rising deficit, but miscalculated. While he reduced spending, the Federal Reserve Board raised interest rates, making it more difficult for businesses to expand and for consumers to borrow to buy new goods. So, the economy was in another tailspin and unemployment soared. Largely because of this downturn, the Democrats suffered a setback in the 1936 elections. Although the Democrats still maintained a majority in both houses of Congress, Roosevelt's power base was seriously weakened because many Southern Democrats were only lukewarm supporters of the New Deal.

Identify Cause and Effect: Why did FDR choose not to focus on additional New Deal programs in the late 1930s? Explain at least two causes.

FDR chose not to focus on additional New Deal programs in the late 1930s because he needed the support of the Democrats for his foreign policies as his attention was increasingly drawn to vents in Europe and Asia that would in 1939 lead to the outbreak of World War II. Unit 9

Section 5 - Effects of the New Deal

Key Terms
Black Cabinet- group of African American leaders who served as unofficial advisers to FDR.
Mary McLeod Bethune- was an American educator who served as a special adviser on minority affairs to President FDR, as well as being active in several other reform organizations.
Indian New Deal- 1930s legislation that gave Indians greater control over their affairs and provided funding for schools and hospitals.
New Deal Coalition- political force formed by diverse groups who united to support FDR and his New Deal.
welfare state- government that assumes responsibility for providing for the welfare of the poor, elderly, sick and unemployed.
Academic Vocabulary
captivate: to attract and hold someone's attention
exempt: to say that someone does not have to do something that others are required to do
gender: a person's sex
precedent: something that is said or done that sets an example or rule to be followed in the future
provocative: causing excitement and argument
reservoir: an artificial lake that is often used to store water for industrial use

Evaluate the effect of the New Deal on the historical role of the federal government and Franklin D. Roosevelt on the presidency.

Women Play Increasingly Significant Political Roles
Draw Inferences: What other personal history led to Eleanor Roosevelt's influence?

Eleanor Roosevelt transformed the office of First Lady from a ceremonial role to a position of action and deep involvement in the political process. She set a precedent of increasing involvement in social and political affairs that many subsequent First Ladies would follow. Since her husband FDR had polio, she helped him out by acting as his "eyes and ears" and traveling the country since he couldn't.

Identify Supporting Details: Identify at least three ways Eleanor Roosevelt was able to influence U.S. policy.

Representing the President, she toured the nation, visited farms and Indian reservations. She helped FDR on his campaigns and offered advice on policy issues. Her causes included dancing public health and education, promoting the arts in rural areas, and addressing flood control. She provided women with unprecedented access to the President and called on Americans to live up to the political and social goal of equal justice for all.

A Stronger Political Voice for African Americans
Explain an Argument: Why did FDR choose not to support a federal anti-lynching law?

He claimed if he did that southern Democrats "would block every bill I ask Congress to pass".

Summarize: What was life like for African Americans during FDR's administration? Support your answer with evidence.

Life had its ups and downs. The President invited many African American leaders to advise him, and they became known as the Black Cabinet. In Mary McLeod Bethune's view, the New Deal created a "New Day" for African Americans and noted that they had gained unprecedented access to the White House and positions within the government. However, no civil rights reforms became law during the 1930s and federal payments to farmers to produce fewer crops led white landowners to evict unneeded black sharecroppers from their farms and African Americans often did not receive equal wages. Social Security and the Fair Labor Standards Act exempted domestic workers and farm laborers, two occupations in which African Americans were employed in great numbers.

New Deal Legislation for Native Americans
Draw Inferences: Why did dividing up tribal lands cause so many Native Americans to lose their lands

Dividing up tribal lands into smaller plots caused people to take the land or buy it from them.

Explain an Argument: What was the goal of the Navajo Livestock Reduction program? What were the issues with it?

The goal of the program was to stop soil erosion on the Colorado Plateau that federal authorities claimed was caused by the herds of sheep tended by the Navajos. The program mandated that the Navajo sell or kill thousands of sheep. The Navajo deeply resented this act and did not believe that their sheep threatened the soil and did not trust the motives of government agents.

A New Political Coalition Emerges
Draw Conclusions: Why was FDR able to win so many terms as President?

FDR's legendary political skills had united an alliance of Americans into a strong political force called the New Deal coalition which brought together southern whites, northern blue-collar workers, midwestern farmers and African Americans.

Assess an Argument: What was the most significant voting bloc gained by FDR?


The most significant voting bloc was blacks, whose voting patterns showed the importance of the New Deal coalition.

New Deal Legislation Expands the Historical Role of Government
Identifying Supporting Details: Explain how the federal government became a more significant presence in the lives of ordinary Americans during the New Deal. Give at least three examples.

The government created a "safety net" in the form of a pension system and unemployment insurance through social security, prohibited the mislabeling of food, drugs and cosmetics, and ensured the safety and purity of products through the Food Drug and Cosmetic Act, and restored people's trust in banks and the stock market through the SEC.

Summarize: Explain at least one negative effect of the New Deal legislation.


Ask a Scholar: Did the New Deal End the Great Depression?

Was the New deal successful in ending the Great Depression? Sounds like a simple question - but the results of searching turn up polar opposite opinions - and these opinions seem emotionally charged and I have yet to see a balanced presentation discussing both sides.

In particular, I am very interested in finding out if sustained deficit spending works in bring a country out of a depression. 

- Jeff Pattavina, Northeastern University

Answered by Steven Horwitz, economics professor, St. Lawrence University

For many years, most economists believed that the New Deal was the source of recovery from the Great Depression. The conventional view was based on a few simple observations, the most central of which were that the worst years of the Great Depression in terms of the two major macroeconomic variables of Gross National Product (GNP) and unemployment were in 1932 and 1933. After 1933, the economy did indeed begin a slow process of improvement. The old view argued that the New Deal’s spending on public works and other programs put people back to work and thereby began that slow growth in GNP that characterized the post-1933 period (except for the recession of 1937-38). This argument rests on what became fairly standard economic theory that emphasized the ways in which increases in government spending could substitute for reductions in private investment and consumption expenditures. In particular, spending financed by borrowing (running a deficit) and not by taxes would, through the famed “multiplier process,” lead to higher GNP. When government spends on programs such as public works, the incomes of the workers and owners of resources involved with those projects is increased, enabling them to spend on other goods and services, whose sellers then see higher income, and spend more and so forth. If we run a deficit by not taking out income through taxes at the same time as we spend, the argument is that this would boost GNP and overall economic well-being.

However, in the last decade or two, a new body of research has emerged that is critical of the argument that New Deal deficit spending programs were what cured the Great Depression. Below I present the evidence for this newer, more critical view. The standard view can still be found in many textbooks and in many public policy discussions.

One line of criticism of the old view notes that inflation-adjusted GNP per person and the unemployment rate did not return to their 1929 (pre-Depression) levels until at least 1939 in the case of GNP and at least 1941 in the case of unemployment. For GNP per person to be back to where it would have been without the Depression would have taken several years more, depending on the data one uses. Unemployment as conventionally measured remained above 14 percent through 1939. If one excludes those in government make-work programs from the unemployment rate, it remains above its 1929 figure until the early 1940s. These data suggest that whatever the New Deal might have done, it wasn’t very much.

In addition, part of that improvement was due to the inherent corrective properties of markets. During depressions, economies are trying to heal themselves and they were doing this no matter what New Deal policies were in place. Some argue that the Federal Reserve System’s expansion of the money supply may well have played an independent role in helping the recovery, which suggests that deficit spending may have even less effect than many think.   Finally, the apparent recovery may have been overstated because GNP does not distinguish between productive and unproductive expenditures. If GNP is higher because we are paying people for unproductive work such as digging holes and filling them up again, that really isn’t recovery.

Even employment aggregates can hide the real story. If we measure “total hours worked” rather than looking at how many people had jobs, we get a more accurate picture of the state of 1930s labor markets. It turns out that even though more people were working, they weren’t working as many hours as before. Labor hours worked stayed flat from 1932 to 1934, then rose until 1937, dipping in 1938, before rising again. Despite that increase, total hours worked in 1940 were 6 percent less than in 1929. It wasn’t until war mobilization in 1941 that total hours worked exceeded 1929.

When judging the effectiveness of deficit spending, one should also go back before FDR to Hoover. Hoover ran large budget deficits (as a percentage of the total amount of federal government spending) during his final two or three years in office, and FDR argued in the 1932 campaign that those were a bad idea. Those budget deficits, which by that measure were never exceeded in size by FDR until the war, not only did not help, they occurred while the Depression was very quickly getting much worse.

The other problem with deficit spending as a cure is that the real challenge depressed economies face is a lack of investment, not consumption. Private sector recovery requires a recovery in expenditures that generate growth, such as investment in machines and buildings. Investment spending like this makes labor more productive and helps firms make things more cheaply. The New Deal did not significantly improve private investment. It actually retarded its growth because so many of FDR’s new programs, as well as his rhetoric, were perceived as threatening the private sector’s profits, so investors held off making long-term commitments until the business climate was better, both before and after the war. For example, between 1930 to 1940, the amount of investment added to the private economy (minus the replacement of old machines and equipment) totaled minus $3.1 billion. Not until 1941 did this figure exceed the 1929 amount.

Much of the debate depends on how one defines “recovery” and which data are relevant to that definition. The most recent research by economic historians suggests that the New Deal played, at most, a small role in recovery from the Great Depression.

Eggertsson, Gauti. 2010. “A Reply to Steven Horwitz’s Commentary on “Great Expectations and the End of the Depression.” Econ Journal Watch 7 (3): 197-204. Available at: http://econjwatch.org/articles/a-reply-to-steven-horwitz-s-commentary-on-great-expectations-and-the-end-of-the-depression-

Galbraith, John Kenneth. 1961. The Great Crash, Cambridge, Mass: Riverside Press.

Samuelson, Paul and William Nordhaus.�. Economics, 19 th edition, New York: McGraw-Hill/Irvin.

Higgs, Robert. 2006. Depression, War, and Cold War: Studies in Political Economy, Oxford: Oxford University Press.

Higgs, Robert. 2009. “A Revealing Window on the U.S. Economy in Depression and War: Hours Worked, 1929�,” The Independent Review, 14, Summer, available at: http://www.independent.org/pdf/tir/tir_14_01_8_higgs.pdf

Powell, Jim.�. FDR’s Folly: How Roosevelt and His New Deal Prolonged the Great Depression, New York: Three Rivers Press.

Smiley, Gene.�. Rethinking the Great Depression, Chicago: Ivan R. Dee.

Vedder, Richard K. and Lowell E. Gallaway. 1993. Out of Work: Unemployment and Government in Twentieth-Century America, New York: Holmes and Meier.

About the Author

Steven Horwitz is Charles A. Dana Professor of Economics at St. Lawrence University in Canton , NY and an Affiliated Senior Scholar at the Mercatus Center in Arlington , VA. He is the author of two books, Microfoundations and Macroeconomics: An Austrian Perspective (Routledge, 2000) and Monetary Evolution, Free Banking, and Economic Order (Westview, 1992), and he has written extensively on Austrian economics, Hayekian political economy, monetary theory and history, and the economics and social theory of gender and the family. His work has been published in professional journals such as History of Political Economy, Southern Economic Journal, et The Cambridge Journal of Economics. He has also done public policy research for the Mercatus Center, Heartland Institute, Citizens for a Sound Economy, and the Cato Institute, with his most recent work being on the role of Wal-Mart and other big box stores in the aftermath of Hurricane Katrina.  Horwitz serves as the book review editor of the Review of Austrian Economics, is a contributing editor of The Freeman, where he also has a weekly online column, and is a frequent guest on Fox Business’s Freedom Watch. He has a PhD in Economics from George Mason University and an AB in Economics and Philosophy from The University of Michigan.  He is currently working on a book on classical liberalism and the family.

About Ask a Scholar

Have a question Wikipedia can’t answer?  We’ll match your question to a scholar with an answer.

Questions submitted to “Ask a Scholar” should call for educated judgment rather than facts that can be found easily with an internet search. We especially welcome questions that provide professors the occasion to draw erudite distinctions and incorporate mention of matters you had no idea were connected to the topic at hand. Also welcome are questions about graduate school and academic careers. Simply email NAS or submit questions via Intellectual Takeout's Ask the Professor feature. We'll field your question to a scholar and get back to you with an answer as soon as possible.


Was The New Deal Effective? Essay Example

The purpose of the WPA was to provide people with jobs until the economy recovered from the Great Depression. A huge number of roads, buildings, schools, hospitals, and other public works were built. Roosevelt’s efforts changed the leadership tone, and inspired those in despair. Millions of people earned a living wage and self-respect, as they were able to contribute during the hard time because of the New Deal. Even though the New Deal did not solve the problem of unemployment completely, it simply made it not as bad.

The New Deal represented leadership that was active and positive. After the Great Depression, people were clueless as to what to do. America had lost its confidence. Therefore when Roosevelt initiated the New Deal, he got people moving again and working to contribute to overcome hard times. Roosevelt showed himself as the leader of the government whose job was to make sure people had a roof over their heads and food to eat and that he would do his best to get people working and making money again. This made

People see that the government has a role to play in people’s lives beyond national security, and showed that during time of economic turmoil they can look to the government for guidance (Leonard). After Roosevelt, there has always been controversy over how involved government should be in American’s lives. The New Deal did not in fact end the Great Depression like Roosevelt had hoped it would. This is the main reason why most people argue that the New Deal was a failure. Many say that the New Deal actually prolonged the Depression and made things worse than they would have been had no effort been made (Cole, Ohanian).

Ones who attack the New Deal also claim the policies were short-term policies and that there was no long-term planning for the future (Shlaes). The New Deal changed the role of government today to be more involved in people’s lives. Roosevelt increased the President’s power. Those who disagree with the New Deal argue that it brought too much government intervention into the economy and people’s lives. Roosevelt’s New Deal may not have ended the Great Depression completely, but it did solve many problems and it instilled confidence in Americans to do something rather than just sit there and panic when trouble arises.

It shows us today what bold leadership can actually accomplish in hard economic times (Brechin). Many people argue if the New Deal was effective or not, but it depends on how they define effective. Was the New Deal effective in eliminating unemployment? No. But it was effective in showing Americans what leadership and bravery can do even through today’s unexpected obstacles. This one may argue, is one of the most important long-lasting effects.


The Bottom Line

The New Deal policies implemented by Roosevelt went a long way in helping to reduce income inequality in America. But with regard to the task of reviving an economy in crisis, the New Deal is considered by many to have been a failure.

While debates continue as to whether the interventions were too much or too little, many of the reforms from the New Deal, such as Social Security, unemployment insurance, and agricultural subsidies, still exist to this day. If anything, the legacy of the New Deal is that it has helped to create greater equality and welfare in America.


How Did Roosevelt Help With the Great Depression?

Franklin Roosevelt made a number of suggestions to spur the economy and help end the Great Depression, including introducing basic banking and welfare reforms. While many of his programs did not take effect until much later, his ideas and programs have lasted throughout the years.

Because FDR refused to run up the federal deficits that ending the depression would require, many programs were voted down in both chambers of congress. Some of these reforms included a federal program for health care, a full-employment act, an increase in the minimum wage and an increase in Social Security benefits. FDR's New Deal did help restore the Gross National Product (GNP) to its 1929 level, but it was not the main factor in ending the Great Depression.

The main events that helped to create an end to the Great Depression occurred when the federal government imposed rationing on items such as milk, gas, fabric and other food items recruited six million defense workers, including women and African Americans who were not allowed to work in these type jobs prior to this time drafted six million soldiers and ran massive deficits to end World War II. FDR was still elected to an unprecedented four terms due to public approval.


Legacy of Labor

The Civilian Conservation Corps (CCC), part of Roosevelt’s plan to put Americans back to work, employed 2.5 million young men from 1933 to 1942, including almost 50,000 Texans. Men between the ages of 17 and 25 from families on relief were paid $30 a month ($25 of that was sent directly to their families) for two six-month terms of outdoor labor.

Although results of the massive jobs program can be seen in our park system (including facilities at Davis Mountains, Bastrop, Garner, and Palo Duro Canyon state parks), most of the work was devoted to soil conservation and erosion-control projects including seeding, planting trees, flood and forest fire prevention, and constructing new or improving existing roads, dams, and service buildings.

State assignments were random (thus, young men from across the country worked in the Texas camps), but the program also hired local craftsmen, teachers, architects, and engineers to assist in carrying out the vast number of projects. And because much of the architectural work performed by the CCC utilized native materials and vernacular designs, the program created a beautiful style all its own, one that can still be appreciated for its simple, rustic beauty in the pavilions, shelters, and cabins found in many of our state parks and historic sites.


How Did the Great Depression End?

Some historians believe that the Great Depression was ended by the start of World War II. Others believe it was actually the end of World War II that put the economy back on its feet. Historians generally agree that the government's spending helped to at least accelerate the country's rate of economic recovery.

Historians that argue that the start of World War II helped to end the Great Depression point to a drop in unemployment that occurred at that time. Unemployment rates dropped due to several factors, including the millions of young men sent to fight in the war, and the use of citizens to help manufacture wartime items, such as parachutes. Once the U.S. was in the war, massive government spending helped to end the depression.

Other historians believe that the amount of spending the government did only masked the effects of the Great Depression. As the government spent, the national debt grew from $49 billion in 1941 to $260 billion 4 years later. President Franklin Delano Roosevelt's New Deal also played a small role in helping to end the Great Depression. Programs such as Social Security helped to encourage spending. However, the programs also aided in other economic hardships. Opponents of the New Deal had begun to call those hardships the "Roosevelt recession."


Voir la vidéo: (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Khalid

    Veuillez enlever s'il vous plaît

  2. Anguysh

    Also that we would do without your very good idea

  3. Claec

    Je pense que vous n'avez pas raison. Je suis sûr. Nous en discuterons. Écrivez dans PM, nous parlerons.

  4. Quaashie

    Message très utile

  5. Neshura

    dyaya .... vieux temka, mais il n'y a pas de mi ^^ même si vous ne regardez pas les photos))) pas de fsё ^ _ ^



Écrire un message