Podcasts sur l'histoire

Yaxchilan, Structure 33

Yaxchilan, Structure 33


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Tikal : Temple du Jaguar (Templo I)


Templo I Le Temple du Jaguar (Templo I) est probablement le monument le plus beau et le plus dominant de Tikal, avec ses neuf niveaux représentant les neuf niveaux du monde souterrain et élevant son temple à 37 mètres au-dessus de la spacieuse place centrale ci-dessous. Le style architectural caractérise le Tikal monumental avec ses gradins en pente raide (taluds), surmontés d'un temple à trois chambres et d'un majestueux peigne de toit. Le Templo I a été construit vers 732 après JC et signifiait une rupture avec le bâtiment funéraire traditionnel dans l'Acropole Nord adjacente.

Le temple est communément appelé le Temple du Jaguar en raison d'un linteau finement sculpté trouvé dans la structure du temple au sommet de la pyramide, qui a été fabriqué à partir de bois de sapotille et représente un roi assis sur un trône de jaguar. Le temple a également été surnommé le Temple d'Ah Cacao, à la suite de la découverte d'une sépulture dans la structure pyramidale d'un souverain identifié comme Jasaw Chan K’awiil I. D'une manière identique à celle de Pakal à Palenque, Jasaw Chan K&# La tombe de 8217awiil I a été construite, puis le temple a été érigé autour d'elle, laissant le roi enfermé dans le tissu du temple. La tombe comportait un grand banc en maçonnerie sur lequel le roi reposait recouvert de bijoux en jade et la chambre était remplie de biens funéraires, notamment des coquilles de spondyle, des perles, des miroirs, des peaux de jaguar, des objets en jadéite et des céramiques peintes. Un ensemble de 37 ossements humains finement sculptés a été retrouvé empilé au pied droit du roi. Les os étaient inscrits avec des textes hiéroglyphiques qui décrivaient les allégeances avec Copan et Palenque, le nom et la filiation du roi, un portrait d'un captif appelé Ox Ha Ixil de
Templo I, la ville ennemie de Calakmul et scènes de la divinité du maïs transportée aux enfers sur un canoë.

La couronne décorée frappante qui s'élève du toit du temple s'appelle un peigne de toit. Les peignes de toit sont courants à Tikal et se composent de deux murs de charpente adossés l'un à l'autre, revêtus de pierre taillée et recouverts de stuc (plâtre). Le peigne du toit du temple du Jaguar présentait une image du roi flanqué de rouleaux et de serpents.


Les 33 bâtiments les plus célèbres du monde suivent

1. Temple du Lotus

Le Temple du Lotus est devenu l'un des bâtiments les plus visités au monde depuis son achèvement en 1986. Situé à New Delhi, la capitale de l'Inde, cette merveilleuse structure attire en moyenne 10 000 visiteurs par jour. Également connu sous le nom de maison d'adoration Bahai, l'ensemble du bâtiment se compose de 27 structures qui ressemblent aux pétales d'une fleur de lotus et s'ouvre sur un hall central de 40 m de haut et pouvant accueillir environ 2500 personnes.

2. Dôme du Rocher, Jérusalem

Le Dôme du Rocher situé à Jérusalem, la capitale d'Israël, est un chef-d'œuvre de l'architecture islamique. Il a été construit par le calife Abd Al-Malik entre les années 687 à 691 et est depuis lors devenu l'une des structures déterminantes de cette ville historique. Le bâtiment a un plan octogonal et un dôme en rotonde en bois qui s'inspire tous du design byzantin. Suleiman a ensuite ajouté des carreaux persans colorés et des dalles de marbre en 1561.

3. Cathédrale de Cologne

La cathédrale de Cologne est reconnue comme un chef-d'œuvre de l'architecture gothique et abrite également de nombreuses œuvres d'art et les tombeaux de 12 archevêques. La cathédrale de Cologne est le monument le plus visité d'Allemagne et attire des milliers de visiteurs chaque année. Il s'agit d'une basilique gothique à cinq nefs dont la construction a commencé en 1248 pour s'arrêter à mi-chemin en 1473. Sa construction a repris dans les années 1800 et s'est finalement achevée en 1880.

4. Casa Milà, La Pedrera, Barcelone

La Pedrera située dans la ville espagnole animée de Barcelone est considérée comme l'une des maisons les plus imaginatives de l'histoire de l'architecture. Conçu par le tristement célèbre architecte Antoni Gaudí, ce bâtiment a l'air assez inhabituel mais beau et est plus une sculpture qu'un bâtiment. La façade est un bloc de pierre harmonieux et varié qui, combiné aux balcons en fer forgé, signifie les irrégularités du monde naturel. Ce bâtiment a été reconnu comme site du patrimoine mondial par l'UNESCO en 1984, il est également connu sous le nom de Casa Milà.

5. Cathédrale Saint-Paul de Londres

La cathédrale Saint-Paul située à Londres est l'un des bâtiments les plus emblématiques au monde et a été conçue par l'architecte anglais Sir Christopher Wren. Après avoir pris près de dix ans pour finaliser la conception de la cathédrale, la construction proprement dite a finalement commencé en 1668 et s'est terminée près de 40 ans plus tard. La cathédrale Saint-Paul a depuis joué un rôle dominant dans la ligne d'horizon de Londres et a également servi de centre de tourisme et de culte religieux.

6. One World Trade Center, New York

Le One World Trade Center est l'un des derniers ajouts à l'horizon de New York et est également l'un des plus hauts gratte-ciel du monde. Sa construction a commencé en avril 2006 et s'est terminée fin 2013, ce qui en fait le quatrième plus haut gratte-ciel du monde. Ce bâtiment est situé juste à côté du magnifique mémorial du 11 septembre et est un phare brillant pour la ville de New York.

7. Tours Petronas, Kuala Lumpur

Les tours Petronas sont un monument emblématique de la capitale de la Malaisie. À 170 mètres au-dessus du sol, les tours Petronas à Kuala Lumpur détenaient autrefois le titre de plus haut bâtiment du monde entre 1998 et 2004. Cesar Pelli et Achmad Murdijat étaient le duo d'architectes responsable du style ultramoderne distinct des tours.

8. Tour penchée de Pise

La tour penchée de Pise est considérée comme l'une des structures architecturales les plus remarquables au monde. Prenant plus de 300 ans pour que sa construction soit complète, ce bâtiment est devenu une sensation mondiale pour son inclinaison. L'inclinaison s'est produite lorsque le sol meuble sous la tour est devenu instable en raison du poids du bâtiment.

La conception du bâtiment a d'abord été attribuée à l'artiste Bonnano Pisano, mais des études ultérieures ont également impliqué le célèbre architecte Diotisalvi.

La tour penchée de Pise

9. La Maison Blanche, Washington DC

La Maison Blanche située à Washington, aux États-Unis, est l'un des bâtiments les plus emblématiques et les plus reconnus au monde. Ce manoir a abrité tous les présidents américains depuis le deuxième président du pays, John Adams. Fabriquée à partir de grès Aquia peint en blanc, la construction de la Maison Blanche s'est achevée en 1801.

Le célèbre architecte irlandais James Hoban était l'homme à qui l'on attribue la conception du bâtiment.

Une vue du portique nord de la Maison Blanche, le mercredi 14 juin 2017 à Washington D.C. (Photo officielle de la Maison Blanche par Joyce N. Boghosian)

10. Le fragment, Londres

Situé au cœur de Londres, le Shard est un gratte-ciel de 87 étages communément appelé le Shard of Glass. La construction de ce gratte-ciel emblématique de Londres a commencé en 2009 et s'est achevée trois ans plus tard en 2012. Le bâtiment a été conçu par l'architecte Renzo Piano et est le plus haut bâtiment d'Europe occidentale. Son extérieur a 11 000 panneaux de verre qui ont une superficie équivalente à huit terrains de football.

11. Le Kabba, La Mecque

Le Kabba, qui signifie « Cube » en arabe, est l'espace le plus sacré de l'Islam. Il s'agit d'un bâtiment carré situé dans la ville saoudienne de La Mecque, élégamment drapé d'un voile de coton et de soie. Des millions de musulmans du monde entier se rendent à la Kabba pour le « Hajj », un pèlerinage islamique annuel à La Mecque.

12. Cathédrale Saint-Basile, Moscou

La cathédrale Saint-Basile est située sur la Place Rouge à Moscou et est considérée comme un chef-d'œuvre dans le domaine de l'architecture. Le design unique de la cathédrale qui ressemble à une pièce tout droit sortie d'un film de Disney a été développé par PostnikYakolev et a été construit entre les années 1554 et 1560. Cette célèbre cathédrale a été façonnée pour ressembler à la flamme d'un feu de joie s'élevant dans le ciel.

La cathédrale Saint-Basile, située juste à l'extérieur du Kremlin, est le monument le plus visité de Moscou.

13. Bâtiment Lloyds, Londres

Le Lloyds Building situé à Londres est un bâtiment primé conçu par l'architecte italien Richard Rogers. L'aspect futuriste de la structure qui ressemble à quelque chose d'un film de science-fiction a fait du bâtiment une structure emblématique dans le monde entier. Le Lloyds Building a été construit entre 1978 et 1986 et dispose de 12 ascenseurs extérieurs.

14. Empire State Building, New York

Une liste des bâtiments les plus célèbres au monde est incomplète sans l'une des structures les plus remarquables et emblématiques de New York, l'Empire State Building. La construction de l'Empire State Building a commencé le jour de la Saint-Patrick 1930 et s'est achevée 410 jours plus tard.

Autrefois le plus haut bâtiment du monde, ce bâtiment a été déclaré l'une des sept merveilles du monde des temps modernes par l'America Society of Civil Engineers.

15. Colisée, Rome

Le Colisée situé au cœur de Rome est considéré comme l'un des plus grands exploits architecturaux du monde antique. Cette structure elliptique est le plus grand amphithéâtre construit par les anciens Romains. Le stade avait une capacité totale d'environ 50 000 spectateurs et était principalement utilisé pour accueillir des matchs de gladiateurs.

Le Colisée a été construit en pierre et en béton entre les années 72 et 80 après JC et a depuis servi d'inspiration pour de nombreux stades à travers le monde.

16. Chrysler Building, New York

Au début du 20e siècle, tout le monde était pressé d'ériger le plus haut bâtiment du monde et c'est exactement à cette époque que le Chrysler Building a été construit à New York, qui a détenu le titre de plus haut bâtiment pendant un an seulement. La Bank of Manhattan a presque battu ce bâtiment en hauteur mais n'a pas pu le faire grâce à l'impressionnante flèche du Chrysler Building.

Le bâtiment a été conçu par le célèbre architecte William Van Alen et sanctionné par Walter P Chrysler.

17. Taj Mahal, Inde

Le Taj Mahal est l'un des bâtiments les plus emblématiques du monde et est également l'une des sept merveilles du monde antique. Considéré comme le "joyau de l'art musulman en Inde", le Taj Mahal a été construit par l'empereur moghol Shah Jahan entre les années 1632 et 1648. Cette merveilleuse structure est en fait un tombeau pour la femme de l'empereur décédée en accouchant.

18. Opéra de Sydney

Largement considéré comme l'une des plus grandes œuvres architecturales du XXe siècle, l'Opéra de Sydney est l'un des monuments les plus célèbres d'Australie. La conception unique du bâtiment est venue de l'architecte JornUtzon, qui devint plus tard l'un des architectes les plus célèbres au monde. L'opéra de Sydney se compose de trois groupes de « coquilles » imbriquées qui couvrent un restaurant et deux salles de spectacle principales.

19. Sainte-Sophie, Istanbul

La basilique Sainte-Sophie, construite à l'origine comme une église, est devenue plus tard une mosquée et maintenant un musée. Située à Istanbul, Sainte-Sophie est un chef-d'œuvre architectural et une représentation parfaite de l'architecture byzantine. Ce bâtiment a d'abord été construit par l'empereur Constantin le Grand entre les années 306-337.

Cependant, en raison de plusieurs facteurs tels que l'incendie lors d'émeutes et de tremblements de terre, il a dû être reconstruit à plusieurs reprises depuis sa construction initiale.

20. Aiguille de l'espace, Seattle

La Space Needle située à Seattle a été initialement construite pour l'Exposition universelle de 1962. Plus de 40 ans après sa construction, la futuriste Space Needle reste le monument le plus visité de Seattle. S'élevant à 184 m de haut et 42 m de large à son point le plus large, ce bâtiment est en effet un sommet de l'architecture moderne.

Edward E Carlson a préparé la conception de la Space Needle avec son collègue architecte John Graham. La structure a été conçue pour résister à des tremblements de terre de magnitude 9,1 et à une vitesse du vent allant jusqu'à 200 mph.

21. Palais de Buckingham, Londres

Le palais de Buckingham était à l'origine connu sous le nom de Buckingham House jusqu'à ce que George III achète la propriété alors qu'elle ne consistait qu'en une petite maison en briques rouges. Depuis lors, certains des meilleurs architectes du monde tels que John Nash et Edmund Blore ont travaillé sur le manoir pour en faire ce qu'il est aujourd'hui. C'est aujourd'hui l'une des attractions touristiques les plus populaires de Londres et l'un des rares palais royaux existants.

22. Panthéon, Rome

Rome se vante de quelques-unes des meilleures merveilles architecturales anciennes au monde, dont le Panthéon. Construit il y a environ 2000 ans, cette structure étonnante continue d'inspirer les architectes à ce jour. Le toit du Panthéon reste le plus grand dôme en béton non armé. Beaucoup de débats existent parmi les historiens concernant l'empereur et les architectes qui étaient responsables de la construction de cette magnifique structure.

Mais on sait que le «Temple des Dieux» a été construit vers 126 après JC.

23. Chute d'eau

Fallingwater a été conçu par le célèbre architecte Frank Lloyd Wright en 1934, et ce bâtiment est en fait une résidence privée appartenant à la famille Kauffman. La conception unique de ce bâtiment donne l'impression qu'il s'étend sur une cascade de 30 pieds sans avoir de sol solide sous la structure. Ce design innovant et unique a attiré tous les regards lorsque les éléments de conception finaux ont été placés, et Fallingwater est devenu une sensation mondiale.

24. Musée Guggenheim, Bilbao

Le musée Guggenheim situé à Bilbao est l'une des pièces les plus admirées de l'architecture moderne. La conception et le concept du musée ont été développés par l'architecte californien Frank Gehry après avoir remporté un concours pour concevoir ce bâtiment. Depuis son ouverture en 1997, le musée Guggenheim est considéré comme l'un des bâtiments les plus importants de ce siècle et a accueilli des millions de visiteurs.

25. Villa Savoye, France

La Villa Savoye est un exemple classique du style architectural international qui a émergé au début des années 1920. L'architecte suisse Le Corbuiser et Pierre Jeanneret sont à l'origine de la conception de ce magnifique bâtiment. Il a été construit à l'origine comme une retraite à la campagne en 1928 pour la famille Savoye, mais plus tard classé monument historique en 1965.

26. Flatiron Building, New York

L'architecte basé à Chicago Daniel Burnham a construit le Flatiron Building accrocheur à Manhattan, New York en 1902. La forme triangulaire unique du Flatiron Building lui a permis de s'intégrer parfaitement à l'intersection de la Cinquième Avenue et de Broadway. Bien qu'il ne fasse pas partie des bâtiments les plus hauts de la ville, il a toujours occupé une place importante et respectée dans l'horizon de la ville.

27. Burj Khalifa, Dubaï

S'élevant à plus de 800 mètres de haut, le BurjKhalifa détient actuellement le titre de plus haut bâtiment du monde. Cet énorme gratte-ciel est la pièce maîtresse de la ligne d'horizon de Dubaï et mesure exactement 828,9 mètres de haut. La construction du BurjKhalifa a commencé en 2004 et s'est achevée six ans plus tard en 2010. Ce 160 étages a été construit par le cabinet d'architectes américain Skidmore, Owings and Merril LLP.

28. Musée d'art de Milwaukee, Wisconsin

Le Milwaukee Art Museum, Wisconsin a été inauguré en 1882 pour établir une galerie d'art à Milwaukee. Aujourd'hui, c'est l'un des monuments les plus visités du Wisconsin et compte plus de 400 000 visiteurs. La structure principale du bâtiment comprend trois bâtiments : le War Memorial Centre, le pavillon Quadracci et les jardins Cadahy.

29. La Statue de la Liberté, New York

Située sur Liberty Island, à New York, la Statue de la Liberté est une immense sculpture qui était à l'origine un cadeau du peuple français aux États-Unis d'Amérique. Ce monument a été offert par les Français en reconnaissance de l'Alliance franco-américaine pendant la Révolution américaine. Cette statue a été conçue par le sculpteur français Frédéric Auguste Bartholdi et achevée en juillet 1884.

Cette statue continue d'être l'une des structures les plus emblématiques de New York.

30. Église au dôme bleu à Santorin, Grèce

L'église au dôme bleu située dans la petite ville d'Oia à Santorin est l'une des attractions touristiques les plus populaires de Grèce. Cette église est construite sur la pente raide de la caldeira avec les restaurants et les maisons intégrées dans des niches, creusées dans la caldeira face à la mer. L'église a également une place centrale et des passages étroits menant hors de l'église.

31. Les Pyramides de Gizeh, Egypte

Les grandes pyramides de Gizeh sont l'une des sept anciennes merveilles du monde et également un symbole déterminant de l'Égypte. Les pyramides de Gizeh sont construites sur le plateau de Gizeh situé à proximité de la ville moderne du Caire. Construites il y a plus de 3000 ans, les grandes pyramides de Gizeh détenaient le titre de plus haute structure artificielle du monde jusqu'à la construction des tours Eiffel à Paris.

C'est un point de repère que vous devriez visiter une fois dans votre vie.

32. Le Big Ben, Londres

Le Big Ben est l'un des monuments les plus marquants de Londres, et vous ne devez jamais quitter Londres en le visitant. Le Big Ben est en fait la tour de l'horloge emblématique des Chambres du Parlement. Big Ben est le nom donné à la cloche massive qui existe à l'intérieur de la tour de l'horloge qui pèse près de 13 tonnes. La vraie beauté du Big Ben se déchaîne la nuit lorsque les quatre faces de l'horloge sont illuminées.

33. L'hôtel Burj Al Arab, Dubaï

La structure distinctive en forme de coquille de l'hôtel Burj Al Arab situé à Dubaï est plus qu'un simple hôtel, c'est un symbole déterminant de l'étonnante ville de Dubaï. L'hôtel Burj Al Arab a été élu à plusieurs reprises l'hôtel le plus luxueux du monde car il vous offre les meilleurs services et expériences que vous puissiez obtenir dans un hôtel.

C'est également l'une des attractions touristiques les plus populaires de Dubaï et s'élève à une hauteur de 321 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Notre belle Terre abrite plus, tellement plus de bâtiments épiques qui méritent d'être mentionnés mais ces 33 marquent l'histoire plus que d'autres, ils sont juste un peu plus célèbres.

Il convient également de mentionner que l'ordre dans cette liste n'est pas hiérarchique.

Nous vous invitons à mentionner votre bâtiment préféré sur la planète dans la section commentaire ci-dessous !


Économie

Jusqu'en 1979, lorsque le gisement de phosphate naturel de Banaba a été épuisé, l'économie de Kiribati dépendait fortement de l'exportation de ce minerai. Avant la cessation de l'exploitation minière, un important fonds de réserve a été accumulé dont les intérêts contribuent désormais aux revenus du gouvernement. Les autres sources de revenus sont le coprah, principalement produit dans l'économie villageoise, et les droits de licence des flottes de pêche étrangères, y compris un accord spécial de pêche au thon avec l'Union européenne. La culture commerciale des algues est devenue une activité économique importante.

Une zone économique exclusive de 1 350 000 milles carrés (3 500 000 km carrés) est revendiquée. Un petit secteur manufacturier produit des vêtements, des meubles et des boissons pour la consommation intérieure et du sel marin pour l'exportation. La proximité du pays avec l'équateur en fait un emplacement privilégié pour la télémétrie par satellite et les installations de lancement d'engins spatiaux. Plusieurs autorités spatiales nationales et transnationales ont construit ou ont proposé de construire des installations sur les îles ou dans les eaux environnantes. De tels projets apportent des capitaux, des emplois supplémentaires et des améliorations d'infrastructure, mais Kiribati continue de dépendre de l'aide étrangère pour la plupart des dépenses d'investissement et de développement. Les aliments représentent environ un tiers de toutes les importations, dont la plupart proviennent d'Australie, du Japon et de Singapour Le Japon et la Thaïlande sont les principales destinations des exportations. Bien que le sud de Tarawa ait une vaste économie salariale, la plupart des habitants des îles périphériques sont des agriculteurs de subsistance avec de petits revenus provenant du coprah, de la pêche ou de l'artisanat. Ceux-ci sont complétés par des envois de fonds de parents travaillant ailleurs. La navigation inter-îles est assurée par le gouvernement et la plupart des îles sont reliées par un service aérien intérieur. Tarawa et Kiritimati ont des aéroports importants.


Nommez vos fichiers généalogiques

Une fois que vous avez créé ces dossiers initiaux dans chacun de vos premiers dossiers de nom de famille, il est temps de commencer à classer vos dossiers.

Conventions de dénomination des fichiers : � Russell Springfield OH” ou “SOURCE 721 1920 Russell Springfield OH”

Si vous avez des enregistrements numériques dans un dossier ou sur votre lecteur C ou même sur le bureau de votre ordinateur, il est maintenant temps de les classer dans leurs dossiers appropriés. Classez-les tous maintenant et vous comprendrez très rapidement où vont les choses. Si vous rencontrez un type d'enregistrement pour lequel nous n'avons pas encore créé de dossier, allez-y et créez-le. Mais assurez-vous simplement qu'il ne relève pas de l'une des autres catégories.

Je vous recommande fortement de créer un dossier LOCATIONS dans votre dossier GÉNÉALOGIE. Dans le dossier LOCATIONS, vous créeriez ensuite des dossiers pour chaque emplacement principal où auraient vécu des ancêtres portant ce nom de famille.

Si j'avais beaucoup d'enregistrements de localisation pour plusieurs comtés différents, je pourrais créer des dossiers de comté. Je classe donc toutes les cartes, cartes postales, histoires de comté et autres informations sur l'Ohio dans le dossier Ohio, et il en va de même pour l'Indiana et la Californie. Plus tard, s'il s'avère que vous avez un très grand nombre de documents, ou si vous commencez à trouver des parents dans d'autres comtés, vous pouvez toujours créer des dossiers de comté ou un dossier d'enregistrements plus détaillés, puis classer les documents en conséquence.

J'y ai beaucoup réfléchi au fil des ans et j'ai découvert que ce qui fonctionne le mieux pour moi n'est PAS d'inclure des photos dans ces fichiers. Il existe des fichiers RECORDS généalogiques, et les enregistrements ne sont pas les mêmes que les photos.

– CHARLES ET ALFREDA BURKETT

– CHARLES ET ELLEN BURKETTE

Les choses peuvent devenir très confuses très rapidement avec les mariages et les noms de jeune fille et tout ça. Mais ce système résout cela d'une manière facile à retenir. C'est basé sur le fonctionnement du recensement. Les recensements sont classés par chef de famille, et c'est ce que je fais pour les photographies. J'inclus généralement le nom du mari et de la femme dans mon nom de dossier parce que souvent les fils sont nommés d'après les pères comme dans le cas de mes Burketts, et il peut aussi y avoir des seconds mariages et donc vous auriez un dossier pour l'ancêtre et leur premier conjoint et puis ce même ancêtre et leur deuxième conjoint.

J'aime beaucoup penser en termes de familles, car en fin de compte, nous ne recherchons pas un ancêtre individuel par eux-mêmes. Nous recherchons plutôt un ancêtre dans le contexte de ses relations familiales. Et le classement de cette manière maintient cela au premier plan de notre réflexion.

Les photos sont classées par famille sous le chef de ménage. Les ancêtres masculins et féminins sont classés dans les dossiers de leurs parents avant le mariage et dans leur propre dossier familial sous le nom de famille après le mariage. Vous pouvez parfois avoir des photos avec plusieurs familles avec des noms de famille différents. Mais souvent, ils sont pris au domicile d'une famille. Et dans ce cas, je les classe dans la famille où ils ont été emmenés. Vous pouvez toujours déposer une copie sous les autres familles si vous le souhaitez. Je n'essaie pas de dicter toutes les possibilités ici, mais plutôt de vous donner un processus et un système qui fonctionnent pour la majorité de vos besoins, mais qui sont personnalisables en fonction de vos besoins spécifiques.

Maintenant, vous vous demandez peut-être aussi comment ce système de photos s'intègre avec les photos de géolocalisation. J'ai couvert le géo-tagging dans Genealogy Gems Épisode premium 25 . Pour plus d'informations sur la façon de devenir membre Premium, cliquez sur ici .

Eh bien, nous avons parcouru beaucoup de terrain dans cet épisode, et j'espère que cela donnera un essai à ce système de classement sur disque dur !


Lorsque vous vous sentez inclus et engagé, faites-vous un meilleur travail ? Pensez-vous que les équipes dans lesquelles les gens travaillent bien ensemble produisent de bien meilleurs résultats ? Avez-vous remarqué que les meilleures idées proviennent souvent de sources inattendues ? Voulez-vous travailler au sommet de votre intelligence et donner la même opportunité aux autres ?

Si OUI, nous avons trouvé que c'est le genre d'organisation et de communauté dont les gens veulent faire partie. ET, les structures libératrices aident à y arriver.

Alors pourquoi tant d'organisations de tous bords sont-elles remplies de travailleurs désengagés, de groupes dysfonctionnels et d'idées gaspillées ?

Lofty vise à inclure et à libérer tout le monde pour façonner l'avenir

Bien qu'il y ait toujours une justification pour blâmer les dirigeants (ou les professeurs et les administrateurs de l'éducation), l'explication la plus convaincante et utile n'est pas que les personnes impliquées sont mauvaises, stupides ou incompétentes, mais plutôt que les pratiques qu'ils ont tous apprises ne sont ni adaptées à réalités d'aujourd'hui ni conçues pour atteindre les idéaux énumérés ci-dessus.

Sans le vouloir, les structures conventionnelles utilisées pour organiser la façon dont les gens travaillent régulièrement ensemble étouffent l'inclusion et l'engagement.

Les structures conventionnelles sont soit trop inhibantes (présentations, statuts rapports et discussions gérées) ou trop lâches et désorganisés (discussions ouvertes et brainstormings) pour engager les gens de manière créative à façonner leur propre avenir. Ils génèrent fréquemment des sentiments de frustration et/ou d'exclusion et ne permettent pas aux bonnes idées d'émerger et de germer. Cela signifie que d'énormes quantités de temps et d'argent sont dépensées dans le mauvais sens. Plus de temps et d'argent sont alors dépensés pour essayer de corriger les conséquences imprévues.

Liberating Structures commence par quelque chose de si simple et essentiel qu'il ne semble pas valoir la peine d'être fait et se termine par quelque chose de si puissant et profond que cela semble à peine possible.

Un répertoire libérateur de 33 méthodes Ce site propose une manière alternative d'aborder et de concevoir la manière dont les gens travaillent ensemble. Il propose un menu de trente-trois Structures Libératrices pour remplacer ou compléter les pratiques conventionnelles.

Les structures libératrices utilisées en routine permettent de construire le type d'organisation que tout le monde souhaite. Ils sont conçus pour inclure tout le monde dans l'élaboration des prochaines étapes.

Les structures libératrices introduisent de minuscules changements dans la façon dont nous nous rencontrons, planifions, décidons et interagissons les uns avec les autres. Ils mettent le pouvoir d'innovation autrefois réservé aux seuls experts entre les mains de tous.

Cette approche alternative est à la fois pratique et réalisable car les structures libératrices sont assez simples et faciles à apprendre. Ils peuvent être utilisés par tout le monde à tous les niveaux, de la suite exécutive à la base. Aucun long cours de formation ni aucun talent particulier ne sont requis. La maîtrise est simplement une question de pratique. LS libèrent régulièrement une vaste réserve de contributions et innovations latentes à découvrir.

VIDEO : voir une Structure libératrice "TRIZ" présentée à un groupe de médecins, managers, innovateurs

Toute personne intéressée à diriger les écoles, les hôpitaux, les fondations, les agences et les entreprises du changement&mdashin peut utiliser Liberating Structures pour générer de l'innovation et d'excellents résultats.

Les structures libératrices sont des microstructures faciles à apprendre qui améliorent la coordination relationnelle et la confiance. Ils favorisent rapidement une participation active dans des groupes de toute taille, permettant d'inclure et de libérer vraiment tout le monde. Les structures libératrices sont une innovation de rupture qui peut remplacer des approches plus contrôlantes ou contraignantes.

Cliquez sur n'importe quelle structure libératrice ci-dessous.

Les dirigeants savent qu'ils augmenteraient considérablement la productivité et l'innovation si seulement ils pouvaient impliquer pleinement tout le monde. Le défi est de savoir comment. Les structures libératrices sont des méthodes novatrices, pratiques et pragmatiques pour vous aider à atteindre cet objectif avec des groupes de toute taille.

Les structures libératrices suscitent l'inventivité en structurant au minimum le manière nous interagissons tout en libérant le contenu ou le sujet. Des contraintes très simples libèrent une adaptabilité créative, générant des résultats meilleurs que prévu. L'éclat individuel et la sagesse collective sont débridés. Un changement aussi spectaculaire ne peut pas être AUSSI simple, engageant et puissant, mais il l'est. Lisez Mise en route si vous êtes prêt à vous libérer.

Événements d'apprentissage

Les ateliers d'immersion sont une excellente façon de commencer. Comme un cours d'immersion en langue étrangère qui vous éloigne temporairement d'une culture familière, une expérience d'immersion en LS est un moyen très efficace d'apprendre. Il n'y a pas de présentations, de discussions facilitées, de rapports de situation, de sessions de remue-méninges ou de discussions ouvertes. Seules les Structures Libératrices sont pratiquées. Organiser un atelier pour les membres de votre groupe de travail peut accélérer la « fluidité ».

Les structures libératrices sont infiniment pratiques. Notre monde est de plus en plus complexe, interdépendant et culturellement diversifié. Bon nombre de nos défis les plus urgents transcendent les frontières géographiques, culturelles et techniques. Des méthodes simples qui nous aident à travailler ensemble de manière productive sont essentielles pour progresser.

Analogies utiles

Comme Wikipédia, LS crée des règles simples pour guider et libérer les contributions de chacun. Wikipédia&rsquos les choses à faire et à ne pas faire spécifient comment chacun peut écrire des articles, éditer du contenu, parvenir à un consensus sur les faits et partager avec attribution. Cette structure permet à une communauté diversifiée de générer et de maintenir un contenu précis qui se compare favorablement aux encyclopédies éditées par des professionnels. Comme Wikipédia, LS est une innovation de rupture en ce qui concerne la façon dont nous engageons les gens dans les organisations.

Comme improvisation jazz, LS suscite la liberté qui découle de la compréhension partagée de règles simples. Le grand jazz vient du jeu créatif dans le contexte d'une structure mélodique et harmonique. Comme eau dans une rivière, LS prend la forme des berges qu'il touche : adaptant un schéma similaire à toutes les échelles et dans chaque contexte local.

Ci-dessous : regardez cette vidéo inspirée du professeur Arvind Singhal qui parle de l'éducation libératrice et du rôle des acteurs du changement. UnScripTED : structures libératrices

Plus d'informations d'Arvind Singhal sur l'adaptation des structures libératrices à l'interaction virtuelle en ligne via Zoom. avec 60 participants de 15 pays.

Lisa Gill est une écrivaine fabuleuse et une intervieweuse de premier plan. Sa série Leadersmorphosis plonge profondément dans l'auto-organisation au travail. Prêtez l'oreille à cette interview qu'elle dirige avec Henri et Keith.

Ci-dessous, regardez des scènes du Sommet sur la justice réparatrice du LCJP. Liberating Structures a été utilisé pour organiser un événement de trois jours riche en apprentissage, conçu pour faire avancer le mouvement de justice réparatrice. La justice réparatrice (JR) vise à créer des communautés dans lesquelles les gens se sentent en sécurité en structurant soigneusement les opportunités pour les délinquants de se racheter et les victimes de retrouver leur pouvoir personnel. Les praticiens de la justice réparatrice ont trouvé que les structures libératrices étaient très structurées, libérant des résultats meilleurs que prévu.

Les LS ont été utilisés pour concevoir le sommet Transformation of Nursing. Des coalitions des 50 États et de DC se sont réunies pour faire avancer la cause.

Pour l'ITC-OIT des Nations Unies, Henri et Keith ont offert un atelier d'immersion Liberating Structures et des séances de consultation de suivi. (Le Centre se trouve à Turin en Italie.) L'objectif était de savoir comment s'organiser pour promouvoir le travail décent et le développement durable en n'aidant pas trop mais en facilitant plutôt l'auto-organisation en réseau.

Les 10 principes LS (forme courte)

Dix principes

Alors que les microstructures individuelles de LS sont puissantes séparément, elles fonctionnent comme un ensemble interdépendant qui peut transformer une organisation entière. Le répertoire LS s'inspire de dix principes libérateurs.

When we decide we belong together, LS principles help to guide behavior and leadership actions. Detailed descriptions here.

The Surprising Power of Liberating Structures book! Preview and buy on Amazon. The color paperback ($49.95 USD), black&white ($19.95 USD) and e-book are now available on the Amazon website. Amazon offers deep discounts and free shipping to some customers.

The development team at Holisticon is happy to announce that the Liberating Structures App is now available in the Google Play and Apple App Stores. A deep bow to their creative genius. Happy downloading!

Audio: A very playful Brave New Work podcast with Aaron Dignan and Rodney Evans. On Liberating Structures with Lorenz Sell of Sutra and Keith. Lorenz asks the deepest questions about collective intelligence, generativity, and complexity science. (50 minutes) Coaching Zone Podcast with Keith and Dr. Krister Lowe. The focus is on how leaders and teams can develop more productive habits with LS. [45 minutes] Radio Interview with Meisha Rouser, organizational psychologist. The focus is on groups working at the top of their intelligence and imagination. And a third podcast interview with Amiel Handelsman that dips into specific LS microstructures and their use by groups to generate innovative cultures. [60 minutes].

Check out Falling Off the Horse while faciliating & leading with Liberating Structures. This article by Keith McCandless describes a personal path forward. It includes what is possible to stop doing when LS is integrated into your practice.

LS are inspired by complexity science. Listen to this entertaining RadioLab program on Emergence to learn about some of the underlying concept of complexity science.

LS User Groups (inventing and enlivening a new way to organize)

Rhapsody for Strings! One of nine strings illustrated in "Rhapsody for Strings." A large array of topics and challenges are addressed. PDF here.

Below: early LS users and co-developers in Latin America, Europe, Canada and the USA.


WATTS TOWERS by Sam Rodiathe Watts Towers Arts Center

The Watts Towers, consisting of seventeen major sculptures constructed of structural steel and covered with mortar, are the work of one man - Simon Rodia ( (read more on Simon Rodia). Rodia, born Sabato Rodia in Ribottoli, Italy in 1879, was known by a variety of names including Don Simon, Simon Rodilla, Sam and Simon. Although his neighbors in watts knew him as "Sam Rodilla", the official name of his work is "the Watts Towers of Simon Rodia".

Rodia's older brother immigrated to the United States in 1895 and settled in Pennsylvania where he worked in the coal mines. Rodia followed his brother a few years later. Little is known about his early life in the United States except that he moved to the west coast and found work in rock quarries and logging and railroad camps as a construction worker.

Sam Rodia working on one of the towers - a photograph of the same spot - of the same tower - of which the original photograph - above - was taken of him at work. photomontage © Lucien den Arend

THE TOWERS (1957 12 minutes) is a documentary about Simon Rodia (1879-1965) building the Watts Towers (a very informative documentary, in spite of the narrator's pronunciation of the name "Rodia").


In 1921, Rodia purchased the triangular-shaped lot at 1761-1765 107th Street in Los Angeles and began to construct his masterpiece, which he called "Nuestro Pueblo" (meaning "our town"). For 34 years, Rodia worked single-handedly to build his towers without benefit of machine equipment, scaffolding, bolts, rivets, welds or drawing board designs. Besides his own ingenuity, he used simple tools, pipe fitter pliers and a window-washer's belt and buckle.r>
Construction worker by day and artist by night, Rodia adorned his towers with a diverse mosaic of broken glass, sea shells, generic pottery and tile, a rare piece of 19th-century, hand painted Canton ware and many pieces of 20th-century American ceramics. Rodia once said, "I had it in mind to do something big and I did it." The tallest of his towers stands 99½ feet and contains the longest slender reinforced concrete column in the world. The monument also features a gazebo with a circular bench, three bird baths, a center column and a spire reaching a height of 38 feet. Rodia's "ship of Marco Polo" has a spire of 28 feet, and the 140-foot long "south wall" is decorated extensively with tiles, sea shells, pottery, glass and hand-drawn designs.


In 1955, when Rodia was approaching 75, he deeded his property to a neighbor and retired to Martinez, California to be near his family. A fire ruined Rodia's little house in 1956. within a few years the Department of Building and Safety ordered the property demolished. A group of concerned citizens, calling themselves "The Committee for Simon Rodia's Towers in Watts", fought successfully to save the Towers by collecting signatures and money and devising an engineering test in 1959 that proved the Towers' strength and safety. Bill Cartwright and Nick King purchased the Towers from Mr. Montoya for $3,000.00 in 1959. They founded The Committee for Simon Rodia’s Towers in Watts and saved the Towers from demolition with a “stress” or “load” test, designed by Bud Goldstone. The Towers proved stronger than the test equipment. Therefore, the test was stopped and the Towers were deemed safe, and preservation efforts began. The Watts community considered the Watts Towers part of their heritage and called upon the new owners to also invest in the community. Thus the Watts Towers Arts Center began.

In 1975, the committee, which had persevered the unique work of art for 16 years, gave the 'Towers and adjoining Arts Center building to the City of Los Angeles for operation and maintenance. In 1978, the Towers were deeded to the State, which undertook extensive restoration of the three main towers. . In 1985, continuing restoration responsibilities were given to the City of Los Angeles Cultural Affairs Department and currently both the Towers and the Watts Towers Arts Center are under the operation of the Cultural Affairs Department.

while the Towers fall into no strict art category, international authorities and the general public alike have lauded them as a unique monument to the human spirit and the persistence of a singular vision. The Watts Towers, listed on the National Register of Historic Places are a National Historic Landmark, a State of California Historic Park and Historic-Cultural Monument No. 15, as designated by the City of Los Angeles Cultural Heritage Commission.

The Cultural Affairs Department, through the Watts Towers Arts Center, provides diverse cultural enrichment programming through tours, lectures, changing exhibits and studio workshops for both teachers and school children. Each year, thousands of people are attracted to the Towers' site for the Simon Rodia Watts Towers Jazz Festival and the Watts Towers Day of the Drum Festival.

For further information on the Watts Towers of Simon Rodia located at 1761-1765 East 107th Street call the Cultural Affairs Department (213) 473-8493 or the Watts Towers Arts Center and tours call (213) 847-4646 fax (323) 564 7030 add +1 when dialing from abroad

Accommodations for disabilities are available upon 72-hour notice for department events/programs. Information in alternative formats also is available upon request.
Call +1 (213) 473-8343 or TDD (213) 473-8339.


Massive 3,000-year-old Mayan structure discovered in Mexico

The largest ever construction of the Mayan civilization has been unearthed in Mexico’s Tabasco State roughly 850 miles east of Mexico City.

The finding consists of a platform topped with a 13-foot tall pyramid and multiple other structures which date from the early Mayan civilization roughly 3,000 years ago, according to a new paper in the journal Nature.

The ruins have been sitting in plain sight, but have laid undiscovered amid the region’s dense ranch lands.

“It’s fairly hard to explain, but when you walk on the site, you don’t quite realize the enormity of the structure,” the lead author of the paper told National Geographic. “It’s over 30 feet high, but the horizontal dimensions are so large that you don’t realize the height.”


Yaxchilan, Structure 33 - History

Scotts Masons Lodge, No. 115, which met at the Devil (Tavern), Temple Bar, London, first appeared as “Scotch Masons’ Lodge” in Dr. Richard Rawlinson’s 1733 manuscript list of lodges. It continued to appear in engraved lists of lodges, like that seen above, until 1736. —Details of “Les Free-Massons” from Bernard Picart, Cerérémonies et costumes religieuses de tous les peuple du monde (1735). From the collection of the Archives of the Supreme Council, 33°, S.J.

This article is adapted from Arturo de Hoyos, “A Brief History of Freemasonry and the Origins of the Scottish Rite,” Scottish Rite Ritual Monitor and Guide (2010), 77–111.

High Degrees before 1801

Speculative Masonry and the birth of the “high degrees”

Accordingly on St John Baptist’s Day, in the 3rd year of King George I. A.D. 1717, the ASSEMBLY and Feast of the Free and accepted Masons was held at the foresaid Goose and Gridiron Alehouse.

Before Dinner, the oldest Master Mason (now the Master of a Lodge) in the Chair, proposed a List of proper Candidates and the Brethren by a majority of Hands elected Mr. Anthony Sayer, Gentleman, Grand Master of Masons. . . .

Their Masters gripe is grasping their right hands in each other placing their four finger’s nails hard upon the Carpus or end of others wrists and the thumb nailes thrust hard directly between the second Joynt of the thumb and the third Joynt of the first ffinger but some say the masters grip is the same I last described only each of their middle ffingers must reach an inch or three barly corns Length higher to touch upon a vein yt comes from the heart.

The High Degrees and “Scotch Masons’ Lodges”

French haut grades Masonry: Stephen Morin and the Order of the Royal Secret

It is said among the Masons, that there are still several degrees above that of the masters, of which I have just spoken some say there are six in all, & others go up to seven. Those called Escossais [Scottish] Masons claim that they form the fourth grade. As this Masonry, different from the others in many ways, is beginning to become known in France, the Public will not be annoyed if I relate what I have read about it . . . which seems to give the Escossais a degree of superiority above the Apprentices, Fellows, & ordinary Masters.

Instead of weeping over the ruin of the temple of Solomon, as their brethren do, the Escossais are concerned with rebuilding it. Everyone knows that after seventy years of captivity in Babylon, the Great Cyrus permitted the Israelites to rebuild the temple & the City of Jerusalem that Zerubabel, of the House of David, was appointed by him [Cyrus] the Chief & leader of that people for their return to the Holy City that the first stone of the temple was laid during the reign of Cyrus, but that it was not completed until the sixth year of that of Darius, King of the Persians.

It is from this great event that the Escossais derive the epoch of their institution, & although they are later than the other Masons by several centuries, they consider themselves of a superior grade.

High Degrees after 1801

Birth of the Scottish Rite: Charleston, May 31, 1801

On the 1st of May, 5786 [1786], the Grand Constitution of the 33d degree, called the Supreme Council of Sovereign Grand Inspectors General, was finally ratified by his Majesty the King of Prussia, who as Grand Commander of the order of Prince of the Royal Secret, possessed the Sovereign Masonic power over all the Craft. In the new Constitution this high Power was conferred on a Supreme Council of nine Brethren in each Nation, who possess all the Masonic prerogatives in their own district, that this majesty individually possessed and are Sovereigns of Masonry.

The Most Puissant Grand Sovereign—Grand Master Commander in Chief—Sovereign of Sovereigns of the degree of Prince of the Royal Secret, was our Illustrious brother, Frederick the 2:nd King of Prussia. He established this degree, in concert with our brother, his Serene Highness, Louis of Bourbon, Prince of the Blood Royal of France, and other Illustrious characters, who had received the degrees of K.H. and prince of the Royal Secret. . . . This new Degree he called “Sovereign Grand Inspectors General, or Supreme Council of the 33:rd”

Scope and authority of the early Supreme Council

[Article] 6th The power of the Supreme Council does not interfere with any degree below the 17th or Knights of the East and West. But every Council and Lodge of Perfect Masons are hereby required to acknowledge them in quality of inspectors General, and to receive them with the high honors to which they are entitled.

The King on the first of May 5786, formed and established the 33:rd Degree to give some elucidations of the K.H.—The King was conscious, that agreably [sic] to the common course of human nature, he could not live many years & he conceived and executed the glorious design of investing the Sovereign Masonic power which he held, as Sovereign Grand Commander of the order of Prince of the Royal Secret —in a Council of Grand Inspectors General—

that they might, after his decease, regulate, agreably [sic] to the Constitution and Statutes which he then formed, the government of the Craft in every degree, from the 17:th or Knights of the East & West inclusive, leaving the control over the symbolic Lodge—the Grand, Ineffable and Sublime Lodge of Perfect Masons, and the Knights of the East or sword— to the Grand Council of Princes of Jerusalem, whom he conceived to be justly entitled to that Honor and power.


Yaxchilan, Structure 33 - History

The Jewish Temple in the First Century A.D.

It is interesting that in the Middle East certain places have remained holy throughout the centuries, even if another religion may have taken possession of them. Today the Moslem Dome of the Rock in Jerusalem is the prominent building where the Jewish temple once stood.

When Jesus came to Jerusalem, the Temple had just been marvelously rebuilt by Herod the Great. The Temple area had been enlarged to a size of about thirty-five acres. Around the Temple area were double colonnades.

The Jewish historian Josephus describes the colonnades:

"All the cloisters were double, and the pillars to them belonging were twenty-five cubits in height, and supported -the cloisters. These pillars were of one entire stone each of them, and that stone was white marble and the roofs were adorned with cedar, curiously graven. The natural magnificence, and excellent polish, and the harmony of the joints in these cloisters, afforded a prospect that was very remarkable nor was it on the outside adorned with any work of the painter or engraver. The cloisters -(of the outmost court) were in breadth thirty cubits, while the entire compass of it was by measure six furlongs, including the tower of Antonia those entire courts that were exposed to the air were laid with stones of all sorts" (Jewish War 5. 5. 2).

The eastern portico was named after King Solomon and the part to the south, which overlooked the Valley of Kidron, was called "Royal." On the east side the high corner was possibly the pinnacle of the temple, mentioned in the story of the temptation of Jesus (Matthew 4:5).

There were eight gates leading into the temple.

There were the two Huldah Gates or "mole" Gates from the south, which passed underneath the Royal Porch.

To the east was the Gate of Susa , still visible as the Golden Gate which was walled up by the Byzantines.

In the western wall was the main gate named the Gate of Coponius after the first procurator it was decorated with the golden eagle as a sign that the Temple had been placed under the protection of Rome.

Anyone was allowed to enter the outer area, which was therefore called the Court of the Gentiles. The actual Temple was enclosed by a balustrade, and at the entrances to it were warning notices, one of them is now in a museum in Istanbul. It says that foreigners have freedom of access provided they do not go beyond the balustrade which went all around the central edifice and which no uncircumcised could cross without incurring the death penalty.

Fourteen steps led through the Beautiful Gate to the Court of the women where the poor boxes were, into one of which the poor widow cast her two mites (Luke 21:1-4).

Another fifteen steps led up to the famous Gate of Nicanor , to which Mary had brought the child at the time of his presentation this led through the Court of the Men to that of the priests, which had in its center the altar for the burnt offerings and to the left of it a large basin called the Brazen Sea resting upon twelve bulls cast in bronze.

Further steps led up to the actual temple, a comparatively small building. A priceless curtain, embroidered with a map of the known world, concealed from view what lay beyond, and none except the priest on duty was allowed to go farther.

It contained the golden altar at which incense was offered and next to it the seven-branched candelabrum and the table with the twelve loaves of shewbread, which were replaced by fresh ones every sabbath. Beyond it, behind another large curtain, lay the Holy of Holies, which none except the high priest was allowed to enter, and he only on the Day of Atonement. A stone designated the place where once the Ark of the Covenant had stood.

Jesus came to the Temple at a very young age and in Solomon's Porch the boy argued with the rabbis, astonishing them with his questions and with his answers. He remained behind when his parents left, and when his worried mother at last found him he said to her enigmatically: "'Did you not know that I must be in my Father's house?"' (Luke 2:49).

It is one of the most original sayings of Jesus, in which he speaks of God for the first time as "avi" (My Father) which was an expression reserved for the Son of God.

Today the Western Wall, the so-called Wailing Wall, is all that remains of the ancient walls of Herod's Temple one can still see the pilaster and the beginning of Robinson?s Arch, which was part of a large viaduct leading to the upper city. Excavations in 1967, led by the well-known archaeologist Benjamin Mazar, revealed the cornerstone. Adjacent to it on the southern side remain traces of the road from which the pilgrims entered the gates.


Voir la vidéo: Mexico: Expedition to Yaxchilan (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Devion

    Vous n'êtes pas correcte. je suis assuré. Je peux le prouver. Ecrivez moi en MP, on discutera.

  2. Bhric

    Je pense que vous faites erreur. Je peux le prouver. Écrivez-moi en MP, nous communiquerons.

  3. Scanlan

    Tout à fait juste! C'est une bonne idée. Je t'encourage.

  4. Imanol

    Vous avez tort. Je propose d'en discuter. Écrivez-moi en MP.

  5. Kazilmaran

    Bravo, l'idée magnifique et elle tombe à point nommé

  6. Mannix

    Vous avez une réflexion abstraite

  7. Mundy

    Ça ne me dérange pas.



Écrire un message