Podcasts sur l'histoire

La technologie révèle que les guerriers chinois en terre cuite étaient probablement des répliques de vrais soldats

La technologie révèle que les guerriers chinois en terre cuite étaient probablement des répliques de vrais soldats


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Lorsque les agriculteurs chinois ont découvert un site antique en creusant un puits en 1974, ils n'avaient aucune idée qu'ils allaient rencontrer une armée géante de guerriers. L'armée de terre cuite de l'empereur Qin Shi Huang guettait depuis 2000 ans, gardant la tombe de l'empereur - la plus grande de l'histoire chinoise - au pied de la montagne Lishan dans la province du Shaanxi. Maintenant, les recherches suggèrent que les oreilles de ces célèbres guerriers d'argile fournissent un indice sur la façon dont l'armée a été constituée.

Les archéologues et les historiens se sont émerveillés de la découverte depuis sa redécouverte, se demandant comment les anciens artisans de 246 av. À l'aide d'une technologie d'imagerie avancée, des chercheurs de l'University College London (UCL) et du musée du site du mausolée de l'empereur Qin Shi Huang en Chine ont maintenant supposé que chaque guerrier était fait pour représenter un véritable homme de l'époque. Bien que certains chercheurs aient longtemps soupçonné que c'était le cas, il n'y avait aucune preuve réelle pour le prouver.

Les oreilles des guerriers en terre cuite pourraient-elles détenir un indice sur leur création ? Crédit: Richard Fisher / flickr

Jusqu'à présent, l'opinion conventionnelle était que pour créer l'armée de figurines en terre cuite, forte d'environ 7 000 personnes, ainsi que les 130 chars et près de 700 sculptures de chevaux enterrés avec eux, l'ensemble du processus avait été effectué à la chaîne, avec des ouvriers chargés de créer juste des bouches, ou juste des nez, et les morceaux seraient ensuite ajoutés à l'ensemble. Cependant, la nouvelle étude peut révéler une technique différente.

L'équipe a effectué des analyses détaillées des traits du visage des guerriers, en particulier des oreilles, qui, selon les recherches médico-légales, peuvent être utilisées pour identifier les individus aussi efficacement qu'une empreinte digitale, a déclaré l'archéologue de l'UCL Andrew Bevan à National Geographic. Les scans ont révélé qu'il n'y avait pas deux oreilles des sculptures identiques. Cette variation de forme imite de vraies populations humaines et soutient la théorie selon laquelle le réalisme était l'intention.

Formes et styles d'oreilles en argile individuels représentés (Creative Commons, Journal of Archaeological Science )

Marcos Martinón-Torres de l'UCL a déclaré : « Sur la base de cet échantillon initial, l'armée de terre cuite ressemble à une série de portraits de vrais guerriers. Cette étude ferait écho aux conclusions d'un article de 2003 publié dans la revue Antiquity qui étudiait les hauteurs des guerriers d'argile, suggérant qu'ils correspondaient à des statures probables de l'infanterie chinoise à l'époque.

Détail des traits du visage et des vêtements du guerrier d'argile. Crédit: Ana Paula Hirama / flickr

Des recherches plus poussées sur les armes et armures des guerriers ont révélé des pièces distinctes portant les marques des fabricants. Cela aurait rendu chaque artisan personnellement responsable de son travail. Selon National Geographic, « les armuriers de Qin Shi Huang travaillaient dans un système de « production cellulaire » similaire à certains égards à celui mis au point par Toyota pour produire des voitures. Au lieu de fabriquer de manière monotone la même pièce pour une chaîne de montage, les fabricants d'armes impériaux étaient probablement des artisans polyvalents qui travaillaient dans de petits ateliers dispersés pour fabriquer des armes du début à la fin.

Une grande partie du site reste à fouiller et des milliers de statues doivent encore être exhumées. Alors qu'ils sont méticuleusement ramenés à leur splendeur d'origine, un portrait plus clair de l'armée de l'empereur et de l'histoire chinoise ancienne sera révélé.

Les Journal des sciences archéologiques Une étude examinant l'armée de terre cuite peut être trouvée sur ScienceDirect.com

Image en vedette : Un ancien guerrier en terre cuite. Source : BigStockPhoto

Par Liz Leafloor


L'armée de terre cuite protège la tombe du premier empereur de Chine. Des ouvriers creusant un puits à l'extérieur de la ville de Xi’an, en Chine, en 1974, ont fait l'une des plus grandes découvertes archéologiques au monde : un soldat d'argile grandeur nature prêt au combat.

L'Armée de terre cuite est une collection de sculptures en terre cuite représentant les armées de Qin Shi Huang, le premier empereur de Chine. C'est une forme d'art funéraire enterrée avec l'empereur en 210-209 avant notre ère dans le but de protéger l'empereur dans son au-delà.


Les guerriers en terre cuite étaient-ils basés sur des personnes réelles ?

Lorsque des agriculteurs creusant un puits en 1974 ont découvert l'armée de terre cuite, commandée par le premier empereur de Chine il y a deux millénaires, les chiffres étaient stupéfiants : environ 7 000 soldats, plus des chevaux et des chars. Mais c'est la grande variété de traits et d'expressions du visage qui intrigue encore les chercheurs. Les pièces standard étaient-elles assemblées dans une approche de Mr. Potato Head ou chaque guerrier était-il sculpté pour être unique, peut-être un fac-similé d'une personne réelle ? Comment pourriez-vous même savoir?

Réponse courte : les oreilles l'ont. Andrew Bevan, archéologue à l'University College London, avec ses collègues, a utilisé des analyses informatiques avancées pour comparer 30 oreilles de guerrier photographiées au mausolée du premier empereur Qin en Chine afin de déterminer si, statistiquement parlant, les crêtes auriculaires sont aussi "idiosyncratiques". #8221 et “fortement individuel” comme ils le sont chez les gens.

Il s'avère qu'il n'y a pas deux oreilles pareilles, ce qui soulève la possibilité que les chiffres soient basés sur une véritable armée de guerriers. Le savoir avec certitude prendra du temps : il nous reste plus de 13 000 oreilles.


Des scientifiques tchèques ont créé des répliques de chaussures de guerriers en terre cuite

Des scientifiques tchèques, faculté de l'Université de technologie Tomas Bata à Zlácuten, ont réussi à créer des répliques de chaussures de soi-disant guerriers en terre cuite fabriquées il y a environ 2 200 ans. Les statues des guerriers et des chevaux en terre cuite (ou de l'armée de terre cuite) ont été créées sur ordre du premier empereur de Chine Qin Shi Huang vers 210 av. Les statues ont été trouvées en 1974 près du mausolée du premier empereur Qin près de Xi'an dans la province du Shaanxi.

Les figurines en terre cuite étaient destinées à protéger la tombe de l'empereur et représentaient des soldats, des officiers et des généraux, des chevaux et des chars et d'autres personnages de cette époque. Les soldats d'argile étaient de différentes hauteurs en fonction de leur rang et naturellement les généraux sont les plus grands.

Le doyen de l'université Tomas Bata, Petr Hlaváček, a informé les journalistes qu'entre 2005 et 2007, des scientifiques tchèques ont mené un projet sur l'histoire de la fabrication de chaussures en Chine. Les résultats de cette étude ont montré que les chaussures des anciens soldats chinois étaient très probablement en cuir plutôt qu'en textile. Les conclusions étaient fondées sur l'analyse des documents écrits et des documents photographiques.

Une autre conclusion importante de l'étude de trois ans est que ces anciennes chaussures militaires démontraient le rang de leurs propriétaires. M. Hlaváček a déclaré que « les chaussures reflétaient le statut, la richesse et les ambitions personnelles ». On a découvert au moins deux types de bottes. Les bottes les plus avancées étaient en outre équipées de sangles en cuir supplémentaires pour plus de commodité et de fonctionnalité.

Ensuite, des experts tchèques en fabrication de répliques ont produit les chaussures de forme identique aux originaux pour la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de 2008 à Pékin après l'approbation du design par les autorités chinoises. Par cela, pas tous. À la fin de cette année, les visiteurs de Lucerna à Prague pourront voir les répliques exactes des guerriers en terre cuite à l'échelle 1:10 à l'aide des mêmes matériaux et techniques utilisés par les anciens artisans chinois.


Quiz voyage du mois : Noël autour du monde

Koh Tonsay : le paradis relaxant du Cambodge
Guernesey : une délicatesse culturelle [Article invité]

Une vidéo d'introduction à Toronto, Canada

67 réflexions sur & ldquo L'attraction touristique la plus décevante du monde : les guerriers en terre cuite de Xian & rdquo

J'ai vécu au xi’an pendant 2 ans. J'y suis allé et j'ai bien sûr vu beaucoup de gens aller et venir. Je ne peux pas croire que je n'ai jamais entendu personne remettre en question leur authenticité auparavant. TOUT en Chine est faux. Pourquoi pas les guerriers ? J'ai été impressionné lors de ma visite mais ils sont surestimés. Théorie intéressante !

Je ne remets pas en cause l'authenticité des guerriers en terre cuite, je crois qu'ils ont existé. Je me demande simplement si ce que nous voyons aujourd'hui est une reproduction moderne de ce que c'était. Heureux de ne pas être le seul à penser qu'ils sont surestimés.

Si vous obtenez un guide, ils expliquent ouvertement qu'ils ont été restaurés pour montrer à quoi ils auraient ressemblé. Ce n'est pas un secret, en fait, il y a beaucoup d'informations en anglais dans le musée lui-même sur le processus de restauration. Ils sont plus qu'ouverts à ce sujet. Cependant, savoir si tout cela est ou non une arnaque est une autre question et je ne sais pas si je fais confiance au gouvernement chinois pour dire la vérité.

OUI! J'étais complètement déçu après la visite!
Tout le monde à qui je dis ne comprend pas ou ne l'aime pas. C'était l'attraction la plus décevante de tous les temps.

En ce moment il y a une exposition de 150 répliques de l'armée de terre cuite à Bruxelles. Au début, je voulais y aller, mais ensuite j'ai pensé que ça n'en valait pas la peine. Et comme vous avez vu la chose prétendument réelle et que vous avez été déçu, c'est peut-être une bonne chose que je ne sois pas encore allé.
Ce qui me dérange le plus, ce n'est pas que les statues aient pu être remplacées, reconstruites ou même qu'il s'agisse de répliques. C'est le manque de clarté et d'explication.

Mec, je ne pourrais pas être plus en désaccord! Ma femme et moi avons trouvé que c'était l'une des choses les plus impressionnantes que nous ayons jamais vues (derrière les Moai de l'île de Pâques et du mont Everest). Je n'ai jamais entendu l'idée qu'ils soient faux bien qu'intéressant. Je suis sûr que vous avez vu l'exposition où ils les reconstruisent à partir de laquelle j'ai supposé que #2 était l'explication de tous ceux reconstruits.

Lecture intéressante et à chacun le sien.

Quand j'y suis allé dans ma jeunesse sombre et lointaine - c'est-à-dire les années 1990 - j'ai été incroyablement impressionné. D'accord, ils ne nous laisseraient pas prendre de photos, mais nous nous sommes approchés de très près. Assez proche pour toucher & non pas que les gardiens/guides nous le laissent faire. Maintenant, cela a forcément changé au fil des ans, mais à l'époque, il ne faisait aucun doute qu'ils n'étaient pas réels / originaux. Corrigez-moi si je me trompe, mais est-ce que beaucoup n'ont pas fait un tour du monde ? Je ne peux pas croire que les experts du British Museum et d'ailleurs n'aient pas examiné les expositions

Certaines des statues ont été dans des musées et ainsi de suite, et je ne remets pas en question leur authenticité. Je suis sûr qu'ils en ont trouvé quelques-uns qui étaient complètement ou presque intacts. Je ne pense tout simplement pas qu'ils en aient trouvé des milliers intacts, tous debout dans de belles rangées bien rangées.

Oui, à chacun le sien. Personnellement, j'ai été très impressionné et émerveillé par le site des guerriers. Ils ont été l'un des moments forts après avoir voyagé à travers la Chine pendant 4 semaines. J'ai été impressionné par la taille de l'armée et la quantité de travail qui aurait été nécessaire pour qu'elles soient simplement enterrées sous terre.

Maintenant, si vous allez remettre en question leur authenticité, alors bien sûr, ce serait décevant. De nombreux sites historiques dans le monde ont été restaurés et même reconstruits. Il ne s'agit pas d'essayer de les faire apparaître comme s'ils avaient résisté à l'épreuve du temps, mais plutôt une chance de les présenter tels qu'ils étaient autrefois.

Vous avez raison, de nombreux sites à travers le monde ont subi une restauration à un moment ou à un autre. Je n'ai même pas de problème si c'est le cas avec les guerriers. Cependant, quand ils ne sont pas francs à propos de la restauration, j'ai un problème avec ça. C'est leur réticence à admettre la restauration et le manque d'inspection indépendante qui vous fait vous demander ce qu'ils cachent.

A chacun le sien en effet ! Je ne suis pas du tout d'accord avec toi mais là encore j'ai une formation en histoire de l'art. J'ai eu la chance d'avoir enfin la chance de les voir en vrai le mois dernier et j'ai été complètement époustouflé. Il se trouve que je viens d'écrire mes réflexions sur les raisons pour lesquelles les guerriers Terra Cotta sont si impressionnants, il est donc amusant de tomber sur votre message si peu de temps après. Quoi qu'il en soit, voici pourquoi je pense qu'ils sont époustouflants :

Merci d'avoir posté un lien vers votre article. C'était intéressant de lire un avis différent. N'est-il pas intéressant de voir comment deux personnes peuvent aller sur le même site et obtenir des opinions aussi opposées ? Comme vous l'avez dit, “à chacun le sien”.

J'y suis allé quand j'avais 16 ans et à ce jour, je me souviens de l'homme qui se tenait là pour être sûr que nous ne prenons pas de photos en me donnant un regard sale quand je prenais des photos mais ne faisant rien en fait - je ne me souviens pas des guerriers trop!

Quand j'ai vu les Terra Cotta Warriors avec mes filles en 2003, nous étions un peu déçus. On sentait qu'il y avait plus d'espace vide que d'espace avec des soldats. Cependant, Xian la ville nous a séduits. Excellent article…Beaucoup de choses à penser.

Ainsi, la Chine a un tas de parcs à thème avec des répliques d'attractions de renommée mondiale (de l'intérieur et de l'extérieur de la Chine). En gros, les USA devraient construire un tas de guerriers en terre cuite à la Xi’an parce que ce serait la même chose ?

Meh, au moins Xi’an a .

D'un autre côté, savez-vous combien il y a d'arches de Noé aux États-Unis ? Hong Kong en a un. Avoir quelques vis desserrées est contagieux, non ?

Je dois à nouveau commenter cela parce que toutes les spéculations sur la véracité des soldats donnent l'impression que les gens ont l'air assez ignorants, comme s'ils n'avaient pas fait leur propre diligence raisonnable. Ayant une formation en histoire de l'art, j'ai lu / étudié ces pièces, tout ce que je dis, c'est que l'information est facilement disponible.

Lorsque j'ai finalement visité ce site en personne, rien n'occultait le fait que ces TRÈS vieilles pièces de CÉRAMIQUE (lire : fragile) ont été pour la plupart détruites lorsque le toit conçu pour les recouvrir s'est effondré sous le poids de la terre accumulée sur le dessus. Cela signifie que tous les soldats ont été endommagés ou brisés d'une manière ou d'une autre. En plus de cela, au cours des centaines d'années qui ont passé, d'autres générations n'ont pas respecté ces œuvres d'art de valeur simplement parce qu'elles ne savaient pas ce qu'elles étaient. Ainsi, les agriculteurs et les paysans brûlaient des feux juste au-dessus du toit en bois construit pour abriter les soldats, entre autres activités que nous considérerions aujourd'hui comme irrespectueuses. C'est pourquoi vous pouvez voir des cicatrices noires à certains endroits. Dans tous les cas, je ne sais pas ce que vous en savez sur le processus minutieux et fastidieux de l'archéologie, mais reconstituer un tas de morceaux de céramique cassés prend beaucoup de temps ! Je vous donnerai le crédit d'avoir spéculé sur ce qui se passe, pourquoi les archéologues prennent-ils si longtemps. Il semble qu'ils aient eu assez de temps pour rassembler une plus grande équipe maintenant, mais c'est peut-être un problème de budget qui est restrictif. J'aime penser qu'aux États-Unis, ils accélèrent la restauration, mais là encore, j'ai vu assez de parcs nationaux avec des coupes budgétaires pour expliquer et je ne veux pas être assez égoïste pour projeter ma perception occidentale de l'importance de la rapidité et de l'efficacité dans leur (lent) processus de reconstruction.

Peut-être ne savez-vous pas qu'il existe une équipe à plein temps de 13 archéologues chinois travaillant quotidiennement sur ce projet. Il faut beaucoup de temps pour reconstituer environ un million de morceaux de céramique cassés ! En effet, tous les soldats que vous avez vus exposés ont été restaurés d'une manière ou d'une autre. Je n'ai pas connu d'obscurcissement de ce fait pendant que j'étais là-bas. Peut-être s'agit-il simplement d'une incompréhension du processus d'archéologie et de restauration d'art. En fait, la plupart des sites historiques de l'UNESCO comme celui-ci ne décrivent pas explicitement le processus de fouille et de restauration. Alors peut-être que c'est ce que certains d'entre vous contestent vraiment.

Wow! Merci d'avoir pris le temps d'écrire un commentaire aussi détaillé et de laisser les liens ci-dessous. Comme je l'ai dit, je ne suggère pas que les guerriers sont inventés, et je comprends que de nombreux sites comparables ne sont pas toujours à 100% simples avec la quantité de restauration qui a été effectuée. Cependant, j'ai l'impression qu'ils font tout leur possible pour vous faire croire que les statues ont été trouvées entières.

Comme pour de nombreux articles sur les guerriers nouvellement trouvés, ils vous donnent la nette impression qu'ils ont été retrouvés complètement intacts. De toute évidence, ce n'est pas le cas, car je pense que nous serions tous les deux d'accord. J'ai juste l'impression qu'ils font tout leur possible pour vous donner cette impression.

Quoi qu'il en soit, même s'ils ont tous été trouvés entiers, il y avait juste quelque chose à propos des Warriors que j'ai trouvé décevant.

Sur le site, ils affirment que la peinture colorée qui couvrait à l'origine les soldats a été érodée par les éléments lors de l'ouverture initiale de la fosse. Il n'y a aucun signe que j'ai vu dire quoi que ce soit qui ressemble, “Ces soldats ont été pour la plupart brisés en morceaux et reconstruits,” ou, “Ceci est une reconstruction de la tombe d'origine,” ou, “Nous avons arrangé ces figurines en rangées telles qu'elles étaient à l'origine. Au lieu de cela, ils voudraient vous faire croire que les fosses ont été creusées et que les soldats ont été retrouvés tels qu'ils sont, et que le seul dommage qu'ils ont subi était la perte de peinture. De plus, la plupart des soldats n'ont pas l'air assemblés, mais lisses et parfaits. À mon avis, l'équipe d'archéologues dont ils disposent 24 heures sur 24 semble également de mauvaise qualité. C'est une tentative mal exécutée de convaincre les gens que les scientifiques étudient cela attentivement, donc cela doit être légitime.

Quelques lectures sur leur restauration :

J'ai récemment rendu visite aux guerriers en terre cuite et j'ai été très déçu, tout semblait avoir été créé par un imaginaire de Disney.

Je ne suis vraiment pas d'accord, je pense que les guerriers sont un spectacle incroyable. Une fosse semble être le bon endroit pour eux car ils sommes partie d'un enterrement ! Les statues individuelles sont elles-mêmes belles, en particulier l'archer qui semble être le préféré de tous. Cela nous a peut-être aidé que lorsque mon mari et moi sommes allés là-bas, il n'y avait personne d'autre.

Le plus décevant : Chichen Itza "ne peut pas tenir une bougie à de nombreux autres sites mayas tels que Tikal, Copan et en particulier Calakmul, enfoui au plus profond de la jungle atmosphérique et s'élevant au-dessus de la canopée de la jungle.

À chacun le sien sur les guerriers, je suppose. Je ne conteste pas qu'ils devraient être dans une fosse, je pense juste que cela les rend moins grandioses quand vous devez les regarder de haut.

Quant à Chichen Itza, je l'ai vraiment apprécié, mais je n'ai encore visité aucun des autres sites que vous avez mentionnés. De plus, j'étais là quand on pouvait encore l'escalader, ce qui le rendait infiniment plus impressionnant !

Je suis avec toi Jim, quelque chose à propos de ces guerriers ne semble tout simplement pas réel ou authentique. Je leur ai rendu visite en juillet 2012 et j'ai été très déçu de l'expérience. Tout l'environnement m'a laissé le sentiment que tout est mis en scène et que c'est juste un gros effort pour gagner quelques dollars maintenant que la Chine est ouverte au tourisme de l'ouest !

J'ai également visité en juillet 2012. Peut-être passaient-ils juste un mauvais mois ?

J'ai visité en juillet 2011, et ça puait comme BS à l'époque aussi.

Comme les guerriers sont la principale raison de visiter Xian, je suggérerais aux gens de manquer toute la province. Ils ne sont vraiment pas impressionnants en personne et la ville, d'après mon expérience, est pleine d'arnaques et de visites frauduleuses. Bien sûr, toutes les villes du monde (pas seulement la Chine) ont leur part de circuits similaires, mais mon expérience à Xian est qu'il est généralement beaucoup plus répandu ici (difficile de trouver un circuit décent en fait et je vous suggère de prendre le bus et marcher seul sur le site). Je ne sais pas ce que les gens trouvent impressionnant sur le site lui-même. D'accord, l'histoire des statues si elle est correcte est intéressante (il n'est pas clair pour moi que l'histoire ait suffisamment de preuves archéologiques pour la soutenir, mais c'est probablement vrai partout, alors allez-y). Les statues individuelles sont assez cool à regarder. Mais le site n'a tout simplement rien à offrir que vous ne puissiez obtenir à partir d'une recherche sur Internet (à moins que vous ne vouliez dire que vous y êtes allé).

Le seul point que mon guide m'a dit qui était presque inutile autrement, c'est qu'il n'y avait qu'une seule statue (un archer agenouillé dans la fosse 3) qui a été retrouvée intacte. TOUS LES AUTRES sont des restaurations (au moins).

Méfiez-vous également de l'escroquerie à la signature « fermier / 8221 ». Ne tombez pas dans le panneau (malgré la chance que vous ayez qu'il soit disponible à ce moment précis).

Merci pour le commentaire. Vous avez certainement raison de dire que la ville n'en vaut pas vraiment la peine. Bien que ce ne soit pas complètement sans fondement, le nombre d'escroqueries et de tracas fait que Xi’an vaut la peine d'être ignoré à mon avis. Bien que je ne puisse pas parler du fait que les visites sont mauvaises (je suis juste allée seule avec le bus public), je peux imaginer qu'il serait difficile d'en trouver une bonne.

Quant aux agriculteurs, je les ai vus là aussi. Je pense qu'il y en avait au moins 3 quand j'y étais. Je suis sûr qu'ils en ont là tous les jours. Je doute qu'ils soient les vrais gars de toute façon.

Merci d'avoir écrit cet article très honnête. Cela donne beaucoup de matière à réflexion, car j'essaie de décider d'inclure ou non une excursion d'une journée à Xi’an dans mon itinéraire en Chine. Incroyable comme cette attraction suscite des sentiments si forts !

Merci pour le commentaire Catherine. Si les Warriors sont en haut de votre liste de choses à faire, je dis que cela vaut la peine d'y aller et de décider par vous-même. Cependant, si vous ne vous intéressez pas beaucoup à eux, je donnerais un laissez-passer et passerais ce temps ailleurs en Chine. J'ai écrit sur plusieurs grandes destinations chinoises si vous regardez dans les archives.

Je dois dire que pour Xi’an Terracotta Warrior, les Chinois m'ont dit la même chose que vous signalez le message.

Ils ont dit que cela m'avait déçu lorsque j'avais visité l'intérieur de l'endroit. Cela vient du chinois qui ne parle pas du thaï de mon citoyen.

Pour moi en Chine, le Xinjiang est l'endroit le plus visité.

La 2ème place est la vieille ville de Pékin, c'est très fantastique. , . hahaha.

Joli post Jim – En fait, je suis maintenant allé dans 12 des 29 provinces chinoises, mais j'ai laissé Xian et les guerriers de terre cuite de côté pour le moment. J'y arriverai un jour, mais pour être honnête, beaucoup de gens ont également dit que c'était de la merde, alors peut-être que votre opinion est assez partagée. Le truc, c'est qu'au moins vous avez été là pour écrire à ce sujet et que vous savez que c'était une déception. Voyages en toute sécurité. Jonny

La raison pour laquelle ils n'autorisent pas les archéologues étrangers est bien & #8230um…. MERCI AUX EUROPÉENS QUI ONT VOLÉ DES ARTEFACTS À LA CHINE dans le passé pour les mettre dans leurs musées. Je peux voir pourquoi la Chine ne permet pas aux étrangers de s'approcher de leurs trésors nationaux et à juste titre !

J'ai rendu visite aux guerriers plus tôt ce mois-ci et je n'ai pas non plus été impressionné. J'aurais été impressionné si les statues étaient restées intactes depuis leur construction. N'importe qui peut recoller tout un tas de pièces en céramique. De plus, si vous ne les avez pas vus en personne, la vue pittoresque des guerriers dans la fosse principale est assez trompeuse. En réalité, seul le tiers avant de la fosse contient des guerriers reconstruits, on m'a dit qu'il y avait environ 2000 guerriers entièrement assemblés et qu'il y en aurait un total de 6000, les 4000 restants sont soit encore enterrés, soit en train d'être reconstitués.

Je suis complètement d'accord! J'ai vu les guerriers il y a deux jours. En fait, je viens d'écrire un article sur la façon dont je suis déçu par Xi’an dans son ensemble. Les guerriers ont amené tellement de touristes que tout le Xi’an a été mis à jour pour rapporter plus d'argent. Sans parler des frais d'entrée ridiculement élevés. Certainement pas impressionné. Qu'est-il arrivé à l'histoire de cette ville? Maintenant, tout est juste pour le spectacle. Et tellement de répliques.

Je suis tout à fait d'accord pour Xi’an. J'ai passé 6 semaines en Chine et visité 9 villes différentes. Xi’an était de loin ma ville la moins préférée. Cela étant dit, il y a de jolis petits temples dans la vieille ville si vous vous éloignez des zones super touristiques.

Merci pour le commentaire Rébecca.

Je viens de rentrer de Chine où j'ai visité la merveille du monde Xiang ou non.
Le fait est que j'ai demandé à notre guide chinois s'il y avait des preuves vidéo de l'expiration.
Je pensais vraiment que j'étais dans une attraction Disney
En conclusion j'ai été vraiment déçue ou aurais-je dû l'être quand j'étais au pays des contrefaçons ?
C'est jusqu'à
tu crois ou pas

J'y suis allé pendant la semaine de la fête nationale en octobre, alors bien sûr la moitié de la Chine (c'était comme si au moins) était également là quand j'y suis allé. Les guerriers sont incroyables mais la gestion du site pourrait être bien meilleure.

Nous avons visité ici aujourd'hui et comme j'avais lu votre message il y a longtemps, je voulais répondre. Je ne m'attendais pas à grand-chose, mais nous avons été guidés par une femme merveilleuse qui nous a expliqué certaines des choses que vous avez demandées. le guerrier dont vous avez la photo en gros plan était le seul intact trouvé appelé le guerrier chanceux par beaucoup. Le grand nombre d'entre eux sont tous reconstruits à partir de morceaux comme un grand puzzle à mesure qu'ils sont terminés, ils sont remis à la position où ils se trouvent. Ceci est un travail en cours et ils trouvent encore plus de fosses. Je l'ai trouvé fascinant et vaut bien la visite. Je me demande souvent si nous anticipons les choses et regardons beaucoup de photos, alors quand nous voyons la vraie chose, ce n'est pas ce que nous pensions que ce serait et nous finissons par être déçus.Voyages sûrs

Nous avons visité en septembre 2010 et nous ne sommes pas du tout d'accord avec vous.

Je suis content que vous ayez apprécié votre visite, Nick. C'est le truc avec les voyages, ce qu'une personne aime, quelqu'un d'autre peut détester. Juste une question de point de vue.

Je suis originaire de Xi’an et je ne pourrais pas être plus en désaccord avec vous. Votre commentaire semble juste extrêmement auto-juste. Je peux voir ce que vous entendez par manque d'explication, mais ce n'est pas Disney Land, ce n'est pas le travail de l'attraction de faire la recherche pour vous, ils vous montrent juste ce qu'ils ont, c'est entièrement à vous de le faire. lisez autant ou aussi peu sur le sujet que vous le souhaitez. Je suis allé dans de nombreux temples bouddhistes étonnants de la dynastie Sui dans les petites villes du Shaanxi et certains d'entre eux n'ont même pas de signes lisibles en chinois. Ces endroits discrets sont les meilleurs, car les touristes réguliers ne les connaissent pas (ou ne les comprennent pas) et ils ont le moins de préservation à faire. Plus une attraction essaie de vous expliquer quelque chose, pire c'est, car elle devient tout simplement diluée par un aspirant touristique de la culture pop traditionnelle.

Votre perception des informations qui devraient être facilement disponibles sur un site historique de cette ampleur est complètement erronée. Bien sûr, tout le monde veut les détails !! Si vous omettez les détails, des gens comme moi douteront de la légitimité de l'ensemble.

Lors de ma visite, on m'a dit que les TW dans la fosse étaient tous des faux et qu'il n'y avait aucun vrai TW. Qu'ils étaient tous cassés puis remontés du mieux qu'ils pouvaient. Je sais que quand j'ai entendu dire que j'étais déçu que je regardais des reproductions. Cela ne diminue pas la tâche qu'il a fallu pour construire des originaux, mais cela enlève l'éclat de la pomme. En fait, mon guide m'a dit qu'il n'y a AUCUN TW complètement intact que tout le monde a trouvé cassé.

J'ai atterri à Xi’an le matin, j'ai vu les guerriers et je suis parti plus tard dans la soirée. Je pense que la clé pour profiter d'une visite est votre imagination. Je pense que le touriste a peut-être plus de travail à faire dans cette attraction que dans certaines des autres que vous avez mentionnées, mais à certains égards, je pense que ce n'est pas une mauvaise chose. En apprenant l'histoire, toutes les personnes qui y ont travaillé et y sont mortes, il y a quelque chose de vraiment beau en elles. Je suis d'accord pour dire que le sentiment d'entrepôt nuit quelque peu à l'expérience, mais j'étais néanmoins impressionné par l'énormité de la construction et la raison de celle-ci et le fait que tant de milliers de personnes ne sont mortes que quelques années plus tard, un ennemi à venir dedans et les écraser tous en morceaux. Vous pouvez également utiliser votre imagination dans les pyramides pour imaginer la vie des personnes qui les ont construites et vous pouvez donc affirmer que dans l'ensemble, c'est une meilleure expérience, mais je pense que l'expérience "décevante" que vous avez décrite m'a en fait encouragé à en faire plus. d'un effort pour utiliser mon imagination. C'était comme un petit coup de pouce pour faire un peu de travail pour le rendre plus intéressant

Je suis allé à Xi’an deux fois, et les deux fois, je suis allé voir les Terracotta Warriors. La première fois, nous sommes allés dans la boutique de cadeaux et avons rencontré Yang Zhifa, le gars qui les a apparemment trouvés. Plusieurs années plus tard, lorsque je suis revenu à Xi’an, nous sommes allés dans la même boutique de cadeaux et Yang y était à nouveau. Seulement ce “Yang” n'était pas le même gars que le premier Yang que nous avons rencontré. Il a dit qu'il était le fermier qui a trouvé les guerriers en terre cuite, mais c'est exactement ce que le Yang avant lui a dit. Gardez à l'esprit que c'était plusieurs années plus tard et que le gars qui prétendait être Yang n'avait pas du tout l'air d'avoir vieilli.

Histoire intéressante, Ling. Bien qu'il y ait eu plusieurs agriculteurs qui ont trouvé les guerriers, c'est certainement un peu discutable.

Donc l'article dit qu'ils ne sont pas si impressionnants parce que les Chinois ont essayé de les rendre plus impressionnants en cachant la véritable histoire quant à l'impressionnante réelle des soldats. Quelle charge de sottises.

Non, je dis qu'ils ne sont pas impressionnants parce qu'ils ne sont pas si impressionnants à regarder. Le fait que l'histoire soit discutable et qu'il y ait peu d'informations à leur sujet dans les fosses réelles ne fait qu'empirer les choses.

J'ai vécu en Chine 10 ans et je suis allé plusieurs fois à Xi’an. Je n'ai jamais cru que les guerriers étaient réels pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, voir combien de répliques, qui sont exactement comme celles "restaurées" sur le site, sont vendues et éclaboussées comme décor dans de nombreuses maisons chinoises décadentes rend sceptique. Deuxièmement, on m'a dit plus d'une fois sur le site en chinois et en anglais qu'il y avait trois fermiers qui avaient trouvé les guerriers et à chaque fois que je visitais, j'étais présenté au dernier fermier survivant. Cependant, chaque fois que j'y suis allé, j'ai rencontré un fermier différent qui aurait été le dernier fermier survivant avec le même nom de famille, facturant un montant absorbant pour son autographe dans un livre sur les guerriers. Troisièmement, j'ai vu le spectacle passer d'une attraction insignifiante qui annonçait très peu de touristes il y a environ 12 ans à l'attraction de plusieurs millions de dollars qu'elle est aujourd'hui. Quatrièmement, le gouvernement chinois a tout à gagner à promouvoir ces morceaux d'argile. C'est pourquoi ils ont engagé Zhang Yi Mou, le réalisateur chinois le plus titré, pour réaliser le film d'animation à 360 degrés dans le cadre de l'attraction.

Qui a jamais comparé l'attraction guerrière à Disney n'est pas juste. Disney n'a jamais prétendu que ses personnages étaient réels.

Un commentateur pense que le gouvernement chinois ne laissera pas des étrangers vérifier l'authenticité de peur d'être volé. Si tel était le cas, les guerriers ne feraient pas le tour du monde, ajoutant encore plus d'argent aux coffres de l'attraction !

Ainsi, la question demeure : pourquoi le gouvernement chinois ne laisse-t-il pas des experts extérieurs vérifier leurs affirmations ? Je suppose que c'est pour les mêmes raisons que les maisons closes existent à côté des services de police et que les usines continuent de produire des contrefaçons : mensonges, tromperies et corruption abondent à tous les niveaux en Chine malgré les événements actuels qui tentent de montrer différemment.

Fot all the history behind the terracotta warriors, all you can say was it was built more than 2000 years ago.

Watching PBS show on Warriors and found your post. Went last year and was with a bunch of skeptics (including a Chinese national) so that made the trip interesting. Our Chinese friend just kept repeating that nobody knows if the Emperor had them made or not. I’m glad I went and enjoyed sleuthing the history. Xian was fun. I say go see for yourself. We witnessed a local man run into one of the pits with his kid only to be hauled away by the cops.

I just came back from China and wanted to research the Terracotta Warriors because my first impression of it was that it was fake. I felt like I was in an amusement attraction and the Warriors were all replicas. The movie that was shown was a joke. Where are videos of researchers and scientists? Instead they provided a stupid film. I felt disappointed and cheated by the whole experience.

They found items and burial site exactly matching to historical records written 2200 years ago, and plenty of foreign archeologist have studied the material and determined it’s age. You just lack imagination, if you can only see that the sculptures as real life replica and representation of an army 2200 years ago only known through historical texts with it’s battle formations, and each individual army with authentic weapons, and authentic replica armor, and all of a sudden a grand archeological find that confirmed everything you read from those texts to be true, you will be astounded. Which other archeological sites have capture a grand piece of history like this? They recently just unearthed another pit with an additional 1200 soldiers, the largest pit have yet to be excavated, according to historical text, and there’s little reason to doubt it’s veracity anymore, almost everything written in those text have been corroborated with archeological findings, that includes the recent discovery of an almost intact crossbow that is as powerful as it’s modern day equivalent and it was described in historical text as having a maximum range of 2200 meters, well the archeological find proves that it could in fact exceed the 2200 meters range described in those ancient texts, those crossbows were not only authentic they were 2000 years ahead of their times.

That’s because they’re building it according to the ancient writings. Euh ! That way they can point to the writings as proof of authenticity.

Why hasn’t that main tomb been excavated yet? They’ve had like 40 years to begin excavation and I just don’t buy the excuse that it’s “too dangerous due to booby traps,” or that they are going to wait another 40 years because they want better technology to preserve artifacts. ‘Come on man! I’m not buying that story and I think they are still constructing/designing the main tomb, and the completion deadline is still 35 years out. Once China has had enough time to collect enough mercury to construct the � rivers of mercury” for the main tomb, the tomb will be excavated.

I think this above comment nailed it: whatever WAS found at the site is NOT what you are seeing on display. I have been there twice now, and while I cannot comment on how various people “feel” about the experience, and after doing a surprising amount of research on the subject, there is no way what’s on display can be 2000 year old reconstructed terra cotta. It is almost impossible to find any scientific research done by independent scientists regarding dating of the materials found, much less testing of what is on display every Western source takes the Chinese information and extrapolates from that. This includes articles in Nature, Smithsonian, etc. I was actually moved on the first visit to Xi’an, until scepticism began to creep in, at which point I started to do some research, and found that all Western reports just parroted back the Chinese claims. The “farmers” present each time I was there, despite having the same names, were not the same person. OK, fine, a little touristic license perhaps, right out of the PT Barnum school. Obviously, you are not allowed in the pits, so I used a pair of Zeiss binoculars to scan as much of the statues in detail as I could (much to my wife’s bemusement) these are NOT reconstructed from fragments, most are complete, unbroken, and, frankly, “new” looking, or more precisely, “aged”. Well, perhaps not many people would line up to see a bunch of terra-cotta fragments… I really believe the Disneyland analogy to be apt. Whatever these are on display are NOT 2000 year old statues, and if they aren’t, then what is the point of spending time here, much less taking a special trip to see them? And as much as I enjoyed my trips to China, I am left with an eerie feeling that most of what we were shown to be “historic” while in country could be fake as well. (Every flea market and antique store I went to had perfect Sung dynasty ceramics available for a few dollars these perfectly match the ones on display in the vitrines of the museums!) I actually came across this site as I was looking to see if there was any further recent research available about this subject. I could not resist sticking my 2 cents in. By all means, if you are in China, go and make up your own mind, but be aware, this really seems like theatre and not archaeology. And if its fake, I’d rather go to Disneyland, at least I know what I am getting there! Thanks for the interesting discussion here, by no means wanting to cast aspersions or start a pointless argument, but this place seems like an elaborate hoax, or at best, just dishonest. And that is too bad, because China has thousands of years of actual, astonishing history to be proud of…

Just returned from China. Went digging for some more info are visiting the warriors and leaving feeling ever so sceptical about the site. Glad to. Come across your blog and the comments which shed more light on the topic. After visiting Guilin (where every attraction was reconstructed complete with neon lights to the delight of hundreds of domestic tourists) the warriors sparked many questions!

Guilin itself was definitely a bit disappointing as well. However, I visited the nearby XingPing and it really had a great feeling of authenticity. I also really enjoyed my trip into the countryside of Yongshou. Once you get out of the touristy area, it’s really an amazing place.

A little bit of research, or indeed reading the signs at the Terracotta Warriors soon make it clear that they have been reconstructed per say.

That hardly makes them fake in my book – they appear to be faithful to what was originally there, and to me it is still astounding that such a thing was made more than 2,000 years ago.

Some people just read too much into things – use your imagination and enjoy life – be skeptical where there is obvious reasons to do so, but I don’t think it takes too much imagination or a bit of reasoned thinking to understand why it is truly a remarkable find.

As for the farmers that a few have raised – why is anyone surprised that they are fake? Its well know its one of a many a tourist scam going round in China – to actually think its the real farmer that found them shows just how gullible some people are. One thing from any travel in china should tell you, is they are willing to go to extraordinary lengths to empty your pockets.

Totally the opposite for me, I was really blown away by the number and size of the terracota warriors and I think Chichen Itza is overrated… I think the term ‘new wonder of the world’ is too much for this, I think it’s just because it’s very accessible for the mass tourism from Cancun.

I just came across this while looking for resources to share with my students, and simply cannot believe it (I might actually still give them this so they can pick it apart further). The stance of this article, which you are free to take, is simply unfounded by the facts of the actual location and I want to protect the site from you and your commentary for other readers. Did you truly visit? Did you look at more than pit 1? You do not even appear to have read any of the English signage around the pit. How about the Circle Vision movie which explains things you may have chosen to not read (that is, if 20 minutes is not too long of a taxation on your time)?

I have been there several times over the course of many years. The English signs state clearly that the artifacts have been reconstructed using found and restored pieces, crafted pieces to preserve the quality of display for those in the collections, and those that are on the platform are still being restored. Due to opposing forces having found the burial site of Qin Shi Huangdi, and the army clearly not being alive, they were smashed and burned, resulting in the damage and burned timbers that you see. The lumpy variegation that you see along the top, is the timber roof still preserved. The reason that they are “in formation” is so that we see what was intended by Qin Shi Huangdi, a formidable army to protect the Qin emperor in his death. Additionally, besides being presented like a “museum collection”, their placement allows for additional excavation in the pit.

Additionally, the statues were created of clay and covered in lacquer before being painted. Since the site was damaged many years ago, and the lacquer exposed to excess ground moisture, when the statues were unburied, they were further damaged, the lacquer dried out and the paint flaked away to dust. Museum science, however far it has come, is still evolving around the globe. You state that China does not allow foreign archaeologists to examine the warriors of the pit, however, that is untrue. They have teamed up with other archaeologists around the globe to help preserve the painted statues before they can be destroyed from air exposure, which can occur within minutes. In particular, a team from Germany and another from the UK have been allowed in the pit, and allowed to run tests. The German team, was also one of the leads on a test of using a plastic coating to possibly preserve the artifacts (but given the porous nature of the elements, I personally think they should be consulting with a paleontological archivist).

Therefore, postulates one and two are both correct. Firstly, the statues have of course been moved to a safe place for reconstruction since only one out of nearly 6,000 so far in pit one has been found nearly complete and they needed to be repaired. I am sure you would find a pile of rubble, even at eye level and able to be touched, far more underwhelming than what is there today. Secondly, yes, they have been reconstructed. Are you aware of how museum collections work? Unless the items are in pristine condition and preserved at that point in a way that they will always remain in pristine condition, they will suffer damage and need to be restored. It is called preservation and restoration and has been done to Chichen Itza, Angor Wat, and all of the other sites you did find impressive. It has even been deemed tolerable, without detracting from the aesthetic value for priceless paintings like the Mona Lisa and the Sistine Chapel.

As for your questioning of whether the farmer found the statues, maybe, take a ride out the site. The first time I went, I traveled as the regular Chinese tourists do, public bus. It leaves from just past the train station. Take a look at the scenery, it is mostly farms. There is nothing in the area of the museum that would have brought construction that warranted finding anything there. Unless, the whole thing is faked! Maybe the government put the fragments in the ground, too! Oh! Wait, taphonomy would explain that one away. Maybe learn Chinese and actually speak to the farmer! That won’t work though, he is probably dead since you question the timing of the discovery… Oh wait! No, he isn’t and actually, he is a regular visitor that tourists can speak to (if they can). Now, I would think that going through all of that effort to find an actor to learn the story is just insane.

Judging by your statements here, you should probably stay away from the Great Wall, you might want to rename it the “Underwhelming Wall of China,” the “Mediocre Wall of China,” or how about “There-Were-Too-Many-Stairs-And-Nothing-Much-To-See Wall of China”. You would likely just ignore the fact that it is filled with history, both ancient, and modern. That it is an engineering wonder that predates the Qin Dynasty. The numerous military advantages that it presented multiple dynasties with. All lost facts to someone who would likely just see a large, grey, brick wall in the middle of no-where. Hell, they might have faked that, too! Vous savez quoi? They probably did. Stairs thousands of years old just wouldn’t hold up, and if they actually did, why do they let you walk on it. Oh! Right! Restoration… You might just get disappointed since you really cannot see it from space. Maybe next time, stay home and read a book about a place instead of going there, at least that way you will learn something!

I did visit the Terracotta Warriors. Just my personal opinion. As for the Great Wall of China…I loved it!


Archaeologists Excavate 200 More Chinese Terracotta Warriors

In 1974, farmers digging a well in China’s Shaanxi province stumbled upon fragments of a life-size clay figure crafted in the shape of a battle-ready soldier. Subsequent excavations revealed a stunning, now-iconic archaeological discovery: an army of “terracotta warriors,” each rendered with unique traits some 2,000 years ago.

The clay army flanks the mausoleum of Emperor Qin Shi Huang, whose short but formidable reign lasted from 221 to 210 B.C. Archaeologists estimate that some 7,000 warriors, more than 2,000 of which have since been excavated, were interred alongside the emperor. Now, the state-run Xinhua news agency has announced the discovery of an additional 200 soldiers, as well as a large number of weapons, in the emperor’s tomb.

The finds were made over the course of the 10-year excavation of “No. 1 Pit,” the largest of three major pits containing the fascinating figures. (A fourth pit discovered during early digs turned out to be empty, suggesting the burial project was abandoned before it could be finished.)

Shen Maosheng, the researcher who headed the excavation, tells Xinhua that most of the newly discovered warriors were sculpted into one of two positions: either clutching pole weapons, with their right arms bent and fists partially clenched, or carrying bows, with their right arms hanging at ease. The figures were arranged in different positions within the pit based on their military tasks details on their armor and clothing point to their rank. This individuality is one of the soldiers’ more remarkable qualities: All figures found thus far boast distinct expressions, hairstyles and physical features.

No two warriors are the same. (Peter Dowley via Wikimedia Commons under CC BY-SA 2.0)

Archaeologists also discovered a trove of other relics, among them 12 clay horses, the remains of two chariots, colored shields, bronze swords, bows, weapons stored in boxes and traces of building sites.

The subterranean army was created at the behest of Qin Shi Huang shortly after his accession to the throne of the Qin state at age 13. He conquered the warring states that surrounded him, creating the first unified Chinese empire, and enacted a number of measures to centralize his administration and bolster infrastructure. In addition to standardizing weights, measures and the written language, the young ruler constructed a series of fortifications that later became the basis for the Great Wall and built networks of roads and canals.

Qin Shi Huang is said to have been keenly interested in immortality. According to Encyclopedia Britannica, he embarked on a series of “imperial inspection tours” in part because he hoped to find magicians or alchemists who could provide him with an elixir of life. Although these efforts proved fruitless, the emperor likely aspired to continue his supremacy after death. His 20-square-mile funerary compound is “presumably a facsimile of the court that surrounded him during his lifetime,” wrote Arthur Lubow for Smithsonian magazine in 2009. The emperor’s mausoleum has not been opened due to preservation concerns and the possibility of booby traps , but ancient writings indicate it was “ filled with models of palaces, pavilions and offices .” Experts think Qin Shi Huang’s sprawling array of terracotta warriors was meant to protect him in the afterlife.

An estimated 700,000 workers labored for three decades to build the elaborate burial complex—a mammoth project that came to a halt during uprisings after the emperor’s death. It took another two millennia for Qin Shi Huang’s underground empire to come to light, and as recent finds demonstrate, there are still many more wonders to discover.


Judging from the hands of more than 2,000 figures in Pit No. 1, most of them originally had a weapon. The latest excavation found some of the statues are still holding well-preserved weapons in their hands. But most weapons have disappeared.

Where are the missing weapons? There are two major possibilities:

1. Years of corrosion. This may be true, but it is not certain. Some metal weapons were found in the funerary pits, such as crossbows and chariots, and weapons mainly made of bronze at that time were not likely to be corroded.

2. Looting. This is the more likely reason. At the time, metal was a scarce resource. After Qin Shihuang annexed the other six states and unified China, it was even required that all weapons in the country be turned over and destroyed. Therefore, it is very likely that someone stole weapons from the tomb of Qin Shihuang during peasant uprisings of later ages.


Did the Greeks Help Sculpt China’s Terra Cotta Warriors?

In 1974, farmers digging a well uncovered one of the world’s most extensive and baffling archaeological sites, the tomb of Qin Shi Huang, the first ruler to unite, mainly through force, the warring kingdoms of China to become its first Emperor.

But one feature of the sprawling necropolis, which A.R. Williams at National Geographic reports covers some 38 square miles, is almost beyond belief. The emperor, who died circa 210 B.C., was buried with an estimated 8,000 life-size and highly detailed warrior statues made of terra cotta. Now, a new theory suggests the statues were inspired by Greek art, and that ancient Greek sculptors may have made it to China more than 1,500 years before Marco Polo. Researchers have evidence to back it up mitochondrial DNA shows Europeans interbred with the local population around the time the statues were made. The evidence will be detailed in a new documentary produced by National Geographic and the BBC.

Hannah Furness at L'indépendant reports that prior to the appearance of the terra cotta warriors, Chinese sculptors did not have a tradition of producing life-size statues. The leap from having no experience to creating armies of the artworks indicates they may have had some outside influence or help.

Lukas Nickel, chair of Asian Art History at the University of Vienna, tells Furness that he believes the Chinese artists may have encountered examples of Greek art, which made its way into Asia after the reign of Alexander the Great, whose empire in the 4th century B.C. spanned all the way to present-day India. “I imagine that a Greek sculptor may have been at the site to train the locals,” Nickel says.

The DNA evidence comes from remains from sites in the Xinjian province dating to the time period of the first emperor. They show that Chinese and Europeans were likely encountering each other at that early date. “We now have evidence that close contact existed between the first emperor’s China and the west before the formal opening of the Silk Road. This is far earlier than we formerly thought,” says Li Xiuzhen, Senior Archaeologist at the museum that houses the terra cotta warriors. “We now think the Terra cotta Army, the acrobats and the bronze sculptures found on site, have been inspired by ancient Greek sculptures and art.”

Other discoveries in the tomb suggest that the death of China’s first emperor unleashed a bloody palace intrigue that even George R.R. Martin's imagination could not match. One group of skeletons believed to be deceased members of the royal family, includes a skull that appears to have been split by a bolt from a crossbow shot at close range. The find gives credibility to an early Chinese historian’s account of the unraveling of the Qin clan, which said the family's young princes were killed by a plotting sibling, reports Williams.

The theory that the Chinese were interacting with Greeks or at least Greek culture at such an early date is not too far fetched. Maev Kennedy at Le gardien reports that though the Silk Road between China and Europe was formally established in the 3rd century A.D., Chinese accounts claim Roman traders arrived well before that. As she points out, during the rule of the First Emperor of Rome, Romans were already wearing Chinese silk.

À propos de Jason Daley

Jason Daley est un écrivain basé à Madison, dans le Wisconsin, spécialisé dans l'histoire naturelle, la science, les voyages et l'environnement. Son travail est paru dans Découvrir, Science populaire, À l'extérieur, Journal des hommes, et d'autres revues.


Voir la vidéo: Les Derniers Secrets de lArmée de Terre Cuite Documentaire (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Sarlic

    je sais faire...

  2. Barthram

    Bravo, une idée merveilleuse et un délai

  3. Eubuleus

    C'est une conditionnalité courante

  4. Donatello

    Que ferions-nous sans votre magnifique idée

  5. Sion

    Il y a quelque chose. Merci pour l'aide dans cette question. Je ne le savais pas.

  6. Bazil

    Je pense que tu as tort. Je suis sûr.

  7. Ashwyn

    Tout à fait je partage ton avis. Dans ce quelque chose est aussi une idée excellente, je soutiens.



Écrire un message