Podcasts sur l'histoire

Quels sont ces « États pontificaux » en Allemagne après 1648 ?

Quels sont ces « États pontificaux » en Allemagne après 1648 ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Je ne regarde pas habituellement les vidéos de cette personne, mais je n'en ai pas trouvé d'autre. Que représentent les « États pontificaux » en Allemagne après la paix de Westphalie ? Je veux surtout savoir ce qui a affecté la politique de l'empire ou de la Prusse. Quelques mots-clés ou un aperçu seraient utiles.

Voici un lien vers la vidéo à l'heure précise : https://youtu.be/dMmZ976B3M0?t=27


C'étaient les États ecclésiastiques du Saint Empire romain germanique.

Allemagne tel que nous le connaissons aujourd'hui n'existait pas vraiment en 1648 - les territoires en question faisaient partie du Saint Empire romain germanique, un régime féodal très fragmenté. Les fiefs au sein de l'Empire pouvaient recevoir un privilège connu sous le nom d'immédiateté impériale, par lequel ils ne seraient soumis à aucune autre autorité que celle de l'empereur. Ils étaient de facto des États indépendants bien qu'ils soient nominalement des vassaux impériaux.

L'immédiateté pouvait être accordée à un large éventail de sujets impériaux, la plupart des seigneurs féodaux héréditaires, mais aussi des villes, des chevaliers et des figures ecclésiastiques. La vidéo semble représenter les États ecclésiastiques dirigés par le dernier groupe, qui comprenait des évêques ou des abbés et des abbesses. Bien sûr, en réalité aucun de ceux-ci n'avait quelque chose à voir avec les États pontificaux, qui se réfèrent aux territoires sous la domination directe et souveraine du Pape.

La plupart des États ecclésiastiques, surtout les abbayes, étaient minuscules ; mais plusieurs princes-évêchés de l'empire étaient des états considérables. Avant les pertes territoriales de l'Empire et la médiatisation qui a suivi pendant la Révolution française, il y avait quelque 65 vassaux impériaux ecclésiastiques, contrôlant 12% de sa superficie :

[Quarante-cinq princes dynastiques contrôlaient environ quatre-vingts pour cent du territoire et de la population du Reich ; les soixante-cinq dirigeants ecclésiastiques, quatorze pour cent de la superficie totale du pays et environ douze pour cent de la population fédérale.

Callahan, William J. et David Higgs, éd. Église et société dans l'Europe catholique du XVIIIe siècle. Cambridge University Press, 1979.

Les États ecclésiastiques sont ainsi éclipsés par les princes dynastiques en termes de taille, de population et de puissance économique, sans parler de la puissance militaire. Néanmoins, ils faisaient partie intégrante de la constitution impériale et offraient des postes prestigieux aux enfants excédentaires des principales familles dynastiques…


Si vous examinez la carte suivante de Prince-Bishorpris of the Empire, il devient évident qu'il s'agit essentiellement des mêmes territoires que la vidéo ombragée.



Sommet: Princes-Evêchés du Saint Empire romain germanique, d'après Wikipédia. Bas: A titre de comparaison, la vidéo YouTube.


Voir la vidéo: Élections en Allemagne: comment ça marche? (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Rorke

    S'envoler

  2. Camden

    Si vous le dites - un mensonge.

  3. Vinnie

    Je pense que je fais des erreurs. Nous devons discuter. Écrivez-moi en MP.

  4. Ruprecht

    Quelle impudence!



Écrire un message