Podcasts sur l'histoire

Johnston DD-821 - Histoire

Johnston DD-821 - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Johnston II

(DD-821 : dp. 2425 ; 1. 390'6" ; b. 41'1" ; dr. 18'6" ; s. 35 k. ; cpl. 367 ; a. 6 5", 12 40mm., 8 20 mm., 5 21" it., 6 dcp., 2 dct; cl. Gearing)

Johnston (DD-821) a été posé le 26 mars 1945 par Consolidated-Steel Corp., Orange, Texas; lancé le 10 octobre 1945; parrainé par Mme Marie S. Klinger; petite-nièce du lieutenant J. V. Johnston; et commandé le 23 août 1946, le Comdr. E. C. Commandant depuis longtemps.

Après le shakedown dans les Caraïbes, Johnston se rendit à Newport, R.I., le 16 mai 1947 pour travailler avec la flotte de l'Atlantique. Opérant à partir de Newport, son port d'attache, il a navigué le 9 février 1948 pour l'Europe du Nord où il a visité des ports en Grande-Bretagne, en France et en Scandinavie avant de revenir à Newport le 26 juin. Pendant 14 mois, il a opéré le long de la côte atlantique, puis a navigué le 23 août 1949 pour la Méditerranée. Depuis lors jusqu'au 4 octobre 1961, elle s'est déployée avec la puissante 6e flotte à huit reprises et a soutenu les efforts de maintien de la paix au Moyen-Orient.

Pendant son premier déploiement méditerranéen, elle a aidé à stabiliser la mer Adriatique pendant la crise de Trieste ; et elle a patrouillé la côte de la Grèce pour renforcer sa liberté et sa sécurité nationale contre la domination communiste menacée. Johnston est revenu à Newport le 26 janvier 1950. Elle a opéré de Newport du Canada aux Caraïbes jusqu'au 4 juin 1951 où elle est partie avec l'Aspirant en mer s'entraînant de l'Europe du Nord. Suite à son retour à Newport le 28 juillet, elle a dégagé la Côte Est pour la Méditerranée le 3 septembre et a rejoint la 6ème Flotte dans les opérations qui l'ont portée du Maroc français à la Turquie; il est ensuite retourné au port d'attache le 4 février 1952.

Johnston a quitté Newport le 7 janvier 1953 pour les opérations de l'OTAN dans l'Atlantique Nord. Avant de s'embarquer pour le service en Méditerranée le 16 mars, Johnston a aidé les Néerlandais après que les tempêtes dans la mer du Nord eurent causé d'importantes inondations aux Pays-Bas ; son équipage a fait don de lots de vêtements chauds et plus de 1 200 $ aux victimes de la tempête. Elle a opéré dans la Méditerranée jusqu'au 8 mai où elle a fumé pour Newport, en arrivant le 18 mai.

Après un déploiement de 4 mois en Méditerranée au début de 1954, le Johnston a opéré pendant plus de 17 mois le long de la côte atlantique de la Nouvelle-Angleterre à Cuba. Le 5 novembre 1955 elle a fumé pour les manoeuvres de l'Europe du Nord, suivie d'un autre tour de devoir dans le méditerranéen. Alors qu'il opérait dans la Méditerranée orientale en février 1956, il patrouillait au large d'Israël et de l'Égypte alors que le Moyen-Orient grondait à propos de la crise du canal de Suez. De retour à Newport le 5 mars, elle a embarqué des aspirants de marine le 5 juin pour 2 mois d'entraînement en mer au large de l'Europe du Nord, après quoi elle a repris ses opérations à Newport.

Johnston a de nouveau navigué le 6 mai 1967 pour des opérations de maintien de la paix avec la 6e flotte. Avant de retourner aux États-Unis le 1er août, il a parcouru la Méditerranée de l'Espagne à la Sicile lors de patrouilles de barrière ASW. Alors qu'il était à Marseille, en France, le 3 juillet, il a aidé à combattre un incendie destructeur à bord du lac Champlain (CVS-39). En partant de Newport le 3 septembre, il a rejoint la puissante Flotte de l'Atlantique pour l'exercice de l'OTAN "Strike Back" dans l'Atlantique Nord. Elle est revenue à Newport le 22 octobre, puis a repris des opérations qui l'ont envoyée dans les Caraïbes et le Golfe du Mexique.

De retour dans l'Atlantique Nord le 6 juin 1959 pour d'autres manœuvres de l'OTAN, Johnston se rend à Charleston, en Caroline du Sud, le 25 juillet et rejoint DesRon 4 pour un déploiement en Méditerranée. En partant de Charleston le 21 septembre, elle a mené des opérations de Flotte dans la Méditerranée occidentale; le 18 décembre elle a rejoint des unités navales de France, d'Italie et d'Espagne le long de la côte française pour une revue en l'honneur du président Eisenhower. À la suite de patrouilles le long de la côte grecque, elle a quitté Athènes pour les États-Unis le 24 mars 1960, arrivant à Charleston le 10 avril.

Avant de se déployer à nouveau en Méditerranée, Johnston a participé à l'exercice « Sword Thrust » de l'OTAN à l'automne 1960 ; puis elle a quitté Charleston le 8 mars 1961 pour soutenir les efforts continus de la 6ème Flotte pour maintenir la paix au Moyen-Orient. Après être revenu aux États-Unis le 4 octobre, elle a fumé le 19 novembre pour le devoir de patrouille de la République dominicaine. Au cours de ce devoir bref mais important, sa présence a beaucoup contribué à stabiliser une situation « qui menaçait de plonger le pays dans des combats acharnés et un retour de la dictature de Trujillo ».

Johnston est revenu à Charleston le 26 novembre; et à la suite d'opérations côtières, il s'est rendu à Boston où il a subi une révision FRAM I du 4 janvier au 31 octobre 1962. Pendant ce temps, il a reçu les derniers équipements, y compris le système ASROC et les installations DASH, pour le préparer à une nouvelle affectation dans la marine moderne. En partant de Boston le 2 novembre, elle est arrivée à Guantanamo Bay, à Cuba, via Charleston le 10 décembre pour des opérations dans les Caraïbes. Alors qu'il naviguait près de l'île de Mona le 1er février 1963, il a sauvé le naufrage du cargo hondurien Kirco et l'a remorqué jusqu'à Mayaguez, P.R. Poursuivant ses opérations dans l'Atlantique, il a soutenu les essais de tir de missiles Polaris. Alors que Thomas Jefferson (SSBN)-618) a tiré deux missiles sous-marins au large des côtes de la Floride le 14 mars, Johnston est devenu le premier destroyer à servir de « navire de soutien principal pour un tir sous-marin d'un missile Polaris ».

Après plus de 4 mois d'opérations tactiques ASW, Johnston a quitté Charleston le 6 août pour son neuvième déploiement en Méditerranée. En opérant avec la 6ème Flotte toujours vigilante, elle a fumé la longueur et la largeur de la Méditerranée et est entrée dans la Mer Noire le 27 septembre. Au cours de la croisière vers les ports turcs de la mer Noire, il a servi de symbole de la détermination des États-Unis à préserver la paix sur terre par la force sur mer. Après 2 mois d'opérations ASW, le Johnston a quitté Cannes, en France, pour les États-Unis le 7 décembre et est arrivé à Charleston le 23 décembre pour des opérations côtières jusqu'en 1964.

Le destroyer vétéran a quitté Charleston le 6 janvier 1965 pour la Méditerranée afin de reprendre les opérations de maintien de la paix avec les forces d'autres pays de l'OTAN. Elle est revenue à Charleston le 7 juin et a consacré le reste de l'année aux opérations avec les sous-marins Polaris, aux exercices amphibies et à la révision pour se préparer au service futur.

Johnston a commencé le Nouvel An 1966 en tant que navire-école de sonar à Key West, en Floride. Au cours de cette période d'entraînement, il a visité la baie de Guantanamo, à Cuba, pour une formation de recyclage; et en février tandis que l'équipage de Johnston faisait la guerre, passant le week-end en liberté à Kingston, en Jamaïque, ses marins répondirent rapidement à un appel à l'aide le 27. Le célèbre hôtel Myrtle Bank avait pris feu et menaçait tout le front de mer. Les marins de Johnston se sont précipités vers le feu et ont évité le désastre.

Le Johnston a opéré au large de la côte est jusqu'au départ de Charleston le 29 septembre pour un déploiement en Méditerranée et au Moyen-Orient. Après avoir opéré de l'autre côté du canal de Suez, il a de nouveau transité par le canal de Suez pour rejoindre la 6e flotte en Méditerranée. Là, ses exercices avec cette puissante force de dissuasion ont aidé à stabiliser la zone tout en l'amenant à un niveau de préparation maximal pour toute urgence qui pourrait menacer la paix. Elle est revenue à Charleston le 9 février 1967 et a opéré sur la Côte Est jusqu'au milieu de l'année.


Johnston DD-821 - Histoire


La vraie histoire de l'USS Johnston DD-821 Partie I et Partie 2
Édité par George Sites

Critique: Bernie Ditter

Note globale : Deux étoiles : Certains lecteurs l'apprécieraient, mais beaucoup ne l'apprécieraient pas

Permettez-moi d'abord d'expliquer ma note. Ce n'est pas que l'on apprécierait ou non le livre, c'est plutôt si l'on serait intéressé s'ils n'avaient pas été à bord du Johnston. Ayant été un marin de destroyer, j'ai un grand intérêt pour les expériences d'autres navires, mais je ne suis pas particulièrement intéressé par l'histoire personnelle des individus à bord de ces navires dans la mesure offerte dans ce récit du deuxième USS Johnston. Je me demande si d'autres le feraient aussi et c'est la raison de ma note.

Cela dit, je félicite l'éditeur, George Sites, d'avoir rassemblé l'histoire du premier USS Johnston, les détails de la seconde, les souvenirs de quarante-quatre compagnons de bord dans la partie 2 et quatre-vingt-onze dans la partie 1 et l'organisant dans un format lisible. Je félicite également MM3 James Martin pour sa persévérance et celle de Mme Martin dans la formation de l'USS Johnston Association en 1991.

J'ai été impressionné par l'histoire du premier USS Johnston comme j'ai lu d'autres récits de la bataille du golfe de Leyte où le Johnston a perdu la vie, un peu moins d'un an après sa commission et c'était aussi détaillé que n'importe quel autre.

J'ai apprécié les souvenirs de ceux qui ont servi, qu'ils soient à bord cinq ans ou quelques mois. La présentation étant chronologique, a également fourni un récit linéaire de l'histoire du navire de 1946 à 1981. Jusqu'à une courte mais impressionnante tournée au Viet Nam, le navire a eu une vie dans l'Atlantique et au Moyen-Orient dans le rôle d'ambassadeur, montrant le drapeau. Certains de ceux à bord n'ont pas décrit leur période de service comme étant une croisière, bien que ces exercices constants et cette mer agitée ne soient pas oubliés de sitôt. Le nombre de ports d'escale était aussi impressionnant que tous ceux que j'aie jamais vus. Vous trouverez des descriptions des quatre-vingt-dix-sept d'entre eux entre les pages 265 et 424 avec description.

Sûrement au cours de 35 ans plus de 5 000 officiers et marins ont servi à bord de l'USS Johnston. Ceux qui restent et leurs familles élargies ont le privilège d'avoir cet ensemble de livres dédiés à la mémoire de l'USS Johnstons.


Le tableau ci-dessous contient les noms des marins qui ont servi à bord de l'USS Johnston (DD 821). Veuillez garder à l'esprit que cette liste n'inclut que les dossiers des personnes qui ont soumis leurs informations pour publication sur ce site Web. Si vous avez également servi à bord et que vous vous souvenez de l'une des personnes ci-dessous, vous pouvez cliquer sur son nom pour envoyer un e-mail au marin concerné. Souhaitez-vous avoir une telle liste d'équipage sur votre site Web?

Vous cherchez des souvenirs de l'US Navy ? Essayez la boutique Ship's.

Il y a 67 membres d'équipage enregistrés pour l'USS Johnston (DD 821).

Sélectionnez la période (commençant par l'année de déclaration) : precomm &ndash 1975 | 1976 &ndash maintenant

NomRang/TauxPériodeDivisionRemarques/Photo
Scott, Joe (boulette de viande)Bm1976 &ndash 1977Maître de Manœuvre
Janusz, Josephbt21976 et décembre 1978btravaillé dans un laboratoire pétrolier
Hubsmith, Blaine "Keith" Ou "hopscotch"MM3Février 1976 &ndash Mars 1978Msouvenez-vous toujours de vos amis!
Reynolds, HarryIC3mars 1976 et fin avril 1979Engrecherche IC2 Portugais
Leach, DavidGMT E-418 juin 1976 &ndashPLATE-FORME
Ang, TonyEM31 juil. 1976 et 3 oct. 1979E
Weese, Guillaumebm215 oct. 1976 et 6 juin 1980première divisionJ'ai passé mes quatre premières années formidables dans la Marine, j'ai traversé des tempêtes et je me souviens quand elle a été détruite en mer à cause de la tempête. Je suis maintenant à la retraite après 23 ans, 9 commandes. retraité en tant que BMCS(SW/AW). [email protected]
Ciezki, RickGMT314 novembre 1976 et 28 novembre 1978RenardDe bons souvenirs de Gitmo 76 en passant par les tests du sonar SQS-56. Nous avons passé beaucoup de temps dans les Caraïbes lorsque nous n'étions pas gelés dans les eaux du bassin arrière.
Finelli, David / PoindexterBT3 / BTFNDéc 1976 &ndash Fév 1981Division BA travaillé dans la salle d'incendie arrière
Vinson, James (Lame)MMFN3 CASSÉ AU MBAM231 déc. 1976 et 31 août 1980SALLE D'INGÉNIERIE ARRIÈRE MACHISTMATERECHERCHE MMFN RALPH SIMPSON, ECW PO3 HARRY HARIISON DERNIÈRES ADRESSES CONNUES SIMPSON HARRISBURG, PA HARRISON PHENIX, AR JE VIVE MAINTENANT À CHESTER, SC 1248 WILLIS RD 29706 TÉLÉPHONE 1-803-385-5359
Whipple, Norman (Fouet)E-3 Maître de Manœuvre (Plongeur de Navires)1977 &ndash 1980Maîtres de ManœuvreWow, juste l'ami et le plaisir, oh oui... Des fumeurs sur le pont d'envol. Rosie Roads P.R. The Mod Squad One Blk -Whipple, One Wht-David Johnson et One Blnd-Devin Lanning. Blind Mans, The Gang Plank (Base Club) N'oublions pas les femmes.
Lazarski, RobertOS2juin 1977 et août 1979OIJe voulais m'enregistrer et voir qui de mes jours sur le Jolly J sont enregistrés
Lutz, JosephSKSN10 juin 1977 et 28 février 1981FournirJe suis allé à l'UA le 12/5/78 et j'ai vécu dans un fort dans les arbres jusqu'à mon retour 179 jours plus tard. A fini par prendre sa retraite de la Marine en 1997. Dernier gars à être nommé marin du mois et dernier gars à aller au mât du capitaine avant le déclassement.
Libre, Jimgmg21978 &ndash 1980gmg
Allie, Joe (Le Vieux Corbeau)MM31 janv. 1978 & ndash 1 janv. 1980
McDonald, John (Mac)ON14 juillet 1978 et 21 février 1981Division XFier d'avoir servi sur le JollyJ. Bon équipage à servir. Len Nadeau, Gordie Stevenson, Linwood Richardson. J'ai également joué au ballon (lancer) dans l'équipe de softball Jolly J.
Binette, PaulMM FN5 juil. 1978 & ndash 14 avril 1980M divLe réserviste à bord a fait la croisière Halifax
Evans, BillSMSN1979 &ndash 1980COEt pour penser que j'ai vraiment tourné le devoir vers la constitution pour servir le Jolly J! MDR. Heureux d'avoir rencontré des gars bien. Merci
Showalter, Ken (Spectacle)FTG31979 &ndash 19812eMon premier navire. Fier d'être un marin de boîte de conserve. J'étais dans l'équipe de démantèlement. Mac, es-tu là-bas ?
Scanlon, NeilRM3janv. 1979 &ndash juil. 1980SPO
Scanlon, NeilRM33 janv. 1979 et fin juil. 1980COJ'aimerais entrer en contact avec Grimmer, Robby et le reste des garçons. Ces bons vieux jours me manquent à Philadelphie
Sobocinski, RichardMM3avril 1979 &ndash juin 1979MService temporaire sur le J en attendant une place à l'école nucléaire. J'ai pris l'avion pour rencontrer le navire à Rosie Roads, PR. Ma première expérience en mer dans le Nav. M'a convaincu de reprendre une carrière civile dès que possible hahaha.
Lesher, ArthurET3août 1979 &ndash janvier 1980OEMon premier navire. J'ai vraiment apprécié mon peu de temps à bord. Transféré à Fleet Composite Operational Readiness Group Two @ NAB Little Creek.
Shelly, Robert / BobHT3oct. 1979 &ndash sept. 1980Div RLe "Jolly J" = Bons moments avec de bonnes personnes. Souvenez-vous du concours "Buffarillo" à Jacksonville, en Floride. C'est là qu'ils ont commencé à m'appeler "Kinky" Longue histoire là-bas.

Sélectionnez la période (commençant par l'année de déclaration) : precomm &ndash 1975 | 1976 et maintenant


Johnston DD-821 - Histoire

Les marins de Gonzalez sont actuellement en mer pour mener une grande variété d'évolutions de formation tactique, de matelotage et d'ingénierie. Bien sûr, mes favoris sont toujours les exercices sans préavis ou surprendre le XO en prenant le relais en tant qu'officier de bateau pour faire un tour de la ligne de flottaison du navire dans l'un des petits bateaux ! Et cela a été une très bonne navigation pour nous aussi, car de nombreux nouveaux et premiers marins qui ont signalé au cours de notre période SRA ont leur première chance de voir le navire mettre à l'épreuve. Naturellement, les meilleurs marins de la Marine ont relevé le défi et montrent déjà leurs prouesses opérationnelles.

Le samedi 2 mai, 71 anciens marins et membres de la famille de l'USS Johnston (DD-821) ont visité le destroyer lance-missiles basé à Norfolk, l'USS Gonzalez (DDG 66) dans le cadre du week-end de réunion annuel de Johnston. Bien qu'il soit courant que les navires de la Marine organisent des visites, les destroyers Johnston et Gonzalez partagent non seulement un lien spécial et se sont également réunis dans un ensemble de circonstances unique.

Un mois plus tôt en avril, les marins de Gonzalez ont participé à la cérémonie de bénédiction des flottes à Washington DC. En plus de rencontrer de nombreux invités et anciens marins présents, l'équipage de Gonzalez a eu l'occasion de rencontrer M. Toby Mack, vice-président de la U.S. Navy Memorial Foundation. La réunion s'est avérée fortuite car M. Mack s'était déjà porté volontaire pour coordonner une excursion en bateau à Norfolk pour son ancien navire, l'USS Johnston, la prochaine réunion estivale. “Lors de la cérémonie de bénédiction des flottes, Toby m'a demandé si nous l'hébergerions lui et ses anciens camarades de bord pour une tournée et connaissant le grand héritage du nom Johnston de la bataille du golfe de Leyte, je n'ai pas pu résister,” a déclaré Gonzalez’ commandant, commandant Brian Fort. "Ce que je ne savais pas à l'époque, c'était le lien historique qui lie également Johnston et Gonzalez."

L'USS Johnston (DD 821) était un destroyer de classe Gearing établi en mars 1945 et mis en service en août 1946. Il a été nommé en l'honneur de son prédécesseur USS Johnston (DD-557), coulé le 25 octobre 1944 dans la bataille incroyablement héroïque contre un Groupe de travail japonais beaucoup plus lourdement armé à la bataille du golfe de Leyte. Pendant la majeure partie de sa carrière, Johnston était une Cold Warrior, effectuant de nombreux déploiements en Méditerranée et opérant dans l'Atlantique et les Caraïbes à partir de Newport, Rhode Island et Charleston, Caroline du Sud, mais à la fin de 1967, elle s'est déployée dans le Pacifique occidental pour la ligne de canon du Vietnam. et les devoirs d'escorte du golfe du Tonkin. Après avoir survécu à un typhon dans le milieu du Pacifique à la fin de 1967 et effectué un service d'escorte avec l'USS Ranger dans le golfe du Tonkin en janvier 1968, Johnston est finalement arrivé au large de la ville de Hue le 6 février et s'est immédiatement engagé dans un intense tir d'appui au plus fort de la bataille. de la ville de Hué. Restant dans un rôle d'appui-feu continu jusqu'à la mi-mars 1968, le navire est ensuite retourné à Charleston après avoir dépensé plus de 10 000 obus de 5 pouces. Deux jours avant l'arrivée de Johnston au large de la ville de Hue, le 4 février 1968, le sergent Freddy Gonzalez a donné sa propre vie, faisant preuve de bravoure et d'intrépidité au-delà de l'appel du devoir, pour sauver ses collègues Marines tout en repoussant simultanément et à lui seul de nombreux ennemis. positions de tir. Le président a décerné à titre posthume au sergent Gonzalez la médaille d'honneur du Congrès pour ses actions, le seul marine à avoir reçu une telle décoration pour la bataille de la ville de Hue. Pendant ce temps, les actions de Johnston dans les jours qui ont suivi la chute du sergent Gonzalez ont permis aux Marines de poursuivre leur assaut contre les forces Viet Cong dans la ville. Johnston est resté en service jusqu'en 1980 et a ensuite été transféré à la marine taïwanaise et a servi jusqu'en 2004 - 58 années incroyables de service continu.

Lorsque les marins des deux destroyers se sont rencontrés pour la première fois lors de la tournée de retrouvailles de Johnston, ce fut un moment émouvant pour les deux générations alors qu'elles apprenaient leur lien avec l'histoire. “Le groupe d'anciens combattants qui sont venus à bord était le meilleur groupe de touristes que nous ayons eu. Ils étaient enthousiastes à l'idée d'être ici et ont posé une myriade de questions sur le navire, l'équipage et la marine moderne. Le contraste entre la marine d'antan et d'aujourd'hui était intéressant, et je dirigerais volontiers un autre groupe de tournée pour eux n'importe quel jour », a commenté Gonzalez Petty Officer Lemanda Lovelace.

Gonzalez Petty Officer Stephanie Ramales a eu une expérience similaire, «Notre rencontre avec les marins de l'USS Johnston a été agréable pour nous et je pense qu'elle a été instructive pour eux. Cela nous a donné l'occasion unique de montrer à quel point nos navires sont devenus technologiquement avancés, mais plus important encore, cela nous a montré que certaines choses ne changent jamais, comme notre fierté de servir. Si l'un des marins de Johnston ou leurs conjoints ont l'occasion de lire un article sur leur tournée Gonzalez, je tiens à les remercier d'être venus à bord et de nous permettre de leur montrer à quel point nous sommes fiers de servir notre pays.”

M. Toby Mack n'aurait pas pu être plus d'accord, la courtoisie et le professionnalisme de Gonzalez Sailors étaient pleinement apparents lorsqu'ils nous ont fait visiter leur fabuleux navire. Nos gars étaient ravis de l'opportunité et fascinés par le chemin parcouru par la technologie en plus de 40 ans, ainsi que par le nombre de choses qui n'ont pas changé. C'était le point culminant de nos retrouvailles à un kilomètre et demi. Gonzalez a vraiment déroulé le tapis rouge pour nous, ce que nous apprécions profondément.”


L'épave du célèbre destroyer USS Johnston de la Seconde Guerre mondiale pourrait avoir été retrouvée

Quelques jours après le 75e anniversaire de la bataille de Samar, les chercheurs du navire de recherche R/V de Vulcan Inc. Pétrel croient qu'ils ont trouvé l'épave du célèbre destroyer de classe Fletcher de l'engagement, l'USS Johnston (DD-557).

Des images de métal tordu, d'un canon de pont détruit, d'un arbre d'hélice et d'autres débris moins reconnaissables ont été postées sur Pétrel Page Facebook mercredi, avec une vidéo racontée par Rob Kraft, directeur des opérations sous-marines de Vulcan, et Paul Mayer, pilote de submersible avec l'équipe lancée par le regretté milliardaire et philanthrope Paul Allen.

"Cette épave est complètement décimée", dit Kraft dans la vidéo. « Ce ne sont que des débris. Il n'y a pas de structure de coque.

PétrelL'équipage a trouvé l'épave à environ 20 400 pieds sous la surface de l'eau, juste au bord d'un précipice sous-marin escarpé et à une profondeur qui repousse les limites de leur équipement de recherche sous-marine.

Sans trouver de matériel d'identification - comme une partie de la coque avec le numéro de coque 557, d'autres équipements avec le nom du navire, les effets personnels de l'équipage - identifiant positivement l'épave comme Johnston est difficile, a déclaré à USNI News Robert Neyland, chef de la branche d'archéologie sous-marine du Naval History and Heritage Command.

Neyland, qui connaissait Pétrel les efforts de recherche, ont expliqué que les chercheurs pourraient avoir suffisamment de preuves pour confirmer que l'épave provient d'un destroyer de classe Fletcher. Cependant, quand Johnston coulé, un autre navire de classe Fletcher, l'USS Hoel (DD-533), était également dans la région.

"Il y avait beaucoup de confusion dans cette bataille", a déclaré Neyland.

USS Johnston (DD-557) au large de l'état de Washington 27 octobre 27 1943. Photo NHHC

Certaines des épaves semblent être des équipements tels que des boucliers anti-souffle derrière des armes à feu que les chercheurs savent être sur Hoel, basé sur de vieilles photos du navire. L'équipement aurait pu être ajouté à Johnston après que les quelques photos confirmées du destroyer aient été prises, a déclaré Neyland.

L'emplacement de l'épave, dans la partie sud de la zone où la bataille a eu lieu, suggère que l'épave est Johnston, a déclaré Kraft. Johnston fut le dernier navire à couler.

Le 25 octobre 1944, une force japonaise de quatre cuirassés, six croiseurs lourds, deux croiseurs légers et 11 destroyers a surpris une unité opérationnelle américaine. La force japonaise tentait de détruire six petits porte-avions d'escorte américains, trois destroyers dont Johnston et quatre destroyers d'escorte défendant le nord du golfe de Leyte, à l'est de Samar, a déclaré à USNI News le contre-amiral à la retraite Samuel Cox, directeur du Naval History and Heritage Command.

Johnston, sous le Cmdr. (Ernest) Evans a été le premier à mener une tentative d'attaque à la torpille contre la force japonaise », a déclaré Cox. "Evans a lancé l'attaque sans attendre l'ordre de le faire parce qu'il savait qu'il était clair qu'à moins qu'il ne fasse quelque chose, les Japonais allaient écraser la force américaine plus lente, et ils avaient le pouvoir de l'anéantir."

Evans savait que son navire et les autres membres de l'unité opérationnelle étaient en sous-armes, mais il a quand même attaqué, a déclaré Cox. Avec le recul, une telle action n'est pas surprenante. Un an plus tôt, Evans avait prédit qu'il prendrait de telles mesures pendant Johnstonla mise en service.

Puis-Lt. Cmdr. Ernest Evans lors des cérémonies de mise en service de l'USS Johnston (DD-557) à Seattle, Washington, le 27 octobre 1943. Photo NHHC

«Ce sera un navire de combat. J'ai l'intention de me mettre en danger, et tous ceux qui ne veulent pas suivre feraient mieux de partir tout de suite », a déclaré Evans à Johnston mise en service à Seattle le 27 octobre 1943, selon le Naval History and Heritage Command.

Sur l'équipage de 327 hommes, 141 ont survécu à la bataille. Sur les 186 marins perdus, 50 ont été tués par l'action ennemie, 45 sont morts de blessures au combat sur des radeaux, et 92 hommes - dont Evans - étaient vivants dans l'eau après Johnston a coulé mais n'a jamais été revu, selon le Naval History and Heritage Command.

Johnston a reçu la Presidential Unit Citation. Evans, un diplômé de 1931 de l'Académie navale des États-Unis qui était considéré comme le troisième diplômé amérindien, a reçu à titre posthume la Médaille d'honneur du Congrès, a déclaré Cox.

"Il a également dit qu'il ne fuirait jamais un combat, et le 25 octobre 1944, il s'est montré fidèle à sa parole", a déclaré Cox.


(DD-557)

ソロモン諸島で哨戒任務中だった3月28日、ジョンストンはカロリン諸島カピンガマランギ環礁を砲撃した。海岸沿いの監視塔1棟といくつかの堡塁、トーチカと防空壕を砲撃した。2日後、ジョンストンはブーゲンビル島エンプレス・オーガスタ湾南東のモリリカ川河口部へ入り、その地域に激しい砲撃を浴びせた。その後、ブーゲンビル島沖合で対潜哨戒任務に加わった。5月16日、ブカ島北方にて哨戒中の駆逐?? ?? (USS Franks, DD-554)、 ?? (USS Haggard, DD-555)、ジョンストン [7] [注 1] は、哨戒機から「敵潜水艦発見」の報告をうけ、対潜掃蕩をおこなう [8] 。これはブカ島輸送????[8] [8] 176潜水艦の最期であったと認定されている [8] 。

編集

ソロモン諸島での3か月の哨戒任務の後、ジョンストンはグアムの戦いに参加する準備のためマーシャル諸島へ向かった。7月21日、グアム島砲撃のため戦艦?? (USS Pennsylvanie, BB-38)と会合。ジョンストンは7月29日までに4 000発以上の砲弾を発射した。ジョンストンの正確な砲撃は敵の重砲陣地を沈黙させ、多くの掩蔽壕や建物を破壊[7] 。

編集

アドミラルティ諸島ゼーアドラー湾で補給の後、ジョンストンはレイテ島の戦いでレイテ島とレイテ湾上空の制空権を確保する護衛空母群を護衛するために10月12日に出撃した。10月20日からは???? (USS Fanshaw Bay, CVE-70)以下護衛空母6隻、駆逐艦2隻、護衛駆逐艦4隻と共に第77.4.3任務群??3[9] 。タフィ3はトーマス・スプレイグ少将の第77,4任務集団に属する3つの護衛空母部隊の1つであった [10] 。

編集

1944年10月25日の夜明け後、上空警戒機の1機が栗田健男中将率いる日本の中央艦隊 [注 2] が接近中であるという警報を発した [12] 。「タフィ3」に真っすぐ[13]?????? [14] [15] 。この日の第一遊撃部隊は、戦艦4隻(第一戦隊〈大和 [注 3] 、長門〉、第三戦隊〈金剛、榛名〉)、 重巡洋艦6 [注 4] 、鳥海 [注 5] 〉、第七戦隊〈熊野、鈴谷、利根、筑摩〉)、 二個水雷戦隊(第二水雷戦隊〔軽巡洋艦〈能代〉、第2駆逐隊〈早霜、秋霜〉 [注 6] 、第31駆逐隊〈岸波、沖波〉 [注 7] 、第32駆逐隊〈浜波、藤波〉、島風型駆逐艦〈島風〉〕、 第17駆逐隊 [注 8] 〈浦風、磯風、雪風〉、第4駆逐隊〈野分〉 [注 9] 〕)という合計23隻の艦隊編成で[21] [22] 。

スプレイグ少将は「どの艦にせよ、5分間の大口径砲をくらって生き延びる艦はいそうになかった」と回想する [23] [24] 。 ジョンストンの砲術士官であったロバート・C・ヘーゲン大尉は[注 10] と述べている。ジョンストンをふくめ7隻の駆逐艦は米軍護衛空母6隻と日本艦隊の間をジグザグ航行しつつ、護衛空母を隠すため2 500ヤード(2 300 m)以上前方に煙幕を展開した [25] 。

[26] [27] 。まず戦艦で射撃を[28] [29] [29]

最初の20分間、敵の大型艦が持つ大口径砲はジョンストンの5インチ砲の射程外から攻撃していたため反撃できなかった。ジョンストンにむけ主砲弾を放ったのは、大和と長門と思われる[30] [31] 。東側にはさらに3隻の巡洋艦と数隻の駆逐艦が[7] 。

10マイル内に縮まるとすぐに、ジョンストンは一番近くにいた重巡洋艦??[30]??[32] 。羽黒側は「敵巡洋艦、敵駆逐艦」(駆逐艦と護衛駆逐艦の誤認)と交戦し、駆逐艦に対して0715に距離1万2100m [33]

[34]内に入り込む5分間、ジョンストンは200発以上の弾を敵に発射し、それから水雷士官ジャック・K・ベックデル大尉の指揮の下で魚雷攻撃を敢行する [35] 。ジョンストンは10本の魚雷を全て[36] [30] 。大和は主砲と副砲を併用して「〇七二五敵大巡一隻撃沈」を記録するが、これは煙幕に[30] [37] 。

7時24分、ジョンストンの発射した魚雷1本が熊野の艦首部分に命中した [37] [38] 。艦首を失った熊野は最大速力14ノットとなり、落伍した [34] 。第七[注 11] [34] 健在の重巡4隻(第五戦隊〈羽黒、鳥海〉 [39] 、第七戦隊〈筑摩、利根〉 [ 40] [41] 。

この頃、ジョンストンには大和主砲46㎝砲弾と大和副砲の15,5㎝砲弾 [30] 、あるいは羽黒の20㎝砲弾がふりそそいでいた [42] 。6インチ(約16㎝)砲弾が後部煙突に1発、艦橋に2発が命中し [43] 、続いて戦艦??からの14インチ(36㎝)砲弾3発も被弾した [30] 。ジョンストンの先任将校は「まるで子犬がトラックにひきつぶされるようであった」と回想している [42] 。日本側の砲弾は徹甲弾だったので駆逐艦の薄い装甲に命中しても突き抜けてしまい爆発しなかったが、ジョンストンも「損傷なし」というわけにはいかなかった [44] 。14インチ砲弾は左舷の機関歯車とタービン、後部ボイラーにそれぞれ命中し左舷推進軸が停止した [45] 。この損傷により速力は17ノットに低下した [44] 。さらに操舵機と5インチ砲3基への動力が失われ、ジャイロコンパスは役に立たなくなった。低く垂れこめたスコールが現れたため、ジョンストンは逃げ込んで数分間応急修理と復旧作業を行った [44] 。艦橋内は死傷者が横たわり血の海となっていた。エヴァンズ中佐は破片によって上半身が傷だらけになり、さらに左手の指2本を失ったが、傷口を自らハンカチで覆うと駆け付けた救護班に対し、自身に構わず他の負傷者を看るように命じ指揮を継続した [46] 。

7時50分、スプレイグ少将は駆逐艦に対して魚雷攻撃を命じた [47] 。ジョンストンは機関に損傷を受けていたが、他の駆逐艦を砲撃で援護しつづけた [48] 。煙幕から現れた時、危うくヒーアマン (USS Heermann, DD-532)と衝突しそうになった [49] 。8時20分、煙幕から抜け出たジョンストンは左舷方向わずか7,000ヤード(6,400m)の距離に金剛を発見し、それに向かって45発の5インチ砲弾を浴びせかけ上部構造物に複数の命中を記録した。金剛からの主砲による反撃は全て外れた [50] 。

つづいてジョンストンは敵巡洋艦に砲撃されている護衛空母ガンビア・ベイ (USS Gambier Bay, CVE-73)を確認し、砲撃をガンビア・ベイから遠ざけるべく巡洋艦に攻撃をかけ、重巡洋艦に対して4発の命中を記録した [7] [51] 。米空母群に接近した第五戦隊(羽黒、鳥海)の周辺には着色された巨大な水柱が立ち [注 12] 、この頃に被弾した鳥海は落伍した [53] 。

さらに、ジョンストンは日本の水雷戦隊が護衛空母群へ急速に接近しつつあるのを視認し、阻止を試みる [3] [54] 。この水雷戦隊は、第十戦隊司令官木村進少将が指揮する軽巡洋艦矢矧(第十戦隊旗艦)と第17駆逐隊司令谷井保大佐指揮下の陽炎型駆逐艦4隻(浦風、磯風、雪風、野分)であった [55] [56] 。0848、木村司令官は「空母二隻 我ヨリノ方位二一〇度二〇,〇〇〇米 我空母二隻ニ突撃ス」と報告し、各艦に魚雷戦の準備を命じた [57] 。 第十戦隊が魚雷を発射する前、ジョンストンは先頭の軽巡洋艦矢矧と交戦し12発の命中弾 [注 13] を観測して進路を妨害すると [59] 、後続する陽炎型駆逐艦浦風(第17駆逐隊司令駆逐艦)と戦って命中弾を観測した [60] 。 矢矧はジョンストンに対してまず8㎝高角砲を発射し [61] 、続いてジョンストンの行動を魚雷発射とみて右舷側に回避行動をとった [62] [57] 。 第十戦隊の右側への回避行動は第二水雷戦隊(司令官早川幹夫少将)の進撃を妨げる結果となり [63] [64] 、二水戦は空母群への射点につくことができなくなった [65] [66] 。 前述のように、ジョンストンは既に魚雷を撃ち尽くしていたが第十戦隊(矢矧)は「ジョンストンが魚雷を発射した」 [62] [67] と誤認したのである [59] [66] 。旗艦が回避行動をとったのをみて、後続の第17駆逐隊も矢矧同様に右側へ回避行動をとった [68] 。 態勢を立て直した矢矧は0905に魚雷7本を発射、つづいて敵駆逐艦に砲撃をくわえ0900に爆発し0915に沈没したと記録している [57] [66] 。この駆逐艦はサミュエル・B・ロバーツ (USS Samuel B. Roberts, DE-413)であった [68] 。 交戦中、矢矧の右舷士官室にジョンストンの主砲1発が命中した [65] [68] 。第17駆逐隊は0915から0923までに距離1万メートルで魚雷約20本(浦風4、磯風8、雪風4、野分推定4)を発射したが [69] 、命中しないか [70] [71] 、艦砲射撃や艦載機の銃撃で爆破された [72] [73] 。第十戦隊は「エンタープライズ型空母撃沈1、沈没確実1、駆逐艦撃沈3」を報告した [74] [60] 。

ジョンストンは被弾によって2番砲が破壊され、3番砲直下にも命中弾を受けた [1] 。動力が失われているため揚弾機は使えず、1発あたり54ポンド(24.5kg)ある砲弾を乗員が弾薬庫から人力で担ぎ上げた [50] 。艦橋は40mm機関砲用即応弾庫への被弾によってもたらされた火災と爆発によって惨状をさらしていた。ジョンストンの艦尾に移り指揮を継続していたエヴァンズ中佐は、手動で舵を動かす乗員たちへ開け放ったハッチ越しに命令を叫んでいた。主砲塔の一つでは、一人の砲手が「もっと砲弾を!もっと砲弾を!」と叫んでいた。いまだジョンストンは、生き残っている5隻の護衛空母に日本の巡洋艦と駆逐艦が到達するのを防ぐため戦っていた [7] 。

奮闘するジョンストンにも9時30分までには最期の時が訪れようとしていた [75] 。ヒーアマンは護衛空母を守りながら南へ撤退し、護衛空母ガンビア・ベイと駆逐艦ホーエル (USS Hoel, DD-533)の2隻は既に海面上になく [76] 、サミュエル・B・ロバーツは矢矧にとどめをさされて沈没した [68] 。米空母群に魚雷を発射したあとの第十戦隊は、再びジョンストンに狙いを定めた [77] 。矢矧は15㎝主砲を撃ちこんだ [4] 。 0930の時点でジョンストンは沈没しかかっており、乗組員の一部は脱出しつつあった [77] 。矢矧はジョンストンを砲撃したあと、麾下駆逐艦にジョンストンを砲撃で処分するよう命じた [78] [77] 。第17駆逐隊(浦風、磯風、雪風、野分)はジョンストンを包囲すると [72] [73] 、集中砲火を浴びせた [60] [79] 。 同時刻、栗田部隊から落伍していた重巡洋艦鈴谷も距離18km先に日本側水雷戦隊(第十戦隊)と米軍防空巡洋艦らしき1隻との交戦を目撃、12.4kmに接近して20㎝砲40発を発射した [80] 。鈴谷側は、至近弾により目標の傾斜が増大するのを確認した [80] 。

9時45分にエヴァンズ艦長は総員退艦を令し、10時10分にジョンストンは転覆した [59] [60] 。一隻の日本の駆逐艦が接近し、炎上するジョンストンの艦体に止めの砲撃を加えた。ジョンストンの生存者は、その駆逐艦が爆雷や機銃で彼らを殺傷するのではないかと心配し、実際に艦橋にいる艦長が対空砲の方を向いて何かを指示するのが見えた。だが生存者の予想に反し、艦長は漂流する生存者に向き直ると直立不動の姿勢で彼らに敬礼を送った [81] 。また、その駆逐艦が通り過ぎる際に1人の乗員が何かを投げていった。誰かが手榴弾だと叫んだが、生存者の一人であったクリント・カーター(5番砲班長)が漂うその物体に近寄ってみたところアーカンソー州で製造されたトマトの缶詰であり、3年前の日米開戦直前に日本へ輸出されたものであった [82] 。 日本側の証言にも、駆逐艦雪風の寺内正道艦長(中佐)が咄嗟にジョンストンに対し発砲した機銃手(照準調整のため2射したのみで命中せず)に向け「酷いことをするな」と怒鳴り、攻撃中止を命じたことが伝えられている [83] 。雪風艦橋にいた柴田正(雪風砲術長)は「艦橋にいた我々は敵勇者の最後を弔って挙手の礼を捧げた」と回想している [84] 。雪風はジョンストンの兵が救命ボートを下しているすぐ傍をすれ違い、田口康生(雪風航海長)は「お互いの顔まで見えた」と語った [85] 。


Reviews - Please select the tabs below to change the source of reviews.

Navy tales

Would you consider the audio edition of The Real Story of the USS Johnston DD-821 Part 2: As Told by the Officers and Sailors Who Served Aboard Her to be better than the print version?

Although I didn't read the print version, I imagine that, for me, the audio version would be preferable. I say this because having someone tell these stories makes him feel more real

What did you like best about this story?

Hearing some of the antics of the men who served aboard this ship!

What does Capt. Kevin F. Spalding USNR-Ret bring to the story that you wouldn’t experience if you just read the book?

He brought the characters to life!

Did you have an extreme reaction to this book? Did it make you laugh or cry?

I was honored to hear the stories of these patriotic men

I was provided this audiobook at no charge by the author, publisher and/or narrator in exchange for an unbiased review


Forms

Unless otherwise noted, these documents are in Adobe PDF format and require the Adobe Reader. You can download the latest version at www.adobe.com.

Medical Waiver Request (312kb) Active Duty and Reserve Corps Medical Waiver Request
Please see the Medical Waiver Request webpage before completing this form.
09/2018
PHU-Officer (106kb) PHU Instructions for Officers 12/2020
PHU-Provider (135kb) PHU Instructions for Providers 12/2020
PHU-Appointment (5,328kb) (Right Click and Save Link if you have issues viewing) PHU Appointment Documents 12/2020
PHU-Submission Checklist (211kb) PHU Submission Checklist 12/2020
DD-2807-1/
DD-2808
DD-2813 (203kb)
PHU Instructions for Completing DD-2807-1, DD-2808, and DD-2813 12/2019
DD-2807-1 (476kb) Report of Medical History -Privacy Act Statement (PDF, 93kb) 10/2018
DD-2808 (644kb) Report of Medical Examination -Privacy Act Statement (PDF, 93kb) (Right Click and Save Link if you have issues viewing) 10/2005
PHS-7083 (1,117kb) Behavioral Health Survey 04/2019
DD-2813 (2,098kb) DoD Active Duty/…Forces Dental Examination
(Right Click and Save Link if you have issues viewing)
12/2019
Disclosure Statement (644kb) Disclosure Statement 07/2018
JRCOSTEP (32kb) Applicants to JRCOSTEP - Instructions for Completion of DD Form 2807-1 09/2004
PHS-6355 (30kb) Report of Dental Examination of Applicants to the CC of the PHS. 05/2017
SF-180 (1,063kb) SF-180 Request Pertaining to Military Records 12/2019

USER ASSISTANCE

Please check our Frequently Asked Questions (FAQs) . FAQs are located at the top of the page next to the search function.

Having Access Issues or Need IT Help? Please contact the Commissioned Corps Helpdesk at: [email protected]

COMMISSIONED CORPS NEWS

The Commissioned Corps Bulletin for May 2021

The Commissioned Corps Bulletin for May 2021

The Commissioned Corps Bulletin for April 2021

The Commissioned Corps Bulletin for April 2021

January 2021: United States Public Health Commissioned Corps Doctrine

The link above will take you to the Noncompetitive Promotion Roster for Promotion Year 2020.

October 1, 2020 Noncompetitive Promotion Results are Available!

The link above will take you to the Noncompetitive Promotion Roster for Promotion Year 2020.

2020 Temporary Grade Promotion Results are Available!

2020 temporary grade promotion lists are now available on the Promotion Results webpage.

FAQs Practice Hours and Special Pay Changes

This is first in a series of FAQs, more FAQs will be forthcoming on Practice Hours and Special Pays.

Coronavirus Disease 2019 (COVID-19) Mission - Deployments Readiness Updates

As we position ourselves to assist with controlling the spread of the Coronavirus Disease 2019 (COVID-19), please note that we’re in an “all-hands on deck” status. Messaging has gone out from the Assistant Secretary for Health reminding Commissioned Corps officers of their deployment responsibilities.

Protecting, Promoting and Advancing the Health and Safety of Our Nation. Commissioned Corps Headquarters
1101 Wootton Parkway, Suite 300
Rockville, MD. 20852
240-453-6000


Johnston DD-821 - Histoire

Des bottes aux mocassins : trouver votre nouveau vrai nord

Un mode de guerre scientifique : la science militaire d'avant-guerre, West Point et les origines de la pensée militaire américaine

La véritable histoire de l'USS Johnston DD-821 racontée par les officiers et les marins qui ont servi à son bord

La véritable histoire de l'USS Johnston DD-821 racontée par les officiers et les marins qui ont servi à son bord

Sept mensonges sur l'histoire catholique : les mythes infâmes sur le passé de l'Église et comment y répondre

Quand nous marchions au-dessus des nuages ​​: un mémoire du Vietnam

Pouvoir et retenue : la montée des États-Unis 1898-1941

SEAD stérile: Doctrine de suppression de la défense de l'USAF, 1953-1972

Défendre le mariage : douze arguments pour la raison

Joie et souffrance : ma vie avec la SLA

Livres audio actuellement en production

Sera bientôt disponible sur Audible.com

Cold Days In Hell : les prisonniers de guerre américains en Corée par William Clark Latham Jr.

Vieux Tonnerre : Une Vie d'Hilaire Belloc de Joseph Pearce

Mon voyage au bord du nucléaire par William J. Perry

Grandir dans le prophétique : développer une voix prophétique par Bill Vincent

Sky : histoire d'amour, de foi et d'espoir extrêmement captivante et très émouvante par William Dale West


Candidature à la vice-présidence [ editer ]

Stockdale conheceu o empresário e candidato à presidência Ross Perot por meio do trabalho de sua esposa no estabelecimento de uma organização para representar as famílias dos prisioneiros de guerra do Vietnã. Em 30 de março de 1992, Perot anunciou que havia pedido a Stockdale para ser seu candidato provisório a vice-presidente na chapa Independente de Ross Perot em 1992. [28] Perot prétendia substituir Stockdale por outro candidato, mas não o fez antes de desistir da corrida em Julho de 1992. [29]

Perot finalmente voltou à disputa no outono de 1992, com Stockdale ainda no cargo como candidato à vice-presidência. Stockdale não fo informado de que participaria do débat sobre a vice-presidência em 13 of outubro, realizado em Atlanta, Georgia , at uma semana antes do evento. Ele não teve preparação formel para o débat, ao contrário de seus oponentes Al Gore e Dan Quayle , e não discutiu quaisquer questões políticas com Perot de antemão. [29]

Stockdale a ouvert un débat dizendo, "Quem sou eu? Por que estou aqui?", Ao responder a um pedido de uma declaração de abertura do moderador do débat, Hal Bruno , o director político da ABC News . [30] [31] Inicialmente, comme perguntas retóricas arrancaram aplausos do público. No entanto, seu estilo desfocado pelo resto do débat (incluindo pedir ao moderador para repetir uma pergunta porque ele não estava com seu aparelho auditivo ligado) o fez parecer confuso e quase desorientado. Uma recriação nada lisonjeira do momento no Samedi soir en direct non daquela semana finale, avec Phil Hartman como Stockdale, cimentou a percepção pública de Stockdale como sendo de raciocínio lento. Ele também foi frequentemente parodiado por seu uso repetido do termo " impasse " para descrever a lentidão da política gouvernemental.

Como sua introdução ao grande segmento de eleitores americanos que nunca tinham ouvido falar dele, o débat fo desastroso para Stockdale. Ele foi retratado na mídia como um idoso e confuso, e sua reputação nunca foi recuperada. Em uma entrevista de 1999 com Jim Lehrer , Stockdale explicou que as declarações prétendiam ser uma introdução de si mesmo e de sua história pessoal para o público da televisão: [29]

Foi terrivelmente frustrante porque lembro que comecei com: "Quem sou eu? Por que estou aqui?" e nunca mais voltei a isso porque nunca houve uma oportunidade para eu explicar minha vida às pessoas. Era tão diferente de Quayle e Gore. Os quatro anos em confinamento solitário no Vietnã, sete anos e meio em prisões, lançam a primeira bomba que deu início ao . bombardeio americano no Vietnã do Norte. Nós explodimos os tanques de armazenamento de óleo deles fora do mapa. E eu nunca - não poderia me aproximar - não digo isso apenas para me gabar, mas, quero dizer, minhas sensibilidades são completemente diferentes.

Em um especial de comédia da HBO de 1994, Dennis Miller fez uma defesa apaixonada do desempenho do débat de Stockdale : [32]

Agora eu sei (o nome de Stockdale se tornou) se tornou uma palavra da moda nesta cultura para um velho trêmulo, mas vamos dar uma olhada no registro, pessoal. O cara foi o primeiro a entrar e o último a sair do Vietnã, uma guerra que muitos americanos, incluindo nosso atual presidente, não queriam sujar as mãos. Ele teve que ligar seu aparelho auditivo naquele débat porque aqueles malditos animais arrancaram seus tímpanos quando ele não quis derramar suas entranhas. Ele ensina filosofia na Universidade de Stanford, é um homem brilhante, sensível e corajoso. Mesmo assim, ele cometeu o único pecado imperdoável em nossa cultura: ele era mau na televisão.

Perot e Stockdale receberam 19 por cento dos votos na eleição presidencial de 1992 , uma das melhores exibições de uma chapa Independente na história eleitoral dos Estados Unidos , embora não tenha nenhum estado.


Voir la vidéo: Taffy 3 Tribute (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Zulkidal

    Votre blog est mon préféré

  2. Ourson

    Je vous conseille.

  3. Townly

    Désolé j'ai pensé et supprimé ma pensée

  4. Mijinn

    Je, désolé, mais cela ne me convient certainement pas. je vais chercher plus loin.

  5. Forsa

    il y a encore des lacunes

  6. Marcel

    Désolé de ne pas pouvoir participer à la discussion en ce moment - je suis très occupé. Mais je reviendrai - j'écrirai certainement ce que je pense sur cette question.



Écrire un message