Podcasts sur l'histoire

Gamme Limitée, Alaska

Gamme Limitée, Alaska


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les chaînes de frontières, également connues au singulier et sous le nom de chaînes de frontières de l'Alaska, sont la sous-chaîne la plus vaste et la plus septentrionale des montagnes côtières. Ils commencent à la rivière Nass, près de l'extrémité sud de l'Alaska Panhandle dans la province canadienne de la Colombie-Britannique et se dirigent vers la rivière Kelsall, près du col Chilkoot, au-delà duquel se trouvent les chaînes Alsek des montagnes Saint Elias, et vers le nord dans le Yukon Territoire flanquant le côté ouest du bassin hydrographique du fleuve Yukon jusqu'au col Champagne, au nord duquel se trouvent les chaînes du Yukon. À leur est se trouvent les montagnes Skeena et le plateau Stikine du complexe des montagnes intérieures qui se trouvent au nord-ouest du plateau intérieur; la sous-région immédiatement adjacente du plateau de Stikine est le plateau de Tahltan. À leur nord-est se trouve le Tagish Highland, qui est une sous-région du plateau du Yukon. Les deux hautes terres sont considérées dans certaines descriptions comme incluses dans les montagnes côtières. Les archipels Alexander sont au large et se trouvent entièrement en Alaska.

  • Lire plus tard

Chaîne de l'Alaska

Nos rédacteurs examineront ce que vous avez soumis et détermineront s'il faut réviser l'article.

Chaîne de l'Alaska, l'une des composantes des montagnes de l'Alaska et un segment du plus grand système montagneux du Pacifique de l'ouest de l'Amérique du Nord. La gamme s'étend généralement vers le nord et vers l'est dans un arc d'environ 400 miles (650 km) de la chaîne des Aléoutiennes à la limite du territoire du Yukon, Canada, dans le sud de l'Alaska, États-Unis Près du centre de la chaîne, dans le parc national et réserve Denali, est le point culminant d'Amérique du Nord : Denali (Mont McKinley), qui atteint une altitude de 20 310 pieds (6 190 mètres).

Le grand massif de Denali domine les montagnes, et la plupart des plus hauts sommets de la chaîne sont regroupés autour de lui. Le mont Foraker, au sud-ouest de Denali, culmine à 17 400 pieds (5 304 mètres) et est la troisième plus haute montagne des États-Unis. Plusieurs autres sommets à proximité dépassent les 13 000 pieds (4 000 mètres) - y compris les monts Hunter, Stevens et Silverthrone - tout comme le mont Hayes, à une certaine distance à l'est, qui est remarquable pour s'élever à quelque 11 500 pieds (3 500 mètres) au-dessus du terrain environnant. L'aire de répartition est drainée au nord par les rivières Yukon et Kuskokwim et au sud par de nombreux cours d'eau qui se jettent finalement dans le golfe d'Alaska de l'océan Pacifique. Les montagnes forment une barrière climatique qui sépare la toundra intérieure de la région côtière du Pacifique. Les sommets présentent de nombreux défis aux grimpeurs, et les touristes sont attirés par les énormes glaciers et les paysages arctiques spectaculaires. La chaîne est traversée à Isabel Pass par le pipeline Trans-Alaska en route vers son terminal sud à Valdez. Voir également montagnes de l'Alaska.


Frontière, Alaska

Emplacement / Coordonnées : Boundary, en Alaska, est le premier endroit civilisé où vous vous rendez après avoir traversé la frontière avec le Canada. Situé juste à l'est de Jack Wade Junction du côté de l'Alaska de la frontière avec le Canada sur la route de l'Alaska en provenance de Dawson City, Yukon ou Chicken, Alaska.

Coordonnées : Latitude : 64.08 et Longitude 141.01.

Population / Altitude : Rare. Élévation, 2 940 pieds au-dessus du niveau de la mer.

Description : Boundary, en Alaska, ne compte que quelques bâtiments rustiques, dont le Boundary Lodge, l'un des premiers relais routiers d'Alaska. Non loin de la route Top of the World, Boundary est situé sur une portion non pavée de la route de l'Alaska. C'est une région pittoresque de l'Alaska, des collines, des herbes et des arbustes à perte de vue.

Que faire là-bas : Il a été signalé qu'il n'y a plus de gaz ici. Ainsi, le prochain gaz disponible sur le chemin de Tetlin Junction sur la route de l'Alaska est à Chicken, en Alaska. Si vous vous dirigez vers Eagle, en Alaska, il y a du gaz à Eagle.

Comment s'y rendre : La route de Boundary, en Alaska, n'est ouverte que pendant la saison estivale. Au nord de Tok sur la Taylor Highway (Alaska 5) et à l'ouest de Dawson City, au Yukon, au sommet de la World Highway. La plupart des gens arrivent en voiture à Boundary, et il y a une piste d'atterrissage en terre et en gravier de 2 100 pieds pour ceux qui souhaitent piloter leurs avions privés.

Installations : De l'essence, un téléphone d'urgence, de la nourriture, de l'hébergement et de l'aide mécanique sont disponibles à Boundary.


Chronologie de l'histoire de l'Alaska

L'histoire moderne de l'Alaska est très courte, elle n'a été découverte par le monde développé qu'à la moitié du XVIIIe siècle. Cependant, les peuples autochtones de l'Alaska sont ici depuis un certain temps.

Chronologie de l'histoire de l'Alaska au XVIe siècle

1578 - Le chef cosaque Yermak Timofief était en expédition dans le centre de la Russie lorsqu'il entendit parler de riches zibelines et de fourrures précieuses dans l'est. Les voyages à travers les steppes ont marqué le début de la conquête de la Russie vers l'est.

Chronologie de l'histoire de l'Alaska au XVIIe siècle

1639 - Des cavaliers cosaques ont traversé la chaîne de montagnes orientale de la Sibérie et ont continué jusqu'au rivage de la mer d'Okhotsk. Une fois là-bas, ils ont construit le premier village russe, face à l'est, à travers le Pacifique.

Chronologie de l'histoire de l'Alaska au XVIIIe siècle

1711 - Les commerçants russes découvrent une "Grande Terre" à l'est.

1725 - Pierre le Grand de Russie a chargé un capitaine de vaisseau danois, Vitus Bering, d'explorer la côte nord-ouest de l'Alaska. Cet exploit est crédité de la découverte "officielle" par la Russie et de la première information fiable sur le terrain. Bering a établi la revendication de la Russie sur le nord-ouest de l'Amérique du Nord.

1728 - Vitus Bering navigue dans le détroit de Béring.

1733 - La deuxième expédition de Bering, avec à son bord George Wilhelm Steller, le premier naturaliste à visiter l'Alaska.

1741 - Alexei Chirikof, avec l'expédition de Béring, aperçoit le 15 juillet que les Européens avaient trouvé l'Alaska.

1742 - Premier rapport scientifique sur l'otarie à fourrure du Pacifique Nord.

1743 - Début de la chasse concentrée de la loutre de mer par la Russie.

1774 - Juan Perez commandé par l'Espagne pour explorer la côte ouest découvre l'île du Prince de Galles, Dixon Sound.

1776 - Expédition du capitaine James Cook à la recherche du passage du Nord-Ouest.

1778 - En cherchant l'insaisissable passage du Nord-Ouest, l'explorateur britannique, le capitaine James Cook, a exploré la voie navigable qui borde maintenant le centre-ville d'Anchorage, Cook Inlet.

1725 - Cook atteint King Island, Norton Sound, Unalaska.

1784 - Grigorii Shelikov établit la première colonie blanche à Three Saints Bay, Kodiak.

1786 - Gerassin Pribilof découvre les roqueries sur les îles désormais connues sous le nom de Pribilofs.

1791 - George Vancouver quitte l'Angleterre pour explorer la côte Alejandro Malaspina explore la côte nord-ouest de l'Espagne.

1792 - Catherine II accorde le monopole des fourrures en Alaska à Grigorii Shelikov.

1794 - Baranov construit le premier navire dans le nord-ouest de l'Amérique à Voskres-senski sur Kenai.

1795 - La première église orthodoxe russe établie à Kodiak.

1799 - Alexander Baranov établit un poste russe connu aujourd'hui sous le nom de charte commerciale Old Sitka accorde des droits commerciaux exclusifs à la société russo-américaine.

Chronologie de l'histoire de l'Alaska au XIXe siècle

1802 - Fort russe à Old Sitka détruit par les Tlingits.

1804 - Les Russes retournent à Sitka et attaquent le fort de Kiksadi sur Indian River. Les Russes perdent la bataille, mais les Amérindiens sont contraints de fuir. Baranov rétablit le poste de traite.

1805 - Yurii Lisianski navigue vers Canton avec la première cargaison russe de fourrures à être envoyée directement en Chine.

1821 - Aucun étranger autorisé dans les eaux russo-américaines, sauf dans les ports d'escale réguliers.

1824 - Les Russes commencent l'exploration du continent qui mène à la découverte des rivières Nushagak, Kuskokwim, Yukon et Koyokuk.

1834 - Le père Veniaminov s'installe à Sitka, consacré évêque Innokenty en 1840.

1835 - Une mission russe est établie près de Knik, de l'autre côté de la crique d'Anchorage actuelle.

1840 - Le diocèse orthodoxe russe a formé l'évêque Innokenty Veniaminov, autorisé à utiliser les langues autochtones dans la liturgie.

1841 - Edward de Stoeckl affecté au secrétariat de la légation de Russie aux USA

1847 - Création du fort Yukon.

1848 - Cathédrale Saint-Michel dédiée au Nouvel Archange (Sitka).

1853 - Des explorateurs-trappeurs russes découvrent des suintements de pétrole à Cook Inlet.

1857 - Début de l'extraction du charbon à Coal Harbour sur la péninsule de Kenai.

1859 - De Stoeckl revient de Saint-Pétersbourg aux États-Unis avec le pouvoir de négocier la vente de l'Alaska. L'Alaska est devenu un État en 1959.

1861 - De l'or découvert sur la rivière Stikine près du ruisseau Telegraph.

1865 - Western Union Telegraph Company se prépare à installer une ligne télégraphique à travers l'Alaska et la Sibérie.

Achat de Russie

1867 - Les difficultés financières forcent la Russie à vendre l'Amérique russo aux États-Unis. Négocié par le secrétaire d'État américain William Seward, le traité achète ce qui est maintenant l'Alaska pour 7,2 millions de dollars, soit environ 2 cents l'acre. La valeur de l'Alaska n'était pas appréciée par les masses américaines à l'époque, l'appelant "la folie de Seward". Iles Pribilof placées sous la juridiction du Secrétaire au Trésor. La population d'otaries à fourrure, stabilisée sous la domination russe, décline rapidement.

1868 - L'Alaska est désigné comme le département de l'Alaska sous le commandement du général de division Brevet Jeff C. Davis, de l'armée américaine.

1869 - Les Temps de Sitka, premier journal en Alaska, publié.

1872 - De l'or découvert près de Sitka et en Colombie-Britannique.

1874 - George Halt aurait été le premier homme blanc à traverser le col Chilkoot à la recherche d'or.

1876 - De l'or découvert au sud de Juneau à Windham Bay.

1877 - Les troupes américaines se sont retirées de l'Alaska.

  • L'école ouvre à Sitka, pour devenir Sheldon Jackson Junior College.
  • Création des premières conserveries d'Alaska à Klawock et Sitka.

1880 - Richard Harris et Joseph Juneau, avec l'aide du chef de clan local Kowee, découvrent de l'or sur la fondation de Gastineau Juneau.

1881 - Le claim Parris Lode est jalonné et en 1885, c'est la mine la plus importante d'Alaska : la mine Treadwell.

  • Début de la première pêche commerciale au hareng à Killisnoo
  • construction des deux premières conserveries de saumon du centre de l'Alaska.
  • L'US Navy bombarde, puis brûle le village tlingit d'Angoon.

1884 - Le Congrès adopte la loi organique. 15 000 $ affectés à l'éducation des enfants indiens.

1885 - Le Dr C. H. Townsend suggère l'introduction du renne en Alaska. Sheldon Jackson nommé agent général pour l'éducation en Alaska.

1887 - Le père William Duncan et les disciples Tsimshian ont trouvé Metlakatla sur l'île Annette.

  • L'enquête sur les limites a commencé par le Dr W. H. Dall des États-Unis et le Dr George Dawson du Canada.
  • Des cris de « Gold ! » résonnent dans la région lorsque des prospecteurs ont touché de la terre à Crow Creek près de Girdwood, à seulement 64 km au sud de ce qui est aujourd'hui le centre-ville d'Anchorage. Plus de 60 000 Américains ont voyagé vers le nord pour faire fortune. Il s'agit de la première de nombreuses époques de « boom and bust » pour Anchorage et l'Alaska.

1890 - De grandes conserveries de saumon d'entreprise commencent à apparaître.

1890 - Le Dr Sheldon Jackson explore la côte arctique et amène l'élevage de rennes en Alaska.

1891 - Premières concessions pétrolières jalonnées dans la région de Cook Inlet.

1892 Création de la réserve d'Afognak, création du système de service forestier de l'Alaska.

1894 - Découverte d'or sur la fondation de Mastadon Creek à Circle City.

1896 - Dawson City fondée à l'embouchure de la rivière Klondike aurifère découvert sur le ruisseau Bonanza.

1897-1900 - La ruée vers l'or du Klondike.

1897 Premier envoi de flétan frais envoyé au sud de Juneau.

  • Skagway est la plus grande ville d'Alaska
  • Début des travaux sur White Pass and Yukon Railroad
  • Le Congrès s'approprie de l'argent pour le télégraphe de Seattle à Sitka
  • La ruée vers l'or de Nome commence.

1899 - Gouvernement local organisé à Nome.

Chronologie de l'histoire de l'Alaska au 20e siècle

  • Anchorage a connu une croissance rapide dans les années 1900. En 1912, l'Alaska devient un territoire américain. Le recensement répertorie la population de l'Alaska à 29 500 Esquimaux, Indiens et Aleuts 4 300 « Alaskiens du Caucase » et 26 000 Cheechakos (nouveaux arrivants).
  • Le Code civil de l'Alaska divise l'État en trois districts judiciaires, les juges de Sitka, Eagle et St. Michael déplacent la capitale à Juneau. Chemin de fer de White Pass terminé. Le Congrès américain adopte une loi pour établir Washington-Cable (WAMCATS) qui deviendra plus tard l'Alaska Communications System (ACS).
  • Le président Theodore Roosevelt crée la forêt nationale de Tongass
  • E.T. Barnette et les mineurs locaux nomment leur colonie Fairbanks.

1904 - Dernier grand potlatch tlingit tenu à Sitka. Câbles sous-marins posés de Seattle à Sitka, et de Sitka à Valdez, reliant l'Alaska à "l'extérieur".

1905 - Le télégraphe construit par le chemin de fer de Tanana relie Fairbanks et la Commission de la route de l'Alaska à Valdez, établie sous la juridiction de l'armée.

1906 - L'Alaska est autorisé à envoyer un vote moins délégué au Congrès. Le bureau du gouverneur a déménagé de Sitka à Juneau.

  • De l'or découvert au sentier Ruby Richardson établi
  • Forêt nationale de Chugach, la plus grande forêt des États-Unis, créée par proclamation présidentielle.

1908 - Première installation frigorifique construite à Ketchikan.

  • Un accord international entre les États-Unis, la Grande-Bretagne, le Canada, la Russie et le Japon contrôle la pêche des otaries à fourrure
  • Loutres de mer placées sous protection complète
  • Copper River and Northwestern Railroad entre en service à la mine de cuivre Kennecott.
  • Le statut territorial de l'Alaska prévoit la législature
  • Alaska Native Brotherhood s'organise dans le sud-est
  • Le mont Katmai explose, formant la vallée des dix mille fumées.
  • La première législature territoriale de l'Alaska se réunit
  • La première loi adoptée accorde le droit de vote aux femmes.

1914 - Le Congrès autorise la construction de l'Alaska Railroad, ouvrant la voie au seul chemin de fer de l'histoire qui appartiendrait et serait exploité par le gouvernement américain. L'arpentage commence pour Alaska Railroad City of Anchorage, née comme camp de construction.

  • Le président Woodrow Wilson choisit l'itinéraire du chemin de fer qui s'étendra entre le port de Seward à travers les champs de charbon de l'intérieur jusqu'aux concessions aurifères près de Fairbanks. Ce qui est maintenant Anchorage est choisi comme quartier général. Des milliers de demandeurs d'emploi et d'aventuriers affluent dans la région, vivant dans une ville de tentes sur les rives de Ship Creek.
  • Alaska Native Sisterhood tient sa première convention à Sitka.
  • La « Grande vente de lots d'ancrage », une vente aux enchères de terrains qui façonnera l'avenir de la ville, est organisée. Un mois plus tard, la commune officialise son nom lorsque les électeurs se rendent aux urnes. Les électeurs choisissent Alaska City mais le gouvernement fédéral décide de conserver le titre existant : Anchorage.

1916 - Premier projet de loi pour l'État de l'Alaska présenté au Congrès. Les Alaskiens votent en faveur de l'interdiction par une marge de 2 contre 1.

1917 - Le complexe de la mine Treadwell s'effondre.

1918 - Le premier train de Seward se rend à Anchorage, marquant l'achèvement de la moitié sud de la ligne de chemin de fer.

1920 - Après de longues négociations, les citoyens d'Anchorage votent pour l'incorporation. Six jours plus tard, Léopold David est élu premier maire de la ville.

  • Ouverture du Collège agricole et de l'École des mines de l'Alaska.
  • Droits de vote des autochtones établis par le biais d'une affaire judiciaire.

1923 - Le président Warren G. Harding enfonce la pointe dorée de Nenana, signalant l'achèvement du chemin de fer de l'Alaska.

  • Le Congrès étend la citoyenneté à tous les Indiens des États-Unis
  • Tlingit William Paul, Sr. est le premier autochtone élu à l'Assemblée législative de l'Alaska.
  • Début de la livraison de la poste aérienne en Alaska.

1928 - Une affaire judiciaire résout le droit des enfants autochtones à fréquenter l'école publique.

1929 - L'US Navy commence une enquête de 5 ans pour cartographier certaines parties de l'Alaska. La convention de la Fraternité autochtone de l'Alaska à Haines décide de poursuivre le règlement des revendications territoriales dans le sud-est de l'Alaska.

1932 - Communications radio téléphoniques établies à Juneau, Ketchikan et Nome.

1935 - Projet de la vallée Matanuska établi. Neuf cents travailleurs de la mine d'or Alaska-Juneau font une grève qui dure 40 jours et se termine par des violences. - Les Loi juridictionnelle de juin 1935 permet aux Indiens Tlingit et Haïda de faire valoir leurs revendications territoriales devant la Cour des réclamations des États-Unis.

  • Les Loi sur la réorganisation des Indiens de 1935 modifié pour inclure l'Alaska
  • Nell Scott de Seldovia devient la première femme élue à l'Assemblée législative territoriale.

1940 - Anchorage est encore une petite ville endormie mais sa position stratégique attire l'intérêt militaire. Les premiers soldats arrivent pour construire une base militaire et un terrain d'aviation, qui deviennent Fort Richardson et la base aérienne d'Elmendorf, apportant une croissance rapide à Anchorage.

1942 - Les Japonais envahissent les îles Aléoutiennes en Alaska. Dans le cadre de la défense de la côte ouest, la route de l'Alaska est construite dans un délai incroyablement court de huit mois et 12 jours, reliant Anchorage au reste du pays. Anchorage entre dans les années de guerre avec une population de 7 724 habitants et en ressort avec 43 314 habitants.

  • Janvier 1943 - Convoi américain de 70 navires déplacé vers le théâtre des Aléoutiennes.
  • 12 janvier 1943 - Les forces armées occupent Amchitka, îles Aléoutiennes.
  • 30 janvier 1943 - La base navale, Akutan Harbor, Fox Island, Alaska, est établie.
  • 18 février 1943 - Deux croiseurs et quatre destroyers bombardent des installations japonaises à Holtz Bay et au port de Chichagof, à Attu, dans les îles Aléoutiennes.
  • 24 février 1943 - L'installation aéronavale d'Amchitka, en Alaska, est établie.
  • 1er mars 1943 - L'installation aérienne auxiliaire navale sur l'île Annette, en Alaska, est établie.
  • 26 mars 1943 - Bataille des îles Komandorski
  • 27 mars 1943 - Le convoi japonais destiné à renforcer les Aléoutiennes rencontre la flotte ennemie et fait demi-tour.
  • 26 avril 1943 - Un groupe opérationnel de 3 croiseurs et 6 destroyers bombarde les installations japonaises à Attu, dans les îles Aléoutiennes.
  • 10 mai 1943 - Les troupes américaines envahissent Attu dans les îles Aléoutiennes.
  • 15 mai 1943 - La base aéronavale d'Adak, dans les îles Aléoutiennes, est établie.
  • 31 mai 1943 - Les Japonais mettent fin à leur occupation des îles Aléoutiennes alors que les États-Unis achèvent la capture d'Attu.
  • 8 juin 1943 - L'installation aéronavale d'Attu, dans les îles Aléoutiennes, est établie.
  • 29 juin 1943 - La base aérienne auxiliaire navale de Shemya, en Alaska, est établie.
  • 14 juillet 1943 - Des destroyers bombardent Kiska, îles Aléoutiennes. La base d'opérations navale d'Adak, dans les îles Aléoutiennes, est établie.
  • 22 juillet 1943 - Une force opérationnelle navale composée de 2 cuirassés, 5 croiseurs et 9 destroyers bombarde la région de Kiska, îles Aléoutiennes.
  • 28 juillet 1943 - Les Japonais évacuent Kiska sans être détectés par les Alliés.
  • 1er août 1943 - Des avions de l'armée lancent des bombardements quotidiens sur Kiska, îles Aléoutiennes.
  • 2 août 1943 - Des groupes opérationnels navals composés de 2 cuirassés, 5 croiseurs et 9 destroyers bombardent Kiska, îles Aléoutiennes. Kiska est bombardée 10 fois entre cette date et le 15 août.
  • 15 août 1943 - La force opérationnelle navale commandée par le commandant de la Force du Pacifique Nord débarque des troupes de l'armée américaine et du Canada à Kiska, dans les îles Aléoutiennes. Kiska a été évacué par les Japonais.
  • 22 août 1943 - Les forces alliées déclarent que Kiska est désertée par les forces japonaises.
  • 21 décembre 1943 - Un avion de la marine d'Attu, îles Aléoutiennes, bombarde la région de Paramushiro-Shimushu, îles Kouriles.

1944 - Fermeture de la mine d'or Alaska-Juneau. Début de l'exploration pétrolière et gazière.

1945 - Le gouverneur Gruening signe l'Anti-Discrimination Act, la première loi de ce type adoptée aux États-Unis et dans ses possessions depuis l'après-guerre civile.

1946 - Ouverture d'un pensionnat pour élèves autochtones du secondaire à Mt. Edgecombe.

  • Le commandement de l'Alaska a établi le premier commandement unifié des États-Unis composé d'officiers de l'armée, de l'armée de l'air et de la marine.
  • Première action en revendication territoriale des autochtones de l'Alaska, déposée par les Tlingit et les Haïdas, déposée devant la Cour des réclamations des États-Unis.

1948 - Les Alaskiens votent pour abolir les pièges à poissons par une marge de 10 à 1.

1953 - Le puits de pétrole foré près d'Eureka sur Glenn Highway marque le début de l'histoire du pétrole moderne de l'Alaska Les premières opérations de contreplaqué commencent à Juneau La première grande usine de pâte d'Alaska ouvre à Ketchikan. Première émission télévisée en Alaska par KENI, Anchorage.

1955 - Les Alaskiens élisent des délégués à la convention constitutionnelle.

1955 - Ouverture de la Convention constitutionnelle à l'Université d'Alaska.

1956 - Les électeurs territoriaux adoptent la Constitution de l'Alaska et envoient deux sénateurs et un représentant à Washington dans le cadre du plan Tennessee.

1958 - La mesure d'État est adoptée Le président Eisenhower signe le projet de loi sur l'État.

Indépendance

  • État proclamé
  • Constitution de l'État en vigueur
  • Ouverture de l'usine de pâte de Sitka
  • La Cour des réclamations des États-Unis rend un jugement en faveur des revendications des Tlingit et des Haïda sur les terres du sud-est de l'Alaska.

1964 - Le tremblement de terre du Vendredi Saint.

1966 - Fédération des autochtones de l'Alaska organisée. Le secrétaire à l'Intérieur Udall impose un "gel des terres" pour protéger l'utilisation et l'occupation des terres de l'Alaska par les autochtones.

1967 - L'inondation de Fairbanks.

1968 - Pétrole pompé d'un puits à Prudhoe Bay sur le versant nord. Le gouverneur Hickel établit Groupe de travail sur les revendications territoriales de l'Alaska qui recommande un règlement foncier de 40 millions d'acres pour les autochtones de l'Alaska.

  • La vente du bail de North Slope Oil rapporte 900 millions de dollars
  • Première émission de télévision par satellite en direct en Alaska.
  • Alaska Native Claims Settlement Act (43 USC 1601-1624) - Public Law 92-203, a approuvé et transfère la propriété de 44 millions d'acres de terres à des sociétés autochtones nouvellement créées.
  • Création de la commission scolaire Mt. Edgecumbe - Wrangell Parent.
  • Les premiers programmes préscolaires de BIA pour les enfants de deux à trois ans.
  • Administration du financement du programme au niveau de l'agence établie.
  • L'Alaska Native Claims Settlement Act (ANCSA) devient loi.
  • Système scolaire géré par l'État de l'Alaska : la législature de l'État de l'Alaska établit le système scolaire géré par l'État de l'Alaska en tant que nouveau système en tant qu'agence indépendante et transfère la responsabilité opérationnelle des écoles rurales et sur base du ministère de l'Éducation à cette nouvelle entité.

1972 - La Constitution de l'Alaska a été modifiée pour interdire la discrimination sexuelle.

  • Le Congrès adopte la Trans-Alaska Pipeline Authorization Act
  • Le programme d'accès limité à la pêche au saumon devient loi.

1974 - Les électeurs de l'Alaska approuvent l'initiative de mouvement de capitaux.

1975 - La législature de l'Alaska affecte des fonds pour lancer l'achat et l'installation de 100 stations terriennes de satellite pour l'établissement d'un réseau de communication par satellite à l'échelle de l'État.

  • Propositions de gazoduc déposées
  • Les électeurs de l'Alaska choisissent Willow comme nouveau site de la capitale
  • Les électeurs approuvent l'amendement constitutionnel établissant le Fonds permanent de l'Alaska pour recevoir "au moins 25 pour cent" de tous les revenus pétroliers de l'État et des revenus connexes.
  • 28 février : Le Fonds permanent reçoit son premier dépôt de revenus pétroliers dédiés : 734 000 $.
  • La construction de l'oléoduc est terminée et le premier pétrole arrive par l'oléoduc à Valdez.
  • Le pipeline Trans-Alaska : Un baril de pétrole brut met 5,04 jours pour s'écouler de Prudhoe Bay à Valdez via le pipeline trans-Alaska à 6,62 mph. Si le pipeline était plein, il contiendrait 9 millions de barils. Un baril équivaut à 42 gallons.
  • La législature de l'Alaska augmente la part du Fonds permanent des revenus pétroliers de 25 à 50 % et abroge l'impôt sur le revenu des particuliers en Alaska
  • établit le fonds de dividendes de l'Alaska pour distribuer les revenus du fonds permanent aux résidents de l'Alaska.
  • Le Congrès adopte la Loi sur la conservation des terres d'intérêt national de l'Alaska (ANILCA).
  • Les fuseaux horaires changent pour inclure tout l'Alaska, à l'exception des îles Aléoutiennes les plus à l'ouest, dans un seul fuseau : l'heure standard de l'Alaska.
  • Alaska State Boards of Fisheries and Game Adopter conjointement un règlement ajoutant la norme de résidence rurale à la définition de l'État des « usages de subsistance ». Piscine du barrage."
  • Les revenus de l'État culminent à 4 108 400 000 $ après que l'OPEP a fixé le prix du pétrole à 34 $/baril.
  • La législature de l'Alaska promulgue une protection contre l'inflation pour protéger le pouvoir d'achat du principal du Fonds permanent. Le premier chèque de dividende du fonds permanent est distribué : 1 000 $.
  • Les électeurs de l'Alaska abrogent la loi sur la relocalisation du capital à Willow et établissent une limite de dépenses de l'État.
  • L'âge de la consommation est relevé de 18 à 21 ans par le législateur.
  • Décalage de fuseau horaire : tout l'Alaska. à l'exception des îles Aléoutiennes les plus à l'ouest, passer à l'heure normale de l'Alaska, une heure à l'ouest de l'heure normale du Pacifique
  • Les stocks de crabe sont si bas que la plupart des saisons commerciales sont annulées
  • L'État achète l'Alaska Railroad au gouvernement fédéral
  • La baisse des prix du pétrole cause des problèmes budgétaires.
  • Le prix du pétrole tombe en dessous de 10 $ le baril, provoquant une chute des revenus pétroliers de l'Alaska
  • La législature adopte un nouveau projet de loi régissant la chasse et la pêche de subsistance.
  • Le marasme économique causé par les prix du pétrole continue d'affecter l'État, provoquant la perte de leur emploi et le départ de nombreuses personnes, la saisie de propriétés par les banques et la faillite d'entreprises.
  • Une nouvelle accumulation militaire en Alaska commence lorsque les premières troupes de la nouvelle sixième division d'infanterie commencent à arriver à Fairbanks.
  • Les efforts internationaux pour sauver deux baleines capturées par les glaces au large de Barrow attirent l'attention du monde entier
  • Les difficultés économiques de l'État continuent et Anchorage perd 30 000 habitants
  • Les Soviétiques autorisent la visite d'une journée d'un groupe d'Alaskans dans la ville portuaire sibérienne de Provideniya
  • Anchorage perd sa candidature pour accueillir les Jeux Olympiques de 1994 à Lillehammer, en Norvège.
  • Les Exxon Valdez, un pétrolier de 987' transportant 53 millions de gallons de brut de North Slope sur Bligh Reef déversant 11 millions de gallons dans Prince William Sound
  • Le Fonds permanent franchit le cap des 10 milliards de dollars
  • La Cour suprême de l'Alaska rejette la loi de préférence rurale de l'Alaska.
  • La population de l'Alaska atteint 550 000 selon le US Census Bureau.
  • Plus de 800 000 visiteurs viennent en Alaska, certains pour affaires, la plupart pour le plaisir.
  • L'exploitation minière se classe comme l'industrie à la croissance la plus rapide de l'Alaska.
  • Permanent Fund effectue ses premiers investissements dans des actions et des obligations en dehors des États-Unis.
  • La législature de l'Alaska est incapable de résoudre la question de la subsistance, les autorités fédérales prennent le contrôle des questions de subsistance sur les terres fédérales.
  • Le Tongass Reform Act désigne plus de terres sauvages dans le sud-est de l'Alaska.
  • Walter Hickel remporte la course au poste de gouverneur sur le ticket de l'Indépendance.
  • La population autochtone estimée de l'Alaska : 95 000.
  • Les modifications de l'ANCSA prennent effet.
  • L'État de l'Alaska, le ministère américain de la Justice et Exxon parviennent à un règlement d'un milliard de dollars résultant du déversement d'Exxon Valdez, initialement rejeté par le tribunal de district américain - plus tard accepté une fois modifié pour inclure l'argent réparateur.
  • Le Congrès a effectivement fermé l'Arctic National Wildlife Refuge à l'exploitation pétrolière. Les pêcheurs de Bristol Bay font grève à cause des prix bas du saumon.
  • 1er janvier - Le 8 milliardième baril de pétrole arrive à Valdez.
  • Les dividendes du Fonds permanent sont versés à tous les résidents de l'Alaska pour la 10e année consécutive.
  • L'État de l'Alaska, le ministère américain de la Justice et Exxon parviennent à un règlement d'un milliard de dollars résultant de la marée noire de l'Exxon Valdez, qui est rejetée par le tribunal de district américain.
  • Un règlement modifié affectant plus d'argent aux travaux de restauration dans le détroit du Prince William obtient l'approbation judiciaire.
  • Le Congrès ferme effectivement l'Arctic National Wildlife Refuge à l'exploitation pétrolière.
  • Les pêcheurs de Bristol Bay font grève à cause des prix bas du saumon.
  • L'administration Hickel et la législature incapables de résoudre le problème de subsistance.

1992 - Les répercussions finales de la récession en Alaska se font sentir alors que l'industrie pétrolière se replie avec d'importantes pertes d'emplois. Heures de mouillage, une fois que le plus grand journal d'Alaska a résolu les problèmes de répartition, les primaires ont été retardées de deux semaines. Le volcan Spurr est entré en éruption à trois reprises, une explosion a jeté des cendres sur Hillary Lindh d'Anchorage Juneau, qui a remporté la médaille d'argent olympique en ski alpin.

1993 - La législature de l'Alaska adopte le plus grand crédit d'immobilisations en dix ans un nouveau programme de redistribution mandaté par le tribunal redessine les limites de certains districts électoraux La mine de Greens Creek près de Juneau ferme en raison des prix bas de l'argent, du zinc et du plomb Sitka Pulp Mill annonce une suspension indéfinie de l'usine opérations, affectant 400 travailleurs Le président du Parti pour l'indépendance de l'Alaska, Joe Vogler, disparaît mystérieusement.

  • Le procès fédéral aboutit à un verdict de 5 milliards de dollars dans l'affaire Exxon Valdez.
  • Tommy Moe, de l'Alaska, remporte l'or olympique dans les compétitions de ski alpin.
  • Les électeurs rejettent la dernière proposition visant à éloigner la capitale de l'Alaska de Juneau.
  • La Cour de district des États-Unis donne raison aux plaignantes de Katie John, réduisant la compétence du gouvernement fédéral en matière de pêche à ces eaux navigables « réservées aux États-Unis ».
  • Un pêcheur canadien attaque un ferry de l'Alaska avec de la peinture et des roulements à billes projetés par des tirs de fronde, frustré par les pourparlers non concluants du traité sur le saumon du Pacifique entre les États-Unis et le Canada, qui entravent la pêche au saumon royal du sud-est de l'Alaska.
  • MarkAir fait faillite tandis que les détenteurs de billets sont bloqués et que des employés de tout l'État sont licenciés.
  • Le projet Healy Clean Coal de 267 millions de dollars est lancé avec un soutien substantiel du département américain de l'Énergie.
  • Les villageois d'Alatna retournent dans un village nouvellement reconstruit après avoir été l'une des nombreuses communautés de la rivière Koyukuk emportées par les inondations d'automne en 1994.
  • Un juge fédéral se prononce contre l'État de l'Alaska dans une affaire intentée par le gouverneur Hickel et poursuivie par le gouverneur Knowles sur l'interprétation de l'État de la façon dont l'Alaska Statehood Act affecte la gestion par le gouvernement fédéral des terres fédérales dans l'État
  • Le Congrès américain lève l'interdiction d'exporter du pétrole brut d'Alaska
  • L'un des incendies les plus dévastateurs de l'histoire de l'État détruit des maisons et des propriétés dans la région du centre-sud, près de Big Lake.
  • Des vents et des mers violents ont provoqué l'échouage d'un navire frigorifique japonais près d'Unalaska, déversant environ 39 000 gallons de carburant.
  • Le Fairbanks Municipal Utilities System a été vendu à trois sociétés privées, mettant ainsi fin à 50 ans de propriété des services publics.
  • MAPCO, propriétaire de la plus grande raffinerie de pétrole d'Alaska, a été racheté par Williams Co. Inc.
  • Les pêcheurs canadiens de Prince Rupert ont bloqué un traversier de l'Alaska pendant trois jours pour protester contre les pratiques de pêche au saumon de l'Alaska, le service de traversier à destination de Prince Rupert a été interrompu pendant 19 semaines
  • La question de la sécurité du pipeline Trans-Alaska vieux de 20 ans a fait les manchettes, mais Alyeska et le Joint Pipeline Office ont maintenu que le pipeline est bien surveillé et sûr.
  • La législature adopte un projet de loi exigeant que tous les étudiants passent des examens de sortie pour obtenir des diplômes d'études secondaires, pour entrer en vigueur en 2002.
  • Infirmant une décision d'appel du neuvième circuit judiciaire, la Cour suprême des États-Unis a statué que 1,9 million d'acres de terres ancestrales appartenant à la tribu Venetie des Indiens Neetsaii' Gwich'in ne relèvent plus de la juridiction gouvernementale de la tribu.
  • Le lieutenant-gouverneur Fran Ulmer a certifié une pétition d'initiative faisant de l'anglais la langue officielle de l'Alaska. L'initiative, inscrite sur le bulletin de vote des élections générales de 1998, a été adoptée, faisant de l'anglais la langue officielle du gouvernement de l'État.
  • British Petroleum annonce son intention d'acheter ARCO, entamant un processus impliquant l'État de l'Alaska et la FTC dans une discussion sur les revenus de l'État et l'antitrust.
  • Dans Kasayulie c. État de l'Alaska, le tribunal juge que l'Alaska n'a pas fourni d'installations scolaires adéquates aux élèves de Bush, en violation de la Constitution de l'Alaska et du droit civil fédéral.
  • L'Alaska Board of Education adopte des normes sur ce que les élèves doivent savoir en mathématiques, en lecture et en écriture.
  • Le procès, Alakayak, et al. v. State of Alaska, a été portée par l'Alaska Civil Liberties Union, le Native American Rights Fund et le North Slope Borough au nom de 27 personnes dont les droits constitutionnels seraient violés si l'initiative en anglais seulement était autorisée à entrer en vigueur en mars. 4.
  • La législature de l'Alaska modifie la formule du programme de péréquation des coûts d'électricité (PCE) en réduisant le droit.
  • Premiers tests de normes éducatives de l'État pour les élèves de troisième, sixième, huitième année et étudiants de deuxième année. La FTC a approuvé l'achat par BP Amoco de l'Atlantic Richfield Company (ARCO).
  • 26 avril : Phillips Petroleum achète Arco Alaska, Inc.
  • Le Federal Subsistence Board désigne la péninsule de Kenai comme « rurale », ce qui rend les résidents de la péninsule de Kenai éligibles pour le poisson et le gibier de subsistance sur les terres et les eaux fédérales.
  • L'État de l'Alaska vend quatre centrales hydroélectriques appartenant à l'État (le Four Dam Pool) pour 73 millions de dollars et ajoute l'argent de la vente à un crédit de 100 millions de dollars prélevé sur la réserve du budget constitutionnel.
  • Une dotation de près de 187 millions de dollars est créée pour aider à financer le programme de péréquation des coûts d'électricité (PCE).
  • Doug Swingley de Lincoln, MT remporte l'Iditarod

Chronologie de l'histoire de l'Alaska au 21e siècle

2001 - Doug Swingley de Lincoln, MT remporte l'Iditarod

  • Martin Buser of Big Lake, AK breaks the 9-day barrier, winning his 4th Iditarod title in 8 days, 22 hours, 46 minutes and 2 seconds.
  • State study showed glaciers melting at higher rate.
  • Earthquake damaged highways and rural homes

2003 - Robert Sorlie of Hurdal, Norway wins the Iditarod.

  • Federal judge ordered Exxon to pay $6.75 billion for 1989 oil spill
  • Mitch Seavey of Seward AK wins the Iditarod.

2005 - Robert Sorlie of Hurdal, Norway wins the Iditarod.

  • Sarah Palin takes office as Alaska's first woman governor
  • British Petrolum had 267,000 gallons oil spill at Prudhoe Bay crew rescued from cargo vessel listing by Aleutian Islands
  • Jeff King of Denali, AK wins the Iditarod.
  • Aug 5 - 4 time Iditarod winner, Susan Butcher dies.

2007 - Lance Mackey becomes the first musher to win both the Yukon Quest International Sled Dog Race and the Iditarod Trail Sled Dog Race in the same year.


Alaska Boundary Dispute

The Alaska boundary dispute took place between Canada and the United States over the boundary of southeastern Alaska and the coast of British Columbia . The contested area, known as the Alaska Panhandle, is a complex coastal area consisting of large fjords and channel islands. The dispute was resolved by an international tribunal in 1903. ( Voir également Northwest Coast .)

Histoire ancienne

The eastern border of the Alaska Panhandle was never firmly established throughout the period of Russian colonization (c. 1780s to 1867), nor in the first few decades of American control.

Throughout the late 18th and early 19th century, Russian explorers, whalers and traders travelling east across the Bering Sea had settled along coastal Alaska, claiming the area as the eastern frontier of the Russian Empire. The Panhandle was an especially attractive region, given its abundant stocks of fish and sea otters — at that time the most valuable animal in the European fur trade.

The presence of British and American explorers also grew throughout this period, adding to a European presence in the region that increasingly encroached on the traditional territories of the Łingít (Tlingit) and Haida peoples.

Tlingit and Haida traditional territories.
(courtesy Victor Temprano/Native-Land.ca)

In 1825, the Russian and British governments signed the Treaty of Saint Petersburg, which set the southern coastal border of the Panhandle at 54°40’ N latitude (near the modern town of Prince Rupert, BC). The treaty was focused on the coastal area and did not firmly set the Panhandle’s eastern boundary, because the interior region was extremely mountainous and not seen as a priority to the negotiators. However, the text of the agreement stated that “the line of coast which is to belong to Russia… shall be formed by a line parallel to the winding of the coast, and which shall never exceed the distance of ten marine leagues [56 km] therefrom.”

Alaska Purchase

On 30 March 1867, the United States bought the entire region from Russia. The Alaska Purchase (as it’s called) occurred at a strategic moment for both countries. Following the Crimean War between Russia and Britain in the 1850s, Russia feared that Alaska would be easily conquered by the British in the event of a future war, and was therefore interested in cutting its potential losses by selling the territory. In the 1840s, the United States had rapidly secured holdings along the Pacific coast, from California to British Columbia. Some American officials hoped that Washington may even claim British Columbia, at that time still a British colony.

As the purchase was completed, the Canadian colonies in the east were in negotiations toward Confederation — a process that was completed on 1 July 1867. Four years later, on 20 July 1871, British Columbia joined Canada, thereby ending American aspirations for full control of the Pacific coast north of Tijuana, Mexico (voir Northwest Coast).

Shortly afterward, Ottawa petitioned Washington for a survey of the Panhandle area to determine the exact location of the border, but Washington rejected the idea on the grounds that it would be too costly an investment for such a peripheral tract of land.

Klondike Gold Rush and Arbitration

The Klondike gold rush, which began in fall 1897, brought the smouldering dispute to a head. Canada wanted a direct route from the Klondike gold fields to the Pacific fjords, whereas the US wanted to maintain control of the intervening territory.

Klondikers buying miner's licences at Customs House, Victoria, BC, 21 February 1898. Much of the early business done in the colony resulted from gold rushes to the interior (courtesy British Library).

A joint commission attempted to resolve the dispute in 1898–99 and failed. The problem was then referred to an international tribunal in 1903, whose members included three American politicians (Elihu Root, Henry Cabot Lodge and George Turner), two Canadians (Sir Allen Bristol Aylesworth and Sir Louis-Amable Jetté) and Lord Alverstone, Lord Chief Justice of England.

The Canadian and American representatives favoured their respective governments’ territorial claims. Based on the 1825 Treaty of Saint Petersburg, it was clear that the border should lie 56 km east of the ocean coast, but it was not clear how the ocean coast should be defined. The Americans argued that the coast should be defined as the point where the mainland touches Pacific water, whereas the Canadians argued that the coast was at the western boundary of the channel islands.

To the Canadians’ chagrin, Alverstone supported the American claim. Furious with what they saw as a betrayal by their colonial government, the Canadian representatives refused to sign the final decision. However, this act of protest did not prevent the decision from taking effect, since the question had been put to binding arbitration. When the resolution was issued on 20 October 1903, a strong wave of anti-British feeling erupted in Canada.

Significance and Legacy

Though Canada lost the Alaska boundary dispute, the event marked a significant moment in which the country began to distinguish its political interests from both Britain and the United States. Canadians’ frustration with the American victory may, for instance, have contributed to their rejection of free trade with the US in the 1911 “reciprocity election.”

Sir Wilfrid Laurier, campaigning.

More importantly, the dispute enhanced Canadians’ desire for full control over their foreign policy. Irritated at the decision, Prime Minister Sir Wilfrid Laurier asserted that Canada's lack of treaty-making power made it difficult to maintain its rights internationally. He took no immediate action to rectify this problem, but the dispute nonetheless supported Ottawa’s case for increasing independence from London in the years following the First World War.


How do tectonics change across the 4,000-km-long trench?

Alaskan tectonics are dominated by the Pacific-North American plates. The megathrust boundary between the plates results in both the 4,000-km-long Aleutian Trench and in the arc of active volcanoes that lie subparallel to the trench. This animation discusses the range of tectonic activity from megathrust earthquakes to accretion of geologic terranes.

Alaskan tectonics are dominated by Pacific-North American plate interaction. The megathrust boundary between the plates results in both the 4,000-km-long Aleutian Trench and in the arc of active volcanoes that lie subparallel to the trench. This animation discusses the range of tectonic activity from megathrust earthquakes to accretion of geologic terranes. Along the trench, the rate of convergence ranges from 5 cm/year on the east to 7.8 cm/year on the west. The angle of subduction also changes from shallow in the east to steep in the west. In the Gulf of Alaska region, the subduction of the Yakutat plateau complicates the area, and is responsible for mountain building in the Chugach-St. Elias Ranges and the Alaska Range.

CLOSED CAPTIONING: UNE .srt file is included with the download. Use an appropriate media player to utilize captioning.


Boundary Range Hop Pack

A hop-forward taste sampling featuring two rotating styles viewable through our unique window packaging.

Mainstay Styles

Hopothermia is Alaskan Brewing’s Double IPA that is typically sold in 6-packs. Hopothermia balances intense hop flavors with a deep malt backbone and 8.5% alcohol by volume. Husky IPA is a single-hop variety beer, using Mosaic hops, with brilliant clarity with a medium golden color. It exhibits tropical and stone fruit flavors with aromas of tangerine and papaya.

Rotating Beers

Also included in each Boundary Range Hop Pack are two rotating styles. These beers are very limited, so what’s found in one pack may not be seen in the next. Among the many hop varieties included in the beers of the Boundary Range Hop Pack are Cascade, Bravo, Calypso, Citra, Centennial, Amarillo, and Azacca hops.


Anaktuvuk Pass

Nunamiut men in Anaktuvuk Pass playing drums (seated l to r: Arctic John, Elijah Kakinya, Frank Rulland, and Simon Paneak)

Anchorage Museum of History and Art

When many people think of Gates of the Arctic, they envision a vast, remote landscape with no sign of human presence. In fact, people have lived and travelled through this land for thousands of years. Because of a deal struck when the park was established, today the village of Anaktuvuk Pass exists within the boundaries of the park. The residents of Anaktuvuk Pass are nearly all Nunamiut, the mountain Eskimos who traditionally migrated on a seasonal path between the Brooks Range and the Arctic coast. These nomadic peoples had a diet and a lifestyle that revolved around the migrating herds of caribou on the North Slope.

During the 1940s, life began to change for the Nunamiut. Contact with outsiders brought a reliable supply of guns, ammunition, and foodstuffs which the people acquired in trade for wolf hides and other furs. The pilot Sigurd Wien, after trading with the Nunamiut for some years, convinced the band at Chandler Lake to relocate to the Anaktuvuk Valley, promising improved air service and the possibility of schooling for the children. By 1949, the Nunamiut—consisting of five families from Chandler Lake, followed by eight families from the Killik River—moved to a plateau at the headwaters of the John River and founded the village of Anaktuvuk Pass. Before long the community had its own school, airstrip, and church.

The National Park Service first began to consider a parkland in the central Brooks Range in the early 1960s, but it was not until 1968 that an NPS team surveyed the area and recommended a 4.1 million-acre, two-unit Gates of the Arctic National Park. The two units of this early proposal were drawn well away from Anaktuvuk Pass and the John River valley to the south. During the same period, petroleum discoveries on the North Slope inspired Governor Walter Hickel to carve an "ice road" out of the wilderness that ran through Anaktuvuk Pass and beyond to the oil fields. For six weeks after its completion in the winter of 1968–69, bulldozers and large trucks roared through the village and ended the community’s isolation in the blink of an eye. Subsequent NPS park proposals also avoided including the Eskimo village, and it was not until the early 1970s that local people began to recognize that designating their lands as a national park would buffer the community from outside development.

Cat train heading north along the Hickel Highway

Anchorage Museum of History and Art

With the understanding that the NPS would help to protect their subsistence resources, the Nunamiut Corporation (the newly established village corporation of Anaktuvuk Pass) and the Arctic Slope Regional Corporation (the regional corporation encompassing the village) soon began to entertain the idea of a permanent dual-ownership arrangement. NPS and Native corporation officials considered a number of land-ownership and management plans, and when Gates of the Arctic National Park and Preserve was officially established in 1980, Anaktuvuk Pass and the surrounding lands were included as an inholding within the park boundary. The negotiations, however, had really just begun.

After the park was established, NPS officials imposed a ban on all-terrain vehicle use on park lands. The six- and eight-wheeled vehicles known as Argos and other forms of motorized transport were becoming more popular with Anaktuvuk Pass residents, and the villagers chafed at restrictions that prevented them from gaining access to the wildlife on which they depended for food and limited their travel on traditional lands. Meanwhile, the NPS became increasingly concerned that the machines were disturbing the tundra and eroding wilderness values. In the late 1980s, a proposal for a three-way land exchange between the NPS, the Arctic Slope Regional Corporation, and the Nunamiut Corporation evolved through lengthy negotiations and was finally passed in 1996. The result was a sizable contiguous section of Native lands and specific designated park lands that would allow the people of Anaktuvuk Pass to pursue their traditional harvest of subsistence foods.

Anaktuvuk Pass today

Today, Anaktuvuk Pass is a village of 250 people with regular air service, a village store, and a popular museum that highlights Nunamiut history and culture. Although the village offers only minimal visitor services, the NPS maintains a ranger station there, and visitors to Gates of the Arctic stage trips out of Anaktuvuk Pass when backpacking and floating the John River. Village residents still rely on caribou herds for most of their meat, though they also hunt Dall sheep and harvest trout and grayling, ptarmigan, and waterfowl. The people of Anaktuvuk Pass still trade for food resources from the Arctic coast like meat and blubber from seals and whales.



Where in the United States is Alaska? Location map of the State of Alaska in the US.

The largest US state occupies a huge peninsula in the extreme northwest of North America, with coastlines on the Arctic and North Pacific oceans and on the Chukchi and the Bering Seas. The state is separated from the contiguous 48 US states by Canada and by the Bering Strait from Russia.
Alaska is one of two US states not bordered by another state, Hawaii is the other.

Alaska is bordered by Canada (by the Canadian provinces of Yukon Territory and British Columbia) to the east, and it shares a maritime border with Russia to the west. The state's nickname is "The Last Frontier."


Some History
The history of Alaska dates back to the Upper Paleolithic period. Genetic findings suggest that a single population of modern humans migrated from southern Siberia toward the landmass known as the Bering Land Bridge as early as 30,000 years ago. 16,500 years ago, people moved further into the Americas. [1]
Because the Bering Land Bridge is now under water, archeological artifacts are practically nonexistent. However, archeologists have discovered artifacts on land that provide evidence of human activity in North and South America dating roughly 12,000 years ago.


At the time of European contact by Russian explorers in the mid-18th century, the area was populated by tribes of Alaskan Native people.
Alaska was a Russian colony from the 1740s until 1867, when the territory was bought by the US from the Russians. Admission to the Union was on the 3rd January 1959 Alaska was admitted as the 49th state.

After oil was discovered in 1968, a pipeline was completed in 1977 to transport that oil from the North Slope to Valdez, a former gold rush town which became an important port city in Alaska.

General Map of Alaska, United States.

The detailed map shows the US state of Alaska and the Aleutian Islands with maritime and land boundaries, the location of the state capital Juneau, major cities and populated places, rivers and lakes, highest mountains, interstate highways, principal highways, ferry lines, and railroads.


Topographic Map of Alaska. (Click map to enlarge)

Zone
The state covers an area of 1,723,337 km² (665,384 sq mi) [2] and is the largest of all US states. By comparison, Alaska is three times the size of the Iberian Peninsula, compared to other US states, Alaska is 2.5 times the size of Texas, and New Jersey would fit in 76 times.
The U.S. federal government owns and manages approximately 65% of the state as public lands, including 24 national parks, 16 wildlife refuges, and two national forests.


Population
Alaska is among the least populated states in the US. In mid-2018, less than 740,000 people were residents of Alaska. The capital city is Juneau. Spoken languages are English and 20 indigenous American languages.

Largest cities are Anchorage (pop.: 291,538), Juneau (pop.: 32,113), Fairbanks (pop.: 31,516), Wasilla (pop.: 10,529), Sitka (pop.: 8,647), Ketchikan (pop.: 8,289), Kenai (pop.: 7,778), and Kodiak (pop.: 5,968).


Climat
A tundra climate dominates the northern third with temperatures around freezing point, causing permafrost to prevail (the ground stays frozen all year long.) The southern parts of Alaska are mainly characterized by a subarctic climate with very cold winters, and short, cool to mild summers.

A work of art. Satellite view of permafrost thaw ponds and rivulets in the great expanse of flatlands north of the Brooks Range in Alaska's Far North. (click image to enlarge)
Image: Google, Digital Globe, Copernicus

Alaska's Regions
Alaska is divided into five major regions (from north to south):


1. Les Far North or Arctic Alaska is a vast area roughly between the Yukon River and the Arctic Ocean. Various Alaskan Natives originally inhabited the region they lived from hunting and fishing.

Along the coast of the Arctic Ocean stretches the flat, boggy coastal plains, known as the Arctic coastal tundra, an ecoregion of solid permafrost characterized by poor drainage with many thaw lakes and ponds which cover up to 50 percent of the surface.

South of the gradually rising plains dominates the Brooks Mountain Range (Athabaskan Gwazhał) the landscape. The mountains extend over 1,100 km (700 miles) in a slight arc from west to east the mountain peaks reach altitudes of between 1,500 and 2,700 m. Mount Isto with 2.735 m is its highest peak.

Most of Arctic Alaska lies within the Arctic Circle. The area offers midnight sun in the summer and polar nights in winter, the aurora borealis or "northern lights" may be seen between late August and April.

2. The wilderness area of the Intérieur in central Alaska south of the Brook Range is centered around Fairbanks, the largest city in the Interior, and bounded by the Alaska Range in the south. Native Athabaskan people, a hunter-gatherer society, originally inhabited the region.


Scenery near Beluga Point Lookout south of Anchorage the Turnagain Arm (Gulf of Alaska) in background, seen from the rail tracks of the Alaska Railroad.
Image: Diego Delso

3. Alaska's Southwest region along Kuskokwim Bay and Bristol Bay includes the Nunivak Island, the Yukon Delta area, Alaska Peninsula and the Aleutian Islands chain, and the Kodiak Archipelago.

4. Southcentral Alaska is situated roughly between the Alaska Range and the south coast at the Gulf of Alaska. Centered around Prince William Sound. The terrain is subdivided into the Mat-Su Valley (Matanuska-Susitna), the Copper River Valley, the Anchorage Area, and the Kenai Peninsula.

5. The Alaskan portion of the Inside Passage, (aka the Alaska Panhandle, aka Southeast Alaska), is situated to the southeast of mainland Alaska. The panhandle extends 840 km (520 mi) from northwest to southeast, south of Canada's Yukon Territory and British Columbia along the Gulf of Alaska. Its rugged landscape offers intricate fjords, glacier shaped mountains and valleys, sparkling blue and white icefields which generate glacier, and temperate rainforests.

Shishaldin, an active volcano on Unimak Island in the Aleutian Islands. It is probably the most symmetrical cone-shaped glacier-clad large mountain on the planet.
Image: naql

When the United States bought Alaska from the Russians for $7.2 million, the package included all ten of the USA's highest mountains.

Number one in altitude is Denali (also known as Mount McKinley and Bolshaya Gora), the highest mountain in the United States and North America with a summit elevation of 6190 m (20,310 ft). The mountain is located in the Alaska Range in the southern part of the peninsula it is the highest mountain range in the world outside Asia and the Andes.


Lakes
Alaska has over 3 million lakes, more than 3,000 are officially named. There are 94 lakes with a surface area of more than 25 km² (10 sq mi). The largest natural freshwater lake in the state is Iliamna, with a surface area of 2,978 km² (1,150 sq mi).


Koyukuk River in the Kanuti National Wildlife Refuge in late summer. The Koyukuk is a tributary of the Yukon River.
Image: Bill Raften

There are more than 3,000 rivers in the state.


Alaska's chief river is the Yukon, its source is in British Columbia, Canada and empties into the Bering Sea. The river flows for 3,017 km (1,875 mi) within Alaska and has a total a length of 3,698 km (2,298 mi). The Yukon ranks third in length of all US rivers, behind the Mississippi and Missouri.
Major tributaries of the Yukon in Alaska are the Porcupine, les Tanana, et le Koyukuk rivers.


Alaska's other big rivers are the Colville River, one of the northernmost major rivers in North America empties into the Beaufort Sea (Arctic Ocean).


View of Iliamna lake situated at the northern end of the Alaska Peninsula it is the largest natural freshwater lake in the state with a surface area of almost 3,000 km².
Image: Vlad Karpinskiy

Les Noatak is a river north of the Arctic Circle. A long section of the Noatak is part of the National Wild and Scenic Rivers System.


The 450 km (280 mi) long Kobuk River in the Arctic region in northwestern Alaska empties into the Kotzebue Sound.


Les Kuskokwim in the southwest of the state provides major drainage for a large area of the Alaska Interior and empties into the Kuskokwim Bay on the Bering Sea.


Les Susitna River, the "sandy river" empties into the Cook Inlet of the Pacific Ocean.


Les Copper River drains a large region of the Wrangell and the Chugach Mountains, it flows into the Gulf of Alaska.


Buskin Lake with Pyramid Mountain on Kodiak Island in Alaska.
Image: naql

There are 1,800 named islands in the state, 1,000 of which are located in Southeast Alaska.

The largest island is Kodiak Island in the Gulf of Alaska it is separated from Alaska's mainland by the Shelikof Strait. The island has an area of 9,293 km² (3,588 sq mi), making it slightly larger than Cyprus.


Glaciers
Alaska has around 100,000 glaciers. About three-fourths of all freshwater in the state is stored as glacial ice.

Situated southeast of Mount Saint Elias is the largest piedmont glacier in the world, the Malaspina Glacier it is part of the St. Elias Mountains glacier system. The glacier covers an area of 2,200 km² (850 sq mi), this is about half the size of Rhode Island. [3]

Les Bering Glacier complex is the largest glacier in Alaska with 5,827 km² (2,250 sq mi), the complex includes the Bagley Icefield. Ice fields cover approximately 5% of the state, about 75,110 km² (29,000 sq mi). [4]

World Heritage Site


Glacier Bay National Park in Alaska is part of an international UNESCO World Heritage Site in Alaska. Glacier Bay is one highlight of any Alaska cruise.
Image: Ivan Wong Rodenas

Alaska shares a UNESCO World Heritage Site with Canada. The site is named Kluane / Wrangell-St. Elias / Glacier Bay / Tatshenshini-Alsek.

The national parks and protected wilderness areas along the border of Canada and the United States contain some of the highest peaks in North America, the largest non-polar icefield in the world, as well as examples of some of the world's longest glaciers.

The spectacular natural landscapes are an area of intense tectonic, volcanic, glacial, and fluvial activities. They are home to an abundance of wildlife with grizzly bears, caribou, Alaskan moose, Canadian lynx, and Dall sheep, marine mammals and migrating (anadromous) fish.


View of the Bagley Icefield in southeastern Alaska along Saint Elias Mountains looking southeast towards Mount St. Elias, the second-highest mountain in both the United States and Canada.
Image: Jacob W. Frank National Park Service, Alaska Region

Kluane National Park (link), includes the highest mountain in Canada, Mount Logan (5,959 m or 19,551 ft).


Wrangell–St. Elias National Park, (https://www.nps.gov/wrst/) America's largest national park includes Mount St. Elias, the second-highest mountain in both the United States and Canada at 5,489 m (18,008 ft.).


Glacier Bay (https://www.nps.gov/glba/) Glacier Bay National Park, is a wilderness area and a biosphere reserve in the Inside Passage (Alaska panhandle) west of Juneau.
The park covers an area of 13,350 km² (5,150 sq mi) [5] , features high peaks like Mount Fairweather, and glaciers like the vast Grand Pacific Glacier.


Tatshenshini-Alsek is a wilderness park in British Columbia, Canada, established in 1993 after an intensive campaign by Canadian and American conservation organizations to halt mining exploration and development in the area. [6]


Alaska State Capitol in Juneau, Alaska's capital. The Art Deco style building houses the bicameral Alaska State Legislature.
Image: Jay Galvin

This vast territory has a population of just 742,000 people (est. 2018) [7] it is the third least populated state in the United States. Capital is Juneau the city is located in the Alaskan panhandle in the southeast region (Inside Passage), the largest and most populous city is Anchorage.

Race and Ethnic groups
Alaska's population is composed of White American 60%, Alaska Native 15.6%, Hispanic or Latino 7.3%, Asian 6.5%, and African American 3.7%. [8]

Busiest airport is Ted Stevens Anchorage International Airport (IATA code: ANC website).


Cities and Towns in Alaska

The map shows the location of following cities and towns in Alaska:

Largest cities in Alaska with a population of more than 10,000:

Anchorage (292,000), Fairbanks (32,000), Juneau (31,000), Badger (Fairbanks MSA), Knik-Fairview (Anchorage MSA), and College (Fairbanks MSA).

Other cities and towns in Alaska:
Adak, Attu, Barrow, Bethel, Bettles, Chignik, Circle, Dillingham, Galena, Gambell, Glennallen, Holy Cross, Homer, Hooper Bay, Kenai, Ketchikan, King Salmon, Kodiak, Kotzebue, Nenana, Nome, Palmer, Prudhoe Bay, Selawik, Seward, Sitka, Skagway, Tok, Unalakleet, Unalaska, Valdez, Wainwright, and Wrangell.


Alaska

Nos rédacteurs examineront ce que vous avez soumis et détermineront s'il faut réviser l'article.

Alaska, constituent state of the United States of America. It was admitted to the union as the 49th state on January 3, 1959.

Alaska lies at the extreme northwest of the North American continent, and the Alaska Peninsula is the largest peninsula in the Western Hemisphere. Because the 180th meridian passes through the state’s Aleutian Islands, Alaska’s westernmost portion is in the Eastern Hemisphere. Thus, technically, Alaska is in both hemispheres.

Alaska is bounded by the Beaufort Sea and the Arctic Ocean to the north Canada’s Yukon territory and British Columbia province to the east the Gulf of Alaska and the Pacific Ocean to the south the Bering Strait and the Bering Sea to the west and the Chukchi Sea to the northwest. The capital is Juneau, which lies in the southeast, in the panhandle region.

Alaska is central to the great circle route connecting North America with Asia by sea and air and is equidistant from most of Asia and Europe. That central location has made Alaska militarily significant since the Japanese invasion of the Aleutians in 1942 during World War II. Alaska’s eastern border with Canada is about 1,538 miles (2,475 km) long, more than one-third the length of the entire U.S. boundary with Canada (3,987 miles [6,416 km]). Alaska’s western maritime boundary, separating the waters of the United States and Russia, was established in the Treaty of Cession of 1867 (which declared the transfer of Alaska from Russia to the United States). The roughly 1,000-mile (1,600-km) de facto boundary runs through the Chukchi Sea and the Bering Strait to a point between Alaska’s St. Lawrence Island and Russia’s Chukotskiy (Chukchi) Peninsula and to the southwest, between Attu Island, the westernmost island of the Alaskan Aleutian chain, and the Russian Komandor Islands. The boundary leaves a patch of international waters, known as the “Doughnut Hole,” in the Bering Sea. Off the extreme western end of the state’s Seward Peninsula, Little Diomede Island, part of Alaska, lies in the Bering Strait only 2.5 miles (4 km) from Russian-owned Big Diomede Island. Both Russia and the United States have shown a tacit tolerance of unintentional airspace violations, which are common in bad weather.

The name Alaska is derived from the Aleut alaxsxa ou alaxsxix̂, both meaning “mainland” or “great land.” Indeed, Alaska has an immense area and a great variety of physical characteristics. Aside from its mainland peninsula, the state includes about 15,000 square miles (38,800 square km) of fjords and inlets and about 34,000 miles (54,400 km) of indented tidal coastline. In addition, most of the continental shelf of the United States lies along Alaska’s coast. In the Alaska Range north of Anchorage is Denali ( Mount McKinley), 20,310 feet (6,190 metres) high—the highest peak in North America. Nearly one-third of the state lies within the Arctic Circle, and about four-fifths of Alaska is underlain by permafrost (permanently frozen sediment and rock). Tundra—the vast treeless Arctic plains—makes up about half of the state’s surface area. The southern coast and the panhandle at sea level are fully temperate regions. In those and in the adjoining Canadian areas, however, lies the world’s largest expanse of glacial ice outside Greenland and Antarctica. Rimming the state on the south is one of Earth’s most-active earthquake belts, the circum-Pacific seismic belt. Alaska has more than 130 active volcanoes, most of which are on the Aleutian Islands and the adjacent Alaska Peninsula. The Alaska earthquake of 1964 was one of the most-powerful earthquakes recorded in the United States.


Voir la vidéo: The Great Alaska Pipeline (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Lambart

    Je suis désolé, mais à mon avis, vous vous trompez. Je suis sûr. Écrivez-moi en MP, discutez-en.

  2. Elwin

    Je vous recommande d'aller sur le site, qui contient beaucoup d'informations sur cette question.

  3. Erik

    Je veux dire que vous vous trompez. Entrez nous discuterons. Écrivez-moi en MP, on s'en occupe.

  4. Zulkitaur

    Wacker, quelle phrase nécessaire..., une magnifique pensée



Écrire un message