Podcasts sur l'histoire

Bataille de Guillemont, 3-6 septembre 1916

Bataille de Guillemont, 3-6 septembre 1916


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Bataille de Guillemont, 3-6 septembre 1916

La bataille de Guillemont, du 3 au 6 septembre 1916, est le nom officiel donné aux combats qui s'emparent du village de Guillemont lors de la première bataille de la Somme. Les dates de la bataille sont assez trompeuses. Guillemont était sur le flanc droit de la ligne britannique depuis la mi-juillet et avait été attaqué sans succès au cours du mois d'août. Le nom officiel couvre également les combats plus au nord à Delville Wood et autour de Ginchy.

Des progrès sur ce flanc oriental de la ligne britannique étaient indispensables pour que Français et Britanniques coopèrent correctement au nord de la Somme. Début septembre, la prise de Guillemont devenait de plus en plus urgente, alors que les plans d'une attaque au nord vers Flers et Courcelette commençaient à prendre forme.

L'attaque réussie sur Guillemont a été menée par le XIVe corps, et a été menée par la 20e division, avec la 5e division à leur droite. Leur cible était le bois de Leuze, à 1 500 mètres au-delà du village, sur une crête dominant le village de Combles.

La partie sud de l'attaque du 3 septembre a été la plus durement touchée. Là, la 13e brigade comptait sur les Français pour un dernier bombardement de leur objectif, la ferme de Falfemont, mais les Français se sont retrouvés coincés dans Combles Ravine et ont été incapables d'avancer. Les premières vagues du premier bataillon à attaquer sont anéanties par les tirs allemands. A leur gauche, la 95e brigade (5e division) capture ses trois premiers objectifs et atteint une ligne à l'est de Guillemont.

L'attaque de la 20e Division sur Guillemont a commencé à partir d'une série de tranchées très proches de la ligne de front allemande. Le village lui-même avait été détruit par des bombardements d'artillerie répétés, mais en dessous se trouvait un labyrinthe de points d'appui allemands. Malgré cela, l'attaque de la 20e Division réussit, capture ses trois objectifs et atteint la route Ginchy-Wedge Wood, à l'est de Guillemont. Ailleurs, les attaques britanniques sur Ginchy et plus à l'ouest autour du front ont rencontré peu ou pas de succès le 3 septembre.

L'avance à l'est de Guillemont s'est poursuivie au cours des trois jours suivants. À la fin du 6 septembre, les Britanniques avaient atteint leur ligne cible, autour de Leuze Wood, et étaient prêts à tourner vers le nord pour faire face à Ginchy. Tout serait bientôt en place pour la prochaine grande attaque, à Flers-Courcelette.

Livres sur la Première Guerre mondiale | Index des sujets : Première guerre mondiale


Septembre 1916 : Royauté et Première Guerre mondiale

Remarque : En faisant des recherches sur les décès de septembre 1916, j'ai remarqué que de nombreux soldats britanniques avaient été tués au combat le 15 septembre 1916, et je me suis demandé pourquoi. C'était la première fois dans l'histoire que trois bataillons de Coldstream Guard de l'armée britannique attaquaient ensemble. Dix-sept officiers et 690 autres soldats ont avancé dans la bataille de la Somme, cette terrible bataille qui a duré du 1er juillet au 18 novembre 1918, faisant plus de 1 300 000 soldats de tous les pays impliqués morts ou blessés. Tragiquement, quatorze officiers britanniques et 469 autres soldats ont été tués le 15 septembre 1916. Les pairs britanniques et les fils de pairs énumérés ci-dessous faisaient partie des quatorze officiers tués. L'un des officiers tués était le fils aîné du Premier ministre du Royaume-Uni à l'époque. Un autre était le grand-oncle de Camilla, duchesse de Cornouailles.

En septembre 1916, il y eut deux morts au combat : Raymond Asquith, le fils aîné du Premier ministre du Royaume-Uni à l'époque et le prince Friedrich Wilhelm de Hesse-Kassel, neveu de l'empereur allemand et aussi grand petit-fils de la reine Victoria.

Crédit photo Raymond Asquith – www.findagrave.com

Raymond Asquith est né le 6 novembre 1878 à Hampstead, Middlesex, Angleterre. Il était le premier enfant d'Herbert Henry Asquith et de sa première épouse, Helen Kelsall Melland, fille d'un médecin de Manchester. Herbert Henry Asquith était issu d'une famille de la classe moyenne et avait obtenu une bourse pour le Balliol College d'Oxford. Au moment de la naissance de Raymond, Asquith commençait tout juste ce qui allait devenir une carrière juridique prospère. Asquith a été élu au Parlement en 1886. En 1892, Asquith siégeait au Cabinet en tant que ministre de l'Intérieur. Asquith a continué à augmenter et a été Premier ministre du Royaume-Uni du 5 avril 1908 au 5 décembre 1916. En 1925, après la mort de Raymond, son père Herbert Henry Asquith a été créé 1er comte d'Oxford et d'Asquith.

Herbert Henry Asquith, Premier ministre du Royaume-Uni Crédit photo – Wikipedia

Les parents de Raymond ont eu cinq enfants avant que sa mère ne décède en 1891 de la fièvre typhoïde. En 1894, le père de Raymond se remarie avec Margot Tennant. Cinq autres enfants sont nés de ce mariage, mais seulement deux ont survécu à l'enfance.

    (1881 – 1947), poète, romancier et avocat, épousa Lady Cynthia Charteris, également écrivaine (1883 – 1939) , créa un pair à vie en tant que baronne Asquith of Yarnbury (1887 – 1969), épousa Sir Maurice “Bongie” Bonham Carter, le principal secrétaire privé de son père, grand-mère de l'actrice Helena Bonham Carter (1890 – 1954), a créé un pair à vie, a épousé Anne Stephanie Pollock

Raymond a fréquenté Summerfield, une école préparatoire indépendante pour garçons et internat à Summertown, Oxford, tout comme certains de ses frères. Il a ensuite poursuivi ses études au Winchester College à Winchester, Gloucestershire, une école privée de 600 ans pour garçons dans la tradition des écoles publiques britanniques. Au Winchester College, Raymond a remporté la médaille d'or de la Reine pour l'essai latin et les prix du directeur et des boursiers pour la prose et les vers grecs. En 1897, Raymond a commencé ses études au Balliol College d'Oxford et a obtenu son diplôme avec les honneurs de première classe. Il a été élu membre du All Souls College d'Oxford en 1902, alors qu'il était à Oxford, Raymond était membre de la « coterie », un groupe de mondains et d'intellectuels édouardiens.

En 1904, Raymond a été admis au barreau par l'Inner Temple et a commencé à jeter les bases d'un cabinet d'avocats prospère. Il a été engagé en tant qu'avocat junior dans l'arbitrage des pêches de l'Atlantique Nord et dans l'enquête sur la perte du Titanic. Peu de temps avant la guerre, il a été nommé conseiller adjoint auprès de l'Inland Revenue et adopté comme candidat libéral potentiel au Parlement pour Derby.

Le 25 juillet 1907, Raymond épousa Katharine Frances Horner. Le couple a eu trois enfants:

  • Lady Helen Asquith (1908-2000), célibataire
  • Lady Perdita Asquith (1910-1996), a épousé William Jolliffe, 4e baron Hylton (1916-2011), a épousé Anne Mary Celestine Palairet

Katharine Frances Asquith (née Horner) Raymond Asquith par Lady Ottoline Morrell, tirage instantané d'époque, 1913, NPG Ax140417 © National Portrait Gallery, Londres

Julian, le fils unique de Raymond, est né quelques mois avant la mort de son père. Il a toujours été connu sous le nom de "Trim". Raymond a qualifié son fils nouveau-né de « Trimalchio » (un personnage du Satyricon de Pétrone) dans une lettre écrite du Front le lendemain de la naissance du bébé. Raymond a pu voir son fils nouveau-né alors qu'il était en congé de guerre. Julian a succédé à son grand-père en 1928 en tant que 2e comte d'Oxford et d'Asquith. Il a vécu une longue vie, mourant en 2011 à l'âge de 94 ans. Le fils de Julian, Raymond, lui a succédé en tant que 3e comte d'Oxford et d'Asquith.

Peu de temps après le début de la Première Guerre mondiale, Raymond est nommé sous-lieutenant dans le 16e bataillon (comté de Londres), London Regiment. En août 1915, il est transféré au 3e Bataillon de Grenadier Guards et affecté comme officier d'état-major hors combat. Cependant, Raymond a demandé à être retourné au service actif, et la demande a été accordée avant la bataille de la Somme. Alors qu'il dirigeait la première moitié de la 4e compagnie lors d'une attaque près de Ginchy, en France, le 15 septembre 1916, lors de la bataille de Flers-Courcelette, une bataille de la plus grande campagne, la bataille de la Somme, Raymond reçut une balle dans la poitrine. Il a notamment allumé une cigarette pour cacher la gravité de ses blessures afin que ses hommes continuent l'attaque. Lorsque Raymond était mourant sur le champ de bataille, il a donné au médecin son flacon pour le donner à son père, le premier ministre Asquith. Son père gardait la fiole à côté de son lit. Raymond, 37 ans, est décédé alors qu'il était ramené sur les lignes britanniques.

Raymond Asquith a été enterré au cimetière de Guillemont Road à Guillemont, en France, près du lieu où s'est déroulée la bataille de la Somme. Sa pierre tombale porte l'inscription : "Petit temps, mais dans ce petit plus grand vécu cette étoile d'Angleterre" - la ligne de conclusion de Henri V de Shakespeare, à propos du roi guerrier qui était mort dans la trentaine après des campagnes en France.

Une semaine plus tard, le 22 septembre 1916, une autre mort au combat toucha la famille Asquith. Le lieutenant l'honorable Edward Wyndham Tennant, fils aîné d'Edward Priaulx Tennant, 1er baron Glenconner a été tué au combat à Guillemont, en France, pendant la bataille de la Somme, à l'âge de 19 ans. Edward était le neveu de Margot Tennant qui était la seconde épouse de Raymond Asquith& Le père de #8217, le Premier ministre Herbert Henry Asquith. Edward et Raymond étaient amis et sont enterrés l'un à côté de l'autre.

Tombe de Raymond Asquith Crédit photo – www.findagrave.com

Prince Friedrich Wilhelm de Hesse-Kassel

Prince Friedrich Wilhelm de Hesse-Kassel Crédit photo – www.pinterest.com

Le prince Friedrich Wilhelm de Hesse-Kassel est né le 24 novembre 1893 à Francfort-sur-le-Main, Hesse, Allemagne. Il était l'aîné des six fils de la princesse Margarethe de Prusse et de Friedrich Karl, prince et landgrave de Hesse. Par sa mère, le prince Friedrich Wilhelm était un arrière-petit-fils de la reine Victoria et un neveu de Guillaume II, empereur allemand et roi de Prusse.

Friedrich Wilhelm avait cinq jeunes frères, dont deux paires de jumeaux :

  • Prince Friedrich de Hesse-Kassel (1893-1916), célibataire, tué au combat pendant la Première Guerre mondiale
  • Le prince Maximilien de Hesse-Kassel (1894 – 1914), célibataire, tué au combat pendant la Première Guerre mondiale (1896 – 1980), marié à la princesse Mafalda de Savoie, avait des descendants (1896 – 1989), marié à la princesse Marie Alexandra de Bade, pas de descendants
  • Le prince Richard de Hesse-Kassel (1901 – 1969), célibataire (1901 – 1943), marié à la princesse Sophie de Grèce (sœur du prince Philip, duc d'Édimbourg), avait des problèmes, tué au combat pendant la Seconde Guerre mondiale

Crédit photo des fils de Hesse-Kassel – Pinterest

Les quatre fils aînés ont tous servi pendant la Première Guerre mondiale : Friedrich Wilhelm et son frère Wolfgang ont tous deux servi dans le Thüringisches Ulanen-Regiment Nr.6 de l'armée allemande, et Maximilian et Philipp ont tous deux servi dans les 24th Life Dragoons (2nd Grand Ducal Hessian) de l'armée allemande. Les jumeaux Richard et Christoph étaient trop jeunes. Maximilian, le deuxième fils, avait été tué au combat lorsqu'il avait été grièvement blessé par des tirs de mitrailleuses britanniques à Saint-Jean-Chapelle, près de Bailleul, en France, le 13 octobre 1914. Voir la royauté non officielle : octobre 1914 – Royalty and World Première guerre.

Le 12 septembre 1916, le prince Friedrich Wilhelm, âgé de 22 ans, a été tué au combat à Dobroudja, en Roumanie, lorsqu'il a été égorgé par une baïonnette ennemie lors d'un combat rapproché. Son frère Wolfgang, qui servait dans le même régiment, a été amené à voir le corps de son frère et a vu le poignard sanglant de la baïonnette reposer sur la poitrine de son frère.

La mère de Friedrich Wilhelm, qui a vécu jusqu'en 1954, a dû endurer un certain nombre de tragédies familiales :

    • Prince Maximilien de Hesse-Kassel : deuxième enfant, tué au combat pendant la Première Guerre mondiale le 13 octobre 1914. Voir Image non officielle : octobre 1914 – Royauté et Première Guerre mondiale
    • Prince Friedrich Wilhelm de Hesse-Kassel : enfant aîné, tué au combat pendant la Première Guerre mondiale le 12 septembre 1916. Voir Image non officielle : septembre 1916 – Royauté et Première Guerre mondiale
    • Princesse Mafalda de Savoie : épouse de son fils le prince Philipp de Hesse-Kassel, fille du roi Victor Emmanuel III d'Italie, décédée au camp de concentration de Buchenwald le 27 août 1944 pendant la Seconde Guerre mondiale. Philipp a également été emprisonné dans des camps de concentration après sa brouille avec Hitler
    • Prince Christoph de Hesse-Kassel : benjamin, tué au combat pendant la Seconde Guerre mondiale le 7 octobre 1943
    • Princesse Marie Alexandra de Bade : épouse de son fils le prince Wolfgang de Hesse-Kassel, tué lors d'un raid aérien américain sur Francfort-sur-le-Main le 29 janvier 1944 pendant la Seconde Guerre mondiale. Marie Alexandra et sept autres femmes, qui étaient toutes des humanitaires, ont été tuées lorsque la cave, dans laquelle elles s'étaient réfugiées, s'est effondrée sous le poids du bâtiment

    Chronologie : 1er septembre 1916 – 30 septembre 1916

    • 1er juillet – 18 novembre – Bataille de la Somme dans la Somme, Picardie, France
    • 2-6 septembre – Bataille de Turtucaia à Turtucaia, Roumanie (maintenant Tutrakan, Bulgarie), une phase de la conquête de la Roumanie
    • 3-6 septembre – Bataille de Guillemont à Guillemont, France, phase intermédiaire de la bataille de la Somme
    • 5-7 septembre – Bataille de Dobrich à Dobrich, Roumanie (maintenant Dobrich, Bulgarie), une phase de la conquête de la Roumanie
    • 7-11 septembre – Bataille de Kisaki à Kisaki, Afrique orientale allemande (maintenant en Tanzanie)
    • 9 septembre – Bataille de Ginchy à Gimchy, France, phase intermédiaire de la bataille de la Somme
    • 12 septembre – 11 décembre Offensive de Monastir, mise en place du front de Salonique dans l'actuelle Macédoine, Albanie, Bulgarie, Grèce et Serbie
    • 12-14 septembre – Bataille de Malka Nidzhe à Malka Nidzhe, Gornichevo, Macédoine , une phase de l'offensive de Monastir
    • 12-30 septembre – Bataille de Kaymakchalan à Kaymakchalan, Grèce, une phase de l'offensive de Monastir
    • 14-17 septembre – Septième bataille de l'Isonzo à Gorizia, Italie
    • Du 15 au 22 septembre – Bataille de Flers-Courcelette à Flers et Courcelette, en France, les Britanniques utilisent des chars blindés pour la première fois de l'histoire
    • 17-19 septembre – Première bataille de Cobadin à Rasova, Cobadin et Tuzla Roumanie, une phase de la conquête de la Roumanie
    • 20 septembre – L'offensive Brusilov dans le royaume de Galicie et de Lodomeria (maintenant en Pologne et en Ukraine) se termine par un succès russe substantiel
    • Du 25 au 28 septembre – Bataille de Morval à Morval, en France, dans le cadre de la phase finale de la bataille de la Somme
    • 26-28 septembre – Bataille de la crête de Thiepval à Thiepval, France (fait partie des étapes finales de la bataille de la Somme)
    • 29 septembre – 5 octobre Offensive de Flămânda à Ryahovo, dans la province de Ruse, en Bulgarie, à travers le Danube depuis Flămânda, près d'Oltenița, en Roumanie, une phase de la conquête de la Roumanie

    Une note sur les titres allemands

    De nombreux membres de la famille royale et de la noblesse allemands sont morts pendant la Première Guerre mondiale. L'Empire allemand était composé de 27 États constitutifs, la plupart d'entre eux gouvernés par des familles royales. Faites défiler jusqu'à Empire allemand ici pour voir quels États constitutifs constituaient l'Empire allemand. Les États constituants conservaient leurs propres gouvernements, mais avaient une souveraineté limitée. Certains avaient leurs propres armées, mais les forces militaires des plus petites étaient placées sous contrôle prussien. En temps de guerre, les armées de tous les États constituants seraient contrôlées par l'armée prussienne et les forces combinées étaient connues sous le nom d'armée impériale allemande. Les titres allemands peuvent être utilisés dans Royals Who Died In Action ci-dessous. Reportez-vous à la royauté non officielle : Glossaire des titres nobles et royaux allemands.

    24 pairs britanniques ont également été tués pendant la Première Guerre mondiale et ils seront inclus dans la liste de ceux qui sont morts au combat. En outre, plus de 100 fils de pairs ont également perdu la vie, et ceux qui peuvent être vérifiés seront également inclus.

    Septembre 1916 – Royals/Nobles/Peers/Sons of Peers Who Dead in Action

    La liste est dans l'ordre chronologique et contient certains qui seraient considérés comme nobles au lieu de royaux. Les liens dans la dernière puce pour chaque personne sont les informations généalogiques de cette personne sur le site Web de généalogie de Leo. ou sur le site Web de The Peerage. Si une personne a une page Wikipédia, son nom sera lié à cette page.


    Objectifs

    Quel est l'objectif de Fields of Battle tout au long du centenaire ? En fin de compte, l'objectif du projet est d'adopter une approche inclusive pour aider autant de citoyens britanniques que possible à commémorer, à s'impliquer et à en apprendre davantage sur la Première Guerre mondiale.

    Concrètement, l'objectif est de toucher le public le plus large et le plus diversifié possible. L'exposition sera située dans des espaces ouverts tels que des places civiques, des sites commémoratifs et des zones piétonnes animées du centre-ville, permettant un accès gratuit - 24 heures sur 24.

    Parrainage


    Nous recherchons activement un soutien financier continu pour cette exposition commémorative gratuite tout au long du centenaire. Le mécénat, l'édition et le soutien du public permettront d'assurer la poursuite du projet au cours des trois prochaines années.

    Cette installation unique aidera activement à rassembler des personnes de tous horizons pour découvrir et discuter non seulement de leur propre patrimoine, mais aussi de celui d'autres personnes touchées par la Première Guerre mondiale - des personnes qui n'auraient peut-être pas eu l'occasion autrement.

    Apprendre encore plus

    L'exposition

    À ce jour, Fields of Battle a été exposé dans les jardins du Luxembourg à Paris, au St James's Park de Londres, à Nottingham, à Strasbourg et à Istanbul. Cliquez ci-dessus pour en savoir plus sur l'exposition et les futures destinations.

    La fiducie caritative

    Fields of Battle 14-18 est enregistré comme
    un organisme de bienfaisance à but non lucratif au Royaume-Uni. Son objectif est de présenter l'histoire du conflit dans des lieux publics extérieurs, gratuit, à un public peu habitué à visiter des musées ou des galeries.

    Le photographe

    Le concept original du regretté diffuseur, historien et auteur, le professeur Richard Holmes, il a fallu huit ans au photographe Mike St Maur Sheil pour terminer la photographie de Fields of Battle.

    Vidéo

    Regardez une courte vidéo sur l'inspiration derrière le voyage de Michael St Maur Sheil capturant le patrimoine émotionnel et historique des paysages qui ont été témoins des événements monumentaux de la
    Première Guerre mondiale.

    La fiducie caritative

    L'association caritative enregistrée Fields of Battle 14-18 a, en collaboration avec Mike Sheil, développé une exposition en plein air unique et captivante, basée non pas sur les horreurs de la guerre, mais sur la façon dont, au fil du temps, la nature a guéri les champs de bataille, créant un lien entre la modernité jour et les drames personnels et les histoires que ces paysages paisibles cachent maintenant.

    Fields of Battle - Lands of Peace 14-18 ne cherche pas à expliquer l'histoire de la Première Guerre mondiale, mais cherche plutôt à initier les gens au sujet en révélant certains des paysages de bataille et en illustrant les histoires des personnes qui ont vécu ces batailles.

    Il le fait d'une manière particulièrement puissante, en présentant ces événements aux personnes de leurs propres communautés via une exposition en plein air présentant le travail de Michael St Maur Sheil.

    À propos des champs de bataille

    Portrait unique des champs de bataille de la Première Guerre mondiale, Champs de bataille est une puissante exposition photographique en plein air, qui raconte les cicatrices guéries de la guerre à travers notre seul témoin vivant : les champs de bataille eux-mêmes.


    La bataille de Guillemont. Les mouches infestent les corps des morts allemands sur le chemin creux de Guillemont. 8 septembre 191

    Votre compte Easy-access (EZA) permet aux membres de votre organisation de télécharger du contenu pour les utilisations suivantes :

    • Essais
    • Échantillons
    • Matériaux composites
    • Dispositions
    • Coupes grossières
    • Modifications préliminaires

    Il remplace la licence composite en ligne standard pour les images fixes et les vidéos sur le site Web de Getty Images. Le compte EZA n'est pas une licence. Afin de finaliser votre projet avec le matériel que vous avez téléchargé depuis votre compte EZA, vous devez obtenir une licence. Sans licence, aucune autre utilisation ne peut être faite, telle que :

    • présentations de groupes de discussion
    • présentations externes
    • documents finaux distribués au sein de votre organisation
    • tout matériel distribué à l'extérieur de votre organisation
    • tout matériel distribué au public (comme la publicité, le marketing)

    Étant donné que les collections sont continuellement mises à jour, Getty Images ne peut garantir qu'un élément particulier sera disponible jusqu'au moment de la licence. Veuillez examiner attentivement toutes les restrictions accompagnant le Contenu sous licence sur le site Web de Getty Images et contacter votre représentant Getty Images si vous avez une question à leur sujet. Votre compte EZA restera en place pendant un an. Votre représentant Getty Images discutera avec vous d'un renouvellement.

    En cliquant sur le bouton Télécharger, vous acceptez la responsabilité d'utiliser du contenu non publié (y compris l'obtention des autorisations requises pour votre utilisation) et acceptez de vous conformer à toutes les restrictions.


    Anniversaires célèbres

      Sydney Dawson Bailey, pacifiste/militant Dorothy May Bundy-Cheney, joueuse de tennis américaine (141 titres de tennis américains), née à LA, CA, (d. 2014) Penny Santon [Pierina Burlando], actrice américaine (Fletch, Roll Out, Matt Houston), né à NYC, New York (d. 1999) Robert AW Lowndes, auteur américain de science-fiction (Puzzle Planet) (d. 1988) Frank Yerby, romancier américain (The Foxes of Harrow), né à Augusta, Géorgie ( décédé en 1991) Frank Shuster, comédien canadien (Wayne et Shuster), né à Toronto, en Ontario (décédé en 2002)

    Ed Sabol

    11 sept. Ed Sabol, cinéaste américain (NFL Films), né à Atlantic City, New Jersey (décédé en 2015)

    Roald Dahl

    13 sept. Roald Dahl, auteur britannique (Charlie and the Chocolate Factory, The BFG), né à Cardiff, au Pays de Galles (décédé en 1990)

      Richard "Dick" Haymes, acteur et chanteur argentino-américain (Sate Fair, Real Life, Betrayal), né à Buenos Aires, Argentine (d. 1980) Eric Bentley, critique et écrivain anglo-américain (In Search of Theatre), né à Bolton , Lancashire, Angleterre Margaret Lockwood, actrice britannique (Cast a Dark Shadow, The Lady Vanishes), née à Karachi, Inde (d. 1990) Don Ryder, Baron Ryder of Eaton Hastings, PDG (Intl Publishing House), né à Brentford, Middlesex (d. 2003) Willem Noordhoek, photographe néerlandais, né à La Haye, Pays-Bas (d. 1995) MS [Madurai Shanmukhavadivu] Subbulakshmi, chanteur indien (1er chanteur à recevoir le Bharat Ratna), né à Madurai, présidence de Madras (décédé en 2004) Frank Leslie Walcott, dirigeant syndical barbadien, né à Saint Peter, Barbade (décédé en 1999) Julius B. Richmond, 12th US Surgeon General (1977-81) a créé le programme Head Start, né à Chicago, Illinois (d. 2008) Mary Stewart, auteur britannique de science-fiction (Crystal Cave), née à Sunderland, Angleterre (d. 2014 ) Ove Abildgaard, poète danois (Uglegylp), né à Lemvig, Danemark (d. 1990) Oswald Garrison Villard Jr., ingénieur américain (électronique) qui a inventé le radar au-dessus de l'horizon qui pouvait détecter des objets à des milliers de kilomètres et autour de la courbure de la Terre, né à Dobbs Ferry, New York Yumjaagiin Tsedenbal, homme politique mongol (président du Présidium du Grand Khural du peuple (président), 1974-84 Premier ministre, 1952-74 Secrétaire général du Parti du peuple mongol, 1940- 54), né à Davst sum, Uvs aimag, Mongolie extérieure (décédé en 1991) John Ja cob Rhodes, homme politique américain (membre de la Chambre des représentants des États-Unis de l'Arizona), né à Council Grove, Kansas (d. 2003) Rossano Brazzi, acteur italien (Final Justice, South Pacific, The Barefoot Contessa), né à Bologne, Italie (d. 1994) Frank Bell, éducateur britannique et fondateur de The Bell Educational Trust Limited (d. 1989) Jagernath Lachmon, Homme politique surinamais, née à Nickerie, Suriname (décédée en 2001) Françoise Giroud, journaliste et femme politique française (Ministre français de la Culture), née à Lausanne, Suisse (décédée en 2003)

    Aldo Moro

    23 sept. Aldo Moro, Premier ministre italien (1963-68 et 1974-76), né à Maglie, Italie (décédé en 1978)

      John Lapsley, maréchal de l'air britannique, né en Inde (décédé en 1995) Tolia Nikiprowetzky, compositrice, ethnomusicologue et animatrice française d'origine russe, née à Feodosia, Crimée, Empire russe (décédée en 1997) Jessica Anderson, romancière australienne (Tirra Lirra By The River The Impersonators), né à Gayndah, Queensland, Australie (d. 2010) Samuel S. Stratton, homme politique américain (membre de la Chambre des représentants américaine de New York), né à Yonkers, New York (d. 1990 ) Frank Handlen, artiste américain Lord Cockfield, Horsham, Royaume-Uni, homme politique britannique (Commissaire européen)

    Pierre Finch

    28 sept. Peter Finch, acteur (Network, Windom's Way, Raid on Entebbe), né à Londres, Angleterre


    CIMETIÈRE DE LA ROUTE DE GUILLEMONT, GUILLEMONT

    Guillemont est un village à 12 kilomètres à l'est d'Albert. De la D929 direction Bapaume-Albert prendre la 2ème direction Martinpuich, continuer sur la D6 sur 5 kilomètres jusqu'au carrefour du village de Longueval. Suivre la D20 direction Guillemont jusqu'à la sortie de Guillemont sur la D64 direction Montauban. Le Cimetière est à 500 mètres sur la droite en sortant de Guillemont.

    Informations de visite

    L'accès en fauteuil roulant est possible avec quelques difficultés.

    Pour plus d'informations concernant l'accès en fauteuil roulant, veuillez contacter notre service de renseignements au numéro de téléphone 01628 634221.

    Informations sur l'historique

    Guillemont fut un point important dans les défenses allemandes au début de la bataille de la Somme en juillet 1916. Il fut pris par le 2e Royal Scots Fusiliers le 30 juillet mais le bataillon fut obligé de se replier, et il fut de nouveau engagé pour un peu de temps par la 55e division (West Lancashire) le 8 août. Le 18 août, le village est atteint par la 2e division et le 3 septembre (à la bataille de Guillemont) il est capturé et nettoyé par la 20e (légère) et une partie de la 16e (irlandaise) divisions. Il fut perdu en mars 1918 lors de l'avancée allemande, mais repris le 29 août par les 18e et 38e divisions (galloises).

    Le cimetière a été commencé par des unités de combat (principalement de la division des gardes) et des ambulances de campagne après la bataille de Guillemont, et a été fermé en mars 1917, lorsqu'il contenait 121 sépultures. Il a été considérablement augmenté après l'armistice lorsque des tombes (presque toutes de juillet à septembre 1916) ont été rapportées des champs de bataille entourant immédiatement le village et de certains cimetières plus petits, notamment: -

    CIMETIÈRE MILITAIRE FRANÇAIS DE HARDECOURT. Le village d'Hardecourt-au-Bois a été capturé par les troupes françaises le 8 juillet 1916, et à nouveau par les 58e (Londres) et 12e (Est) Divisions le 28 août 1918. Cinq artilleurs britanniques ont été enterrés par leur unité dans l'armée française Cimetière, au milieu du village, en septembre 1916 et en 1918 la 12th Division inhuma dans le même cimetière 14 hommes du 9th Royal Fusiliers et deux du 7th Royal Sussex.

    Le cimetière de Guillemont Road contient maintenant 2 263 sépultures et commémorations du Commonwealth de la Première Guerre mondiale. 1 523 des sépultures ne sont pas identifiées, mais il existe des mémoriaux spéciaux pour huit victimes connues ou soupçonnées d'être enterrées parmi elles.


    Bataille du Transloy

    L'attaque du 1er octobre a été menée par le III Corps et la Division néo-zélandaise du XV Corps. Les objectifs de la Quatrième Armée nécessitaient la prise d'Eaucourt L'Abbaye et une avance sur tout le front du III Corps a été lancée, après un bombardement de sept heures. La division néo-zélandaise était à Goose Alley ce jour-là, à l'ouest de Gueudecourt et au sud-est d'Eaucourt L'Abbaye. Les bataillons Otago et Canterbury de la 2e brigade ont capturé des positions près d'Eaucourt L'Abbaye, mais ont rencontré une résistance allemande féroce. Selon Andrew Rawson (2016) :

    À 3 h 15 le 1er octobre, trente projecteurs Liven autour de Goose Alley ont tiré de l'huile brûlante sur les tranchées de Gird. Puis le bataillon Otago a dépassé le cirque et s'est arrêté sur la route du Barque, au nordà l'est d'Eaucourt L’Abbaye. Le bataillon de Canterbury a nettoyé l'extrémité est de la tranchée du cirque et l'extrémité allemande des tranchées de la ceinture. (Rawson. A. (2016, p. 183) Les pas des ancêtres, La Somme, 1916 (Barnsley : plume et épée)

    1er octobre, Le Transloy. Blessure de Sidney Bell , 10e renforts de Cantorbéry, 1 brigade, division néo-zélandaise. Il était originaire de Radcliffe on Trent, a combattu pendant la guerre des Boers et a émigré en Nouvelle-Zélande en 1911. Il a été démobilisé de l'armée à la suite de ses blessures et est décédé de problèmes cardiaques à Killinchy, en Nouvelle-Zélande, en janvier 1918 à l'âge de quarante-six ans.

    Les objectifs n'ont été fixés que le 3 octobre. Entre le 15 septembre et le 4 octobre, date de son retrait du front, la division néo-zélandaise a subi 7 000 pertes, dont 1 500 mortels.

    L'attaque de suivi a été retardée par le mauvais temps jusqu'au 7 octobre. L'avance a entraîné de lourdes pertes britanniques et peu de succès. La pluie continue a entravé l'élimination des victimes et de nouveaux mouvements vers l'avant. Le 2e bataillon des Sherwood Foresters était présent, combattant avec la sixième division.

    10 octobre 1916, Bois Bernafay. Décès du soldat 91333 Charles Tytherley, 2e Bon. Forestiers de Sherwood, 71e brigade, 6e division, XIVe corps, un soldat régulier, qui a été cantonné à Radcliffe avant de partir pour le front. Il a été tué près de Bernafay Wood, à 10 km à l'est d'Albert, à l'âge de 28 ans.

    Extrait des journaux de guerre de Sherwood Foresters (tenue au Worcestershire and Sherwood Foresters Regimental Museum, Nottingham)

    Le 10 octobre, 40 sous-officiers et hommes étaient en fatigue au chef de brigade Qrs. au cours de la journée. 6 officiers et 290 autres rangs sont montés et ont creusé des tranchées de rassemblement derrière la tranchée de la ligne de front pendant la nuit et 1 officier et 100 autres rangs ont transporté des rations, etc. pour le 9th Suffolk Regt. qui tenaient les tranchées de première ligne. Les groupes de creusement ont eu plutôt un temps chaud à cause des tirs de mitrailleuses ennemies et de quelques obus.

    L'échec de la sécurisation des objectifs a conduit à un nouvel assaut majeur dans l'après-midi du 12 octobre lorsque l'infanterie de droite de la 4e armée a eu du mal à atteindre les lignes de tranchées allemandes devant Le Transloy, tandis que les formations de gauche ont poussé vers la butte de Warlencourt. Malgré de légers gains, l'opération n'a pas été couronnée de succès.

    Les ordres pour une nouvelle attaque, émis le 13 octobre, ignoraient les conditions désespérées : ‘les conditions météorologiques étaient épouvantables, d'un noir absolu, avec de la pluie et un froid glacial ‘ (tiré des journaux de guerre de l'East Lancashire Regiment). L'assaut qui suivit tôt le matin, le 18 octobre, alors qu'il faisait encore nuit, a vu d'énormes tentatives d'avancer mais peu de succès. L'East Lancashire Regiment, combattant avec la 4e division, subit de lourdes pertes.

    18 octobre, Le Transloy. Décès du soldat 29302 Thomas William James, 1st Bn East Lancashire Regiment, 11e brigade, 4e division, XIVe corps. Il était un ancien ouvrier agricole de Holme Pierrepont, Notts., âgé de 24 ans. L'extrait suivant du journal de guerre du régiment a été écrit par le lieutenant-colonel Charles James Burke DSO qui commandait. Il décrit les circonstances dans lesquelles Thomas James a perdu la vie.

    Les ordres reçus de reprendre la ligne cette nuit-là et cette attaque aurait lieu à 3h40 du matin le 18, c'est-à-dire de nuit au lieu de jour. C'était très malheureux, car seuls les commandants de compagnie avaient été en haut de la ligne, et les hommes n'auraient aucune occasion de voir le terrain sur lequel ils auraient à attaquer. Le Bn part par pelotons à 17h30 pour reprendre la ligne du 2e Seaforths et occuper les tranchées de l'Assemblée pour l'attaque du 18e. La nuit était très sombre, et il pleuvait à verse. Le soulagement était une affaire très difficile, les routes étaient terriblement bloquées par les transports et dans un état épouvantable à cause de la pluie. Les pistes de ski de fond étaient impraticables. Le soulagement n'a pas été achevé jusqu'à environ 3 heures du matin le 18. 2 pelotons dont les guides s'étaient égarés ne se sont pas mis en position avec leurs cies, et n'ont rejoint que plus tard dans la journée après l'attaque …

    Je pense qu'aucun fusil des hommes qui ont avancé n'aurait pu être en état de marche 10 minutes après avoir quitté nos lignes. Le sol était terriblement déchiré par les tirs d'obus et aussi glissant que la glace. Les hommes ont continué à glisser et à tomber dans les trous dans l'obscurité. Les rares qui revinrent étaient une masse de boue de la tête aux pieds et complètement épuisés.


    Bataille de Guillemont, 3-6 septembre 1916 - Histoire

    1916 : La Saignée

    janvier 1916 - Le président Woodrow Wilson entame un effort pour organiser une conférence de paix en Europe.

    18 février 1916 - En Afrique de l'Ouest, la colonie allemande du Cameroun tombe aux mains des Français et des Britanniques après 17 mois de combats. Cela ne laisse qu'une seule colonie allemande en Afrique, connue sous le nom d'Afrique orientale allemande. Là, 10 000 soldats habilement commandés par le général Paul von Lettow-Vorbeck s'avèrent être une cible insaisissable mais mortelle, car ils sont poursuivis par une force dirigée par les Britanniques dix fois plus grande.

    Bataille de Verdun
    21 février-18 décembre 1916

    21 février 1916 - Sur le front occidental, la 5e armée allemande attaque la 2e armée française au nord de la ville historique de Verdun, suite à un bombardement d'artillerie de neuf heures. Les Allemands dirigés par le chef d'état-major général, Erich Falkenhayn, cherchent à « saigner » l'armée française à mort en ciblant la ville chérie. At first, the Germans make rapid gains along the east bank of the Meuse River, overrunning bombed out French trenches, and capture lightly defended Fort Douaumont four days later without firing a shot. However, the German offensive soon stalls as the French rush in massive reinforcements and strengthen their defenses, under the new command of Henri Petain, who is determined to save Verdun. An early spring thaw also turns the entire battlefield into mud, hampering offensive maneuvers.

    March 6, 1916 - Germans renew their Verdun offensive, this time attacking along the west bank of the Meuse River, targeting two strategic hills northwest of Verdun that form the main French position. However, by the end of March, the heavily defended hills are only partially in German hands.

    March 18, 1916 - On the Eastern Front, the Russians oblige a French request to wage an offensive to divert German resources from Verdun. Although the Russians greatly outnumber the Germans in the northern sector of the Eastern Front, their poorly coordinated offensive around Vilna and at Lake Naroch is swiftly defeated by the Germans with 70,000 Russian casualties.

    April 9, 1916 - The Germans attack again at Verdun, now along a 20-mile-wide front on both the east and west banks of the Meuse River. Once again the attack only yields partial gains in the face of stiff French resistance.

    April 18, 1916 - President Woodrow Wilson threatens to sever diplomatic ties between the United States and Germany following the sinking of the passenger ferry Sussex by a U-Boat in the English Channel. The attack marked the beginning of a new U-Boat campaign around the British Isles. But in response to Wilson, the Germans call off the U-Boats.

    April 29, 1916 - In the Middle East, the five-month siege at Kut-al-Amara in Mesopotamia ends as 13,000 British and Indian soldiers, now on the verge of starvation, surrender to the Turks. The largest-ever surrender by the British Army comes after four failed attempts by British relief troops to break through to the surrounded garrison.

    May 3, 1916 - At Verdun, the Germans begin another attack on the west bank of the Meuse. This time they gain the advantage and within three days capture the two French hills they had been striving for since early March, thus achieving a solid position northwest of Verdun.

    May 15, 1916 - Austrian troops attack Italian mountain positions in the Trentino. The Italians withdraw southward, forcing the Austrians to stretch their supply lines over the difficult terrain. The arrival of Italian reinforcements and a successful counter-attack then halts the Austrian offensive completely.

    May 25, 1916 - The era of the all-volunteer British Army ends as universal conscription takes effect requiring all eligible British men between the ages of 19 and 40 to report , excluding men working in agriculture, mining or the railroads.

    Bataille du Jutland

    May 31, 1916 - The main German and British naval fleets clash in the Battle of Jutland in the North Sea, as both sides try, but fail, to score a decisive victory. Forward battle cruisers from the British Grand Fleet are initially lured southward toward the German High Seas Fleet, but then turn completely around, luring the entire German fleet northward. As they get near, the British blast away at the German forward ships. The Germans return fire and the two fleets fire furiously at each other. However, the Germans, aware they are outgunned by the larger British fleet, disengage by abruptly turning away. In the dead of the night the Germans withdraw entirely. The British do not risk a pursuit and instead head home. Both sides claim victory. Although the Germans sink 14 of the 151 British ships while losing 11 of 99 ships, the British Navy retains its dominance of the North Sea and the naval blockade of Germany will remain intact for the war's duration.

    June 1, 1916 - Germans at Verdun try to continue their offensive success along the Meuse River and now attack the French on the east bank, targeting Fort Vaux and the fortification at Thiaumont. Eight days later, both objectives are taken as the French suffer heavy casualties. The Germans now push onward toward a ridge that overlooks Verdun and edge toward the Meuse bridges. The entire nation of France now rallies behind their troops in the defense of Verdun as French generals vow it will not be taken.

    June 4, 1916 - Four Russian armies on the Eastern Front, under their innovative new commander, General Alexei Brusilov, begin a general offensive in the southwest along a 300-mile front. Brusilov avoids the style of predictable narrow frontline attacks used previously, in favor of a sweeping offensive over hundreds of miles that is harder to pin down. Thinly stretched Austro-Hungarian troops defending this portion of the Front are taken by surprise. Realizing their distress, the Germans pull four divisions from Verdun and send them east. By the end of summer, the Germans will send 20 more divisions and merge the surviving Austro-Hungarian troops into the Germany Army.

    June 22, 1916 - Germans resume their offensive near Verdun, targeting Fort Souville which overlooks the city and the Meuse bridges. Using poisonous phosgene gas at the start of the attack, they initially take the village of Fleury just two miles north of Verdun, but further advance southward is halted by a strong French counter-attack. Verdun has now become a battle of attrition for both sides with a death toll already approaching 500,000 men.

    Battle of the Somme
    July 1-November 18, 1916

    June 24, 1916 - The Allies begin a week-long artillery bombardment of German defensive positions on the Somme River in northern France, in preparation for a major British-led offensive. Over 1.5 million shells are fired along a 15-mile front to pulverize the intricate German trench system and to blow apart rows of barbed wire protecting the trenches. British Commander Douglas Haig believes this will allow an unhindered infantry advance and a rapid breakthrough of the German Front on the first day of battle.

    July 1, 1916 - The British Army suffers the worst single-day death toll in its history as 18,800 soldiers are killed on the first day of the Battle of the Somme. The losses come as 13 attacking divisions encounter German defenses that are still intact despite the seven-day bombardment designed to knock them out. The British also attack in broad daylight, advancing in lines shoulder-to-shoulder only to be systematically mowed down by German machine-gunners. The Somme offensive quickly becomes a battle of attrition as British and French troops make marginal gains against the Germans but repeatedly fail to break through the entire Front as planned.

    July 10, 1916 - The Germans attack again at Verdun, using poison gas, and advance toward Fort Souville. Four days later, the French counter-attack and halt the Germans.

    July 13, 1916 - The British launch a night attack against German positions along a 3.5-mile portion of the Somme Front. After advancing nearly 1,000 yards, the advance is halted as the Germans regroup their defenses. Two days later, the British once again penetrate the German line and advance to High Wood but are then pushed back.

    August 27, 1916 - Romania declares war on the Central Powers and begins an invasion of Austria-Hungary through the Carpathian Mountains. The Romanians face little opposition initially and advance 50 miles into Transylvania.

    August 28, 1916 - Kaiser Wilhelm appoints Field Marshal Paul von Hindenburg as Germany's new Chief of the General Staff, replacing Erich Falkenhayn following the disappointment at Verdun and recent setbacks on the Eastern Front.

    August 28, 1916 - Italy declares war on Germany, thus expanding the scope of its military activities beyond the Italian-Austrian Front.

    August 29, 1916 - Germany's entire economy is placed under the Hindenburg Plan allowing the military to exercise dictatorial-style powers to control the labor force, munitions production, food distribution and most aspects of daily life.

    September 1, 1916 - Romania is invaded by the newly formed Danube Army, consisting of Germans, Turks and Bulgarians under the command of German General August von Mackensen. This marks the start of a multi-pronged invasion of Romania in response to its aggression against Austria-Hungary.

    September 15, 1916 - The first-ever appearance of tanks on a battlefield occurs as British troops renew the Somme offensive and attack German positions along a five-mile front, advancing 2,000 yards with tank support. The British-developed tanks feature two small side-cannons and four machine-guns, operated by an eight-man crew. As the infantry advances, individual tanks provide support by blasting and rolling over the German barbed wire, piercing the frontline defense, and then roll along the length of the trench, raking the German soldiers with machine-gun fire.

    September 20, 1916 - On the Eastern Front, the Brusilov Offensive grinds to a halt. Since its launch in early June, four Russian armies under the command of General Alexei Brusilov had swept eastward up to 60 miles deep along a 300-mile front while capturing 350,000 Austro-Hungarian troops. But by the end of summer, the Germans brought in 24 divisions from the Western Front and placed the surviving Austro-Hungarian troops under German command. The Russian attack withered after the loss of nearly a million men amid insufficient reserves. The humiliating withdrawal from the hard-won areas wrecks Russian troop morale, fueling political and social unrest in Russia.

    September 25, 1916 - British and French troops renew their attacks in the Somme, capturing several villages north of the Somme River, including Thiepval, where the British successfully use tanks again. Following these successes, however, heavy rain turns the entire battlefield to mud, preventing effective maneuvers.

    October 8, 1916 - The German Air Force (Luftstreikrafte) is founded as various aerial fighting groups are merged.

    October 10, 1916 - Romanian troops return home after being pushed out of Hungary by two Austro-German armies. The Austro-German 9th Army then invades Romania and heads toward Bucharest.

    October 24, 1916 - At Verdun, the French under General Robert Nivelle, begin an ambitious offensive designed to end the German threat there by targeting Fort Douaumont and other German-occupied sites on the east bank of the Meuse River. The attack is preceded by the heaviest artillery bombardment to-date by the French. Additionally, French infantry use an effective new tactic in which they slowly advance in stages, step-by-step behind encroaching waves of artillery fire. Using this creeping barrage tactic, they seize Fort Douaumont, then take Fort Vaux further east, nine days later.

    November 7, 1916 - American voters re-elect President Woodrow Wilson who had campaigned on the slogan, "He kept us out of war."

    November 13, 1916 - British troops stage a surprise attack and capture the towns of Beaumont Hamel and Beaucourt at the northern end of the Somme Front.

    November 18, 1916 - The Battle of the Somme ends upon the first snowfall as the British and French decide to cease the offensive. By now, the Germans have been pushed back just a few miles along the entire 15-mile front, but the major breakthrough the Allies had planned never occurred. Both sides each suffered over 600,000 casualties during the five-month battle. Among the injured German soldiers is Corporal Adolf Hitler, wounded by shrapnel.

    November 20, 1916 - Emperor Franz Joseph of Austria-Hungary dies at age 86. He is succeeded by Archduke Charles who wants to take Austria-Hungary out of the war.

    December 6, 1916 - Bucharest, capital of Romania, falls to the Austro-Germans. This effectively ends Romanian resistance to the Austro-German invasion and places the country's entire agricultural and industrial resources, including the Ploesti oil fields, in German hands.

    December 7, 1916 - LLoyd George becomes Britain's new Prime Minister. His new War Cabinet immediately begins to organize the country for "total war."

    December 12, 1916 - Joseph Joffre resigns under pressure from his position as Commander-in-Chief of the French Army, replaced by General Robert Nivelle.

    December 15, 1916 - The last offensive in the Battle of Verdun begins as the French push the Germans out of Louvemont and Bezonvaux on the east bank of the Meuse River. Combined with other ground losses, the German withdrawal ends the immediate threat to Verdun and both sides now focus their efforts on battles elsewhere along the Western Front. Overall, the French and Germans suffered nearly a million casualties combined during the ten month battle in which the Germans failed to capture the city of Verdun.

    December 18, 1916 - President Woodrow Wilson caps off a year-long effort to organize a peace conference in Europe by asking the combatants to outline their peace terms.


    British in a Destroyed Village


    Massive German Supply Line


    Battle of Jutland Illustration


    Wounded British in a Trench

    Copyright © 2009 The History Place™ All Rights Reserved

    Conditions d'utilisation : à la maison/à l'école privée, la réutilisation non commerciale et non Internet est uniquement autorisée pour tout texte, graphique, photo, clip audio, autre fichier électronique ou matériel de The History Place.


    Historical Events on September 3

    36 BC In the Battle of Naulochus, Marcus Vipsanius Agrippa, admiral of Octavian, defeats Sextus Pompeius, son of Pompey, thus ending Pompeian resistance to the Second Triumvirate.

      San Marino, one of the smallest nations in the world and the world's oldest republic still in existence, founded by Saint Marinus

    Royal Coronation

    1189 Richard the Lionheart is crowned in Westminster. 30 Jews are massacred after the coronation - Richard ordered the perpetrators be executed

    Événement de L'intérêt

    1501 Nicolás de Ovando y Cáceres appointed Governor of the Indies by Spanish Queen Isabella I

      Cardinal Beaton replaces the Earl of Arran as regent for Queen Mary of Scotland Battle of Nuremberg: Duke Wallenstein beats Sweden

    Victoire en Bataille

    1650 Battle of Dunbar Oliver Cromwell's English New Model Army defeats Scottish force in surprise attack

      Battle of Worcester: Oliver Cromwell's New Model army destroys English royalist force of mainly Scots in last battle of English Civil War Richard Cromwell ("Tumbledown Dick") succeeds his father as Lord Protector of the Commonwealth Turkish troops break through defense of Vienna King William's War in America ends with Treaty of Ryswick 1st major group of Swiss German colonists reaches North and South Carolina Britain, France, Hannover & Prussia sign Covenant of Hannover

    Grégoire à la conquête de Jules César

    1752 Britain and the British Empire (including the American colonies) adopt the Gregorian Calendar, losing 11 days. People riot thinking the government stole 11 days of their lives

      Flag of the United States flown in battle for the 1st time at Cooch's Bridge, Delaware, a skirmish during American Revolutionary War Earl d'Orvilliers (French/Spanish Armada) sails back to Brest Treaty of Paris signed in Paris ends the American Revolutionary War between Great Britain and United States of America

    Événement de L'intérêt

    1791 French Revolution: The new French Constitution, declaring France a constitutional monarchy, is passed by the National Assembly

      Battle of St. George's Caye: Week long battle begins between the Spanish Empire and Great Britain off the coast of Belize World's first cannery (Donkin, Hall and Gamble) opens in London, England to supply food to the Royal Navy USS Vincennes leaves NY to become 1st warship to circumnavigate globe Rebellious slaves set fire to Paramaribo Suriname New York Sun begins publishing (1st daily newspaper)

    Événement de L'intérêt

    1838 Frederick Douglass escapes from slavery disguised as a sailor

      Anti-Jewish riots break out in Stockholm, Sweden Indian Wars: In Nebraska, 700 soldiers under American General William S. Harney avenge the Grattan Massacre by attacking a Sioux village, killing 100 men, women, and children. Confederate forces enter Kentucky, thus ending its neutrality Battle of Berryville, Virginia, Confederate forces retreat in face of Union strength US, British, French & Dutch naval officer sails Straits of Simonoseki Army commander in SC orders Freedmen's Bureau to stop seizing land The congress of the state of México elevates Naucalpan to the category of Villa, with the title of "Villa de Juárez" British passenger paddle steamer Princess Alice sunk in a collision on the River Thames with the collier Bywell Castle 645 die

    Événement de L'intérêt

    1881 Anton Bruckner completes his 6th Symphony

      1st US National Championship Men's Tennis, Newport R.I.: Richard Sears wins inaugural event beating William E. Glyn 6-0, 6-3, 6-2 French/Vietnamese/Chinese battle at Hanoi, 100s die US National Championship Men's Tennis, Newport R.I.: Defending champion Henry Slocum defeats Quincy Shaw 6-3, 6-1, 4-6, 6-2 Cotton pickers organize union & stage strike in Texas John Stephens Durham named US minister to Haiti With a proclamation by General Lord Roberts, Britain annexes the Boer Republic of South Africa Russian troops now control both sides of the Amur River on the Russo-Manchurian boundary Boer General Smuts enters Kiba Drift in Cape Colony American yacht Reliance (largest gaff-rigged cutter ever built) defends America's Cup for the NYYC beating UK challenger Shamrock III off the New Jersey shore for a 3-0 series win For the only time in Olympic Games history, there is a throw-off in the discus final after Americans Martin Sheridan & Ralph Rose tie with a best throw of 128' 10½" in St. Louis Sheridan wins with 127' 10¼" Philadelphia Giants win Negro Championship Cup in Philadelphia before 10,000 fans black baseball's largest crowd ever After an 8 minute argument over an umpire call the NY Highlanders win on forfeit over Philadelphia A's Highlanders' MLB record 5th doubleheader sweep on consecutive days

    Titre de boxe Lutte

    1908 Canadian world heavyweight boxing champion Tommy Burns KOs Australian Bill Lang in 6 rounds in Melbourne in a warmup fight for his famous title bout with Jack Johnson

      James Barries "What Every Woman Knows" premieres in London US National Championship Men's Tennis, Newport R.I.: William Larned wins his 5th consecutive & 7th overall US singles title beats Maurice McLoughlin 6-4, 6-4, 6-2

    Musique Concert

    1912 Arnold Schoenberg's "Funf Orchesterstucke" (Five Pieces for Orchestra) premieres in London at a Promenade Concert

      British expeditionary army/general Lanrezacs army attack the Marne Cardinal Giacome della Chiesa becomes Pope Benedict XV French troops vacate Rheims

    Événement de L'intérêt

    1916 US President Woodrow Wilson signs Adamson Act, providing an 8-hour day on interstate railroads, preventing a national railroad strike

      1st night bombing of London by German aircraft German troops overrun Riga, Latvia Grover Cleveland Alexander pitches complete wins in a doubleheader 5 soldiers hanged for alleged participation in Houston riot (or Camp Logan riot) in all 19 mutineers were executed. Allies forced Germans back across Hindenburg Line US National Championship Men's Tennis, Forest Hills NY: Robert Lindley Murray successfully defends title beats Bill Tilden 6-3, 6-1, 7-5 President Woodrow Wilson set out on a tour of the USA to rouse public opinion behind the Treaty of Versailles and the League of Nations International Lawn Tennis Challenge, NYC, NY: Americans Watson Washburn & William Norris beat Japanese pair Ichiya Kumagae & Zenzo Shimizuto 6-2, 7-5, 4-6, 7-5 for 3-0 lead ends 5-0 KPB, Communist Party of Belgium forms Dorothys Donelly's "Poppy" premieres in NYC Civil war breaks out in China (Gen Tsi moves to Shanghai) L Stallings & M Anderson's "What Price Glory?" premieres in NYC The airship USS Shenandoah (ZR-1) crashes in a storm near Caldwell, Ohio, killing 14, 29 survive

    Événement de L'intérêt

    1928 Future Baseball Hall of Fame outfielder Ty Cobb records his 4,189th and final career hit, as a pinch hitter for Philadelphia A's in 6-1 loss v Washington Senators

      Dow Jones Industrial Average reaches all time high of 381.17, to be shortly followed by the Crash of 1929. Hurricane kills 2,000, injures 4,000 (Dominican Republic)

    Base-ball Enregistrer

    1932 A's first baseman Jimmie Foxx smashes his 50th & 51st home runs to become only 3rd player to reach 50 in a MLB season joins Babe Ruth & Hack Wilson

      Yevgeniy Abalakov reaches the highest point of the Soviet Union - Communism Peak (7495 m) Tunisia began its move for independence First automobile to exceed 300mph, Malcolm Campbell powers Bluebird to 301.129mph at Bonneville Salt Flats, Utah Andrew Varipapa sets bowling record of 2,652 points in 10 games For the first and only time in the history of the Walker Cup golf event, there is a shutout the United States routs Great Britain, 9-0 at Pine Valley GC in New Jersey 1940 Olympic site is changed from Tokyo, Japan to Helsinki, Finland because of the Second Sino-Japanese War WWII causes eventual cancellation German submarine U-30, commanded by Oberleutnant Fritz-Julius Lemp, sinks British passenger ship SS Athenia 117 people die, among them 28 Americans World War II: Britain declares war on Germany after invasion of Poland. France follows 6 hours later quickly joined by Australia, New Zealand, South Africa & Canada Mitford sister and Nazi sympathizer Unity Mitford attempts suicide after Britain declares war on Germany, bullet lodged in her brain eventually kills her in 1948 39.4 cm rainfall at Sapulpa, Oklahoma (state record)

    Événement de L'intérêt

    1940 Adolf Hitler orders an invasion of Great Britain for Sept 21 (Operation Seelöwe/Sealion)

      Dutch government in exile of Gerbrandy forms in London Sicherheits police bans Free masons, Rotary & Red Cross US gives Britain 50 destroyers in exchange for Newfoundland base lease 1st use of Zyclon-B gas in Auschwitz (on Russian prisoners of war) KYW TV channel 3 in Philadelphia, PA (NBC) begins broadcasting British 8th Army lands in Southern Italy (Messina) General Castellano signs cease fire treaty in Sicily

    Événement de L'intérêt

    1944 68th and last transport of Dutch Jews (including Anne Frank) from Westerbork leaves for Auschwitz concentration camp

      Canadian troops liberate Abbeville, France French troops liberate Lyon Prince Bernhard appointed supreme commander of Netherlands Domestic Armed Forces Tank division of British Guards free Brussels World War II: Japanese forces in the Philippines surrender to the Allies US National Championship Men's Tennis, Forest Hills: American Frank Parker successfully defends title beats William Talbert 14-12, 6-1, 6-2 US Women's National Tennis Championship, Forest Hills: Sarah Palfrey Cooke wins second US title beats Pauline Betz Addie 3-6, 8-6, 6-4 Philadelphia A's rookie pitcher Bill McCahan no-hits Washington Senators, 3-0 New York Yankees total 18 hits, all singles to rout Boston Red Sox, 11-2 at Fenway Park W Gomulka deposed as general secretary of Polish Worker's party Fire in Chiang-king, China, destroys 7,000 lives Giuseppe "Nino" Farina wins inaugural Formula 1 World Drivers Championship by taking out the Italian Grand Prix at Monza in an Alfa Romeo wins by 3 points from Juan Manuel Fangio TV soap opera "Search for Tomorrow" debuts on CBS European Convention on Human Rights goes into effect

    Événement de L'intérêt

    1953 French minister Francois Mitterrand, resigns due to colonial policy


    1 July - 19 November 1916

    Discover some key facts about the Durham Light Infantry (DLI) regiment at the Battle of the Somme, taken from research by the late John Bilcliffe. John’s extensive research into the 1916 campaign was never published during his lifetime. Now it appears on the Durham at War website, at the request of his family, to coincide with the Somme centenary commemorations.

    Sixteen Durham Light Infantry battalions took part in the Battle of the Somme.

    In total 2469 officers and men fell in action. 121 were officers, 2348 were other ranks.

    The 15th Battalion suffered more than any other DLI Battalion, both on the Somme in 1916 and in the Great War as a whole.

    September was the most serious month for losses in the regiment (984 killed in action or died of wounds) and during that month the Battle of Flers-Courcelette accounted for 784 of the casualties.

    The worst days for casualties were:

    16 September 1916 – 412 officers and men from ten DLI battalions were killed in action or died of wounds at the Battle of Flers-Courcelette. Another 105 DLI men had already died in this battle on the previous day.

    5 November 1916 – the other main disaster day, when the attack on the Butte de Warlencourt claimed 281 lives from five DLI battalions. Many, wounded, died later.

    1 July 1916 – 208 officers and men from the 15th and 18th Battalions were killed in action or died of wounds on the first day of the Somme offensive at the Battle of Albert.

    All the Durham Light Infantry battalions on the Somme came under the command of the Fourth Army, except for the 18th Battalion at Ancre in mid-November 1916, when it was part of the Fifth Army. The DLI battalions were split between a number of corps, divisions and brigades.

    The battalions landed in France on the following dates:
    2nd Battalion – 8 September 1914
    5th Battalion – 17 April 1915
    6th Battalion – 19 April 1915
    7th Battalion – 19 April 1915
    8th Battalion – 20 April 1915
    9th Battalion – 20 April 1915
    10th Battalion – 22 May 1915
    11th Battalion – 21 July 1915
    12th Battalion – 26 August 1915
    13th Battalion – 26 August 1915
    14th Battalion – 12 September 1915
    15th Battalion – 12 September 1915
    18th Battalion – 14 March 1916 (served in Egypt before going to France.)
    19th Battalion – 1 February 1916
    20th Battalion – 4 May 1916
    22nd Battalion – 17 June 1916

    The battles where DLI battalions were involved:

    Battle of Albert (1-13 July 1916)
    12th, 13th, 15th, 18th, 22nd Battalions
    including the capture of Contalmaison by 12th & 13th Battalions

    Battle of Bazentin Ridge (14-17 July 1916)
    12th, 13th, 15th Battalions

    Battle of Delville Wood (15 July – 3 September 1916)
    10th, 19th Battalions

    Battle of Pozieres Ridge (23 July – 3 September 1916)
    12th, 13th Battalions

    Battle of Guillemont (3-6 September 1916)
    11th Battalion

    Battle of Flers-Courcelette (15-22 September 1916) 2nd, 5th, 6th, 7th, 8th, 9th, 10th, 11th, 12th, 13th, 14th, 15th, 20th Battalions

    Battle of Morval (25-28 September 1916)
    2nd, 5th, 6th, 7th, 8th, 9th, 12th, 13th, 15th Battalions
    including the capture of Lesboeufs by 2nd & 14th Battalions
    and the capture of Gueudecourt by 15th Battalion

    Battle of Transloy Ridges (1-18 October 1916)
    2nd, 5th, 6th, 7th, 8th, 9th, 11th, 12th, 13th, 14th, 20th Battalions
    including the capture of Le Sars by 12th & 13th Battalions

    Operations in October/November (including the attack on the Butte de Warlencourt on 5 November 1916)
    5th, 6th, 7th, 8th, 9th Battalions

    Battle of the Ancre (13-18 November 1916)
    18th Battalion (in Fifth Army)

    Follow the link at the bottom of this page to read John Bilcliffe’s research in full.

    Contributed by Durham County Record Office, courtesy of the Bilcliffe family |


    Voir la vidéo: 1916 Moving pictures of the Battle of the Somme by a german filmer (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Kabei

    C'est dommage, que maintenant je ne peux pas exprimer - il n'y a pas de temps libre. Mais je reviendrai - j'écrirai forcément ce que je pense.

  2. Mazum

    Très controversé, mais il y a quelque chose à penser

  3. Homer

    Je suis désolé, mais je pense que vous faites une erreur.

  4. Atique

    Examen +5

  5. Fearchar

    Votre idée est géniale



Écrire un message