Podcasts d'histoire

Les Jeux Olympiques - Symboles

Les Jeux Olympiques - Symboles

Branche d'olivier

Tout au long des Jeux olympiques antiques, le vainqueur de chaque épreuve a reçu un rameau d'olivier.

Médailles

Les médailles n'étaient pas utilisées dans les anciens jeux, mais elles le sont depuis le début des Jeux olympiques modernes en 1896.

Tous les gagnants des Jeux olympiques de 1896 et de 1900 ont reçu un rameau d'olivier et une médaille d'argent.

En 1904, trois médailles ont été introduites pour être remises aux athlètes classés 1er, 2e et 3e dans chaque épreuve. Une médaille d'or a été décernée pour la première place, une médaille d'argent pour la deuxième et une médaille de bronze pour la troisième place.

Le dessin au verso des médailles est modifié pour chaque partie.

Anneaux olympiques

En 1912, le fondateur du Comité international olympique, Pierre de Coubertin, a conçu un symbole de cinq anneaux entrelacés pour représenter le mouvement olympique moderne.

Cinq anneaux sont utilisés pour représenter chacun des continents habités - Afrique, Amériques (Nord et Sud) Asie, Australasie et Europe. Les anneaux s'emboîtent avec chaque anneau passant sous puis sur l'anneau suivant pour signifier l'égalité. Les cinq couleurs, bleu, jaune, noir, vert et rouge sont les cinq couleurs les plus utilisées sur les drapeaux nationaux.

Le symbole a été officiellement adopté en 1914 et utilisé pour la première fois en 1920.

Drapeau olympique

Les cinq anneaux olympiques sont représentés sur un fond blanc pour former le drapeau olympique. Le drapeau est porté en procession lors de la cérémonie d'ouverture des jeux, puis vole pendant toute la durée des jeux.

Pendant la cérémonie de clôture, le drapeau est présenté à un représentant de la prochaine nation hôte.

Colombes

Les Jeux olympiques de 1920 ont été les premiers à avoir lieu après la Première Guerre mondiale. Les jeux devaient initialement avoir lieu à Budapest, mais cela n'a pas été autorisé, car l'Empire austro-hongrois était allié à l'Allemagne pendant la guerre. Au lieu de cela, les jeux ont été attribués à Anvers Belgique en reconnaissance des souffrances endurées par le peuple belge pendant la guerre.

Dans le cadre de la cérémonie d'ouverture des Jeux, des colombes, symbole traditionnel de la paix, ont été libérées. Cet acte est devenu une tradition et les colombes sont toujours libérées à un moment donné pendant la cérémonie d'ouverture des jeux.

Flamme olympique / flambeau olympique

Pendant les anciens Jeux Olympiques, une flamme a été allumée dans un chaudron et brûlée pendant la durée de ces jeux. L'allumage et l'extinction de la flamme étaient censés représenter la mort et la renaissance des héros grecs.

En 1936, il a été décidé que la flamme devrait être transférée à une torche et transportée en relais d'Olympie, en Grèce, à Berlin où, dans le cadre de la cérémonie d'ouverture, le coureur du relais final a allumé un nouveau chaudron.

Depuis, le relais de la flamme olympique est une tradition.

Ces derniers temps, le flambeau a été porté à travers le pays hôte dans un relais chronométré pour se terminer au moment de la cérémonie d'ouverture.

Le serment olympique

L'idée qu'un serment olympique devrait être prêté par les athlètes a été défendue par Pierre de Coubertin et a été utilisée pour la première fois aux Jeux d'Anvers en 1920.

Un athlète du pays hôte tient un coin du drapeau olympique et récite le serment au nom de tous les concurrents. Le serment d'origine était:

«Nous le jurons. Nous participerons aux Jeux Olympiques dans un esprit chevaleresque, pour l'honneur de notre pays et pour la gloire du sport. »

En 1961, le serment a été changé en:

'On promet. Nous participerons aux Jeux Olympiques dans un esprit chevaleresque, pour l'honneur de notre équipe et pour la gloire du sport. »

En 2000, le serment a été changé en:

«Je promets que nous participerons à ces Jeux Olympiques, en respectant et en respectant les règles qui les régissent, en nous engageant dans un sport sans dopage et sans drogue, dans le véritable esprit sportif, pour la gloire du sport et l'honneur de nos équipes

Le premier serment des juges a été prononcé en 1972. Le serment des juges est:

"Au nom de tous les juges et officiels, je promets que nous officierons à ces Jeux Olympiques en toute impartialité, en respectant et en respectant les règles qui les régissent dans le véritable esprit sportif."

La devise olympique

La devise olympique est «Citius, Altius, Fortius», qui signifie «Plus rapide, plus haut, plus fort».